Pirouettes dans les ténèbres

À propos

Pirouettes dans les ténèbres, roman de folie heureuse, met à mal quelques données académiques, bénies et reconnues : c'est bon pour aborder ce XXIe siècle. Le Canard enchaîné
Des questions comme ça, j'en ai plein les poches ; et jamais de réponse... J'en lève les bras au ciel : ils figurent, au-dessus de ma tête, deux gigantesques points d'interrogation.

Gibbon : c'est l'identité qu'a choisie le narrateur après que son père est mort en hurlant son nom. La mère l'a vite rejoint. Demeure le Dr Delafosse, l'ami, au passé ténébreux, inconcevable, d'ex-maoïste.

Las ! l'ami meurt lui aussi, ne laissant à l'orphelin qu'une enveloppe cachetée destinée à un camarade de jeunesse qui dirige un asile psychiatrique à Plaisir :

Quand tu auras besoin d'aide, utilise cette lettre, va voir Victor, compte sur lui comme sur moi.

Devant le phénomène, l'aliéniste renâcle... mais il y a la missive, longue, qui semble ressusciter des secrets obscurs...

Le jour où Gibbon – devenu le livreur de Victor – percute Tatiana avec une antique coiffeuse qu'il porte à bout de bras, le destin s'emballe.

Gibbon, Victor, Tatiana... L'inquiet, la fantasque, le séducteur, Tatiana la si légère, Gibbon et ses bras, Victor et ses fous...



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782878586541

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Poids

    399 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

François Vallejo

François Vallejo est né au Mans en 1960. Il enseigne les lettres classiques et habite le Havre qui a servi de cadre à son premier roman, Vacarme dans la salle de bal, paru 1998. Ont suivi : Pirouettes dans les ténèbres, Madame Angeloso (Prix France Télévision 2001), paru en collection b I s, Groom (Prix des Libraires 2004), Le Voyage des grands hommes (Prix Pierre Mac Orlan 2005), Ouest (Prix Giono et Prix du Livre Inter 2007), L'Incendie du Chiado et Les Soeurs Brelan (septembre 2010).

empty