Breteche guy

  • Artiste désenchanté, Ange Lorca renonce définitivement à peindre. Avant de mettre un point final à son oeuvre, il réalise une dernière toile que personne ne semble remarquer. Pour décourager d'éventuels acheteurs, il en exige un prix exorbitant. Or un matin, il reçoit une lettre lui annonçant que la toile a trouvé un acquéreur qui lui propose un étrange marché. Dès lors le voici prisonnier d'un enjeu qui le dépasse... Dans ce roman à trois voix, éclaboussé par le jaune qui est pour Kandinsky « la couleur de la vie », l'ombre du peintre rejoint un guitariste jusqu'au fond de l'Andalousie où résonne le cri pathétique des chanteurs de flamenco dans l'atmosphère enfiévrée des nuits bleues. Et puis dans la dernière ligne droite surgit la silhouette d'Eddy Lorca, le jeune frère de l'artiste, champion cycliste surdoué qui domine un Tour de France écrasé de chaleur et qui va faire briller la lumière des justes en balayant d'un poing rageur le sourire crispé des tricheurs et des voleurs de rêves.

empty