À propos

Vêtue : la femme a choisi son contour. Sa présence s'y porte, heureuse de descendre en une forme proposée, s'y trouver même et différente. C'est selon ce contour qu'elle s'insère en le regard, exactement. Un vaste regard la loge. Soutient, reconnaît. Le sentiment d'elle-même, amassé tout contre la paroi d'os et de chair de la gorge, que cache et répète la paroi autre de l'étoffe, il est serti dans la précise pression du dehors. Émotion d'être : celée juste sous la surface comme bulbe gorgé de vie enserré par la terre et, au-delà du pédoncule de la taille, répandue en chaque atome de la robe où elle rayonne. Dire, je veux dire, parvenir à dire cette conversion à l'espace ; versement de soi dans l'étendue, innocent et fier ; partage de la course des plages et plaines, prairies imprimées de fleurs ; essor ; récolte de la lumière. À l'inverse, cet enfermement de soi revenant à rappeler à soi l'immensité déroulée ou froissée. À discerner tant d'échanges entre une part de l'énergie que sa prison précieuse rend consciente, unique et l'énergie sans bord, sans nom. Beauté ne s'appartient pas. Coquetterie n'est pas complètement intéressée : ce serait trop simple.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782402026215

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Poids

    348 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Henri Raynal

écrivain, poète et critique d'art, c'est en 1957 à 28 ans, que Henri Raynal voit son premier
livre, Aux pieds d'Omphale, publié sur le conseil d'André Breton par Jean-Jacques Pauvert.
Par la suite, Henri Raynal publie deux essais aux éditions du seuil (L'oeil magique, 1963
et L'Orgueil anonyme, 1965). Il contribue à de nombreuses revues parmi lesquelles Le
Surréalisme même, La NRF, Tel quel, Le Mercure de France, Critique, Les Cahiers du sud,
Opus, Les Lettres françaises, Le Nouveau commerce, Poésie, Art press, Autre sud (celle-ci lui
consacre d'ailleurs son trente-huitième numéro), Missives et la Revue du M.A.U.S.S. dont
il est membre. Henri Raynal est aussi un témoin et un acteur de la vie artistique. membre
de l'Association internationale des critiques d'art, il signe de nombreuses préfaces de
catalogues et de plaquettes publiées à l'occasion d'exposition par diverses galeries.

empty