Alexandre Ritter

  • O que importa na poesia de Alexander Ritter não são tanto as ideias em si, porquanto a juventude do autor ainda carece do amadurecimento e da experiência necessários para um exercício autónomo do pensar, mas a sua extraordinária capacidade para plasmar em formas definidas o fluxo do sentir. A vida ensinará a Alexander Ritter que a imortalidade é uma ilusão e que crer nela é uma expressão de desespero. Então saberemos o que valerá realmente este poeta. Confiemos. Há motivo.
    José Saramago
    Ce qui compte par-dessus tout dans la poésie d'Alexandre Ritter, ce ne sont pas tant les idées en soi, car la jeunesse de l'auteur manque encore de l'expérience nécessaire pour un exercice autonome de la pensée, mais plutôt son incroyable capacité à façonner en formes définies le flux émotionnel qui nous traverse. La vie enseignera à Alexandre que l'immortalité est une illusion, et que croire en elle cache du désespoir. Alors nous saurons ce que vaut réellement ce poète. Ayons confiance, nous avons raison d'espérer.
    José Saramago

  • ... « Une poésie que j'ai voulu définir comme une poésie cérébrale, en alléguant le nom de Paul Valéry, comme modèle idéal. Non point que le monde des sens soit absent, chez l'un comme chez l'autre. Mais celui d'Alexandre Ritter, est d'abord un Monde (je reviendrai sur ces majuscules parsemées dans la poésie), et non celui qui se présente, qui existe pour dialoguer avec le poète. Le monde transcrit ici se tient devant le poète, non à ses côtés : il est au sens strict objet/Gegenstand, monde ob-jectif, ou mieux objectal. Et c'est pourquoi il nous faut revenir vers une écriture de conquête et non d'accueil.
    Une conquête par le mot, mais avant tout par l'idée, le débat d'idées, l'intuition, par un travail continu d'intellection. »
    Daniel-Henri PAGEAUX
    Professeur émérite de la Sorbonne Nouvelle.
    Co-directeur de la Revue de littérature comparée.
    Membre correspondant de l'Académie des sciences de Lisbonne.

empty