Mainguy

  • Certains mondes sociaux font rarement parler d'eux. Celui des jeunes femmes de la campagne, cette partie de la jeunesse qui « ne pose pas problème » a priori, est l'un d'eux.Pour faire entendre la voix de celles qui ont grandi et qui vivent en milieu rural, Yaëlle Amsellem-Mainguy a sillonné des territoires ruraux très divers. Originaires de milieux populaires, les jeunes femmes qu'elle a rencontrées et dont elle restitue le quotidien et les aspirations occupent souvent des emplois au bas de l'échelle, quand bien même leur formation leur permettrait de prétendre à « mieux ».

    Yaëlle Amsellem-Mainguy est sociologue, chargée d'études et de recherche à l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) et membre du Centre d'études et de recherches sur les liens sociaux (CERLIS).

  • Depuis les années 1950 la sexualité des jeunes inquiète les autorités. À lheure dinternet, laccès facilité à la pornographie, lexposition de la sexualité sur les réseaux sociaux ou le cyberharcèlement angoissent car ils sexerceraient dans des espaces incontrôlables.Mais sait-on vraiment ce que les jeunes font sur internet en matière de sexualité ? Et en quoi ces pratiques influent sur leur vie ? Cest à ces questions que répond ce livre, fruit dune enquête menée auprès de 1 500 Français de 18 à 30 ans. Prenant en compte lâge, la classe ou le genre des personnes interrogées, il en résulte une analyse des relations que les jeunes entretiennent avec la sexualité qui va souvent à lencontre des préjugés. Une réflexion passionnante sur les frontières de lintime à lheure du numérique.

    Yae?lle Amsellem-Mainguy est chargée de recherche à lInstitut national de la jeunesse et de léducation populaire (INJEP). Elle a publié l'Atlas des jeunes en France (Autrement, 2012) et Enque?ter sur la jeunesse (Armand Colin, 2018, avec Arthur Vuattoux).Arthur Vuattoux enseigne la sociologie à lUniversité Paris 13 et est chercheur à lINJEP. Il a travaillé sur le genre et la sexualité et a notamment traduit Raewyn Connell, Masculinite?s. Enjeux sociaux de lhe?ge?monie (Amsterdam, 2014).

  • Contrats spéciaux

    Daniel Mainguy

    Vendre, acheter, louer, prêter, construire, etc. : tels sont les  contrats spéciaux  classiques auxquels il convient d'ajouter  tous les autres contrats issus des lois ou de la pratique  (les contrats de distribution, de production, de santé, de transport, de mandat, de construction, etc.). Utile pour les  étudiants  comme pour les  praticiens, cet ouvrage rend compte de cette  diversité, à travers les méandres des lois générales et spéciales les plus récentes, les aspects  internationaux  (la vente internationale de marchandises),  la jurisprudence et la pratique contractuelle, sans omettre les  grandes controverses en la matière.
    Le plan organise  les contrats par objet  (contrats portant sur une chose, contrats de production et de distribution et les contrats portant sur un service) et décline ensuite  les différents types de contrats, en présentant pour chacun d'entre eux, les mécanismes généraux et spéciaux (règles légiférées, jurisprudence et pratique), règles de la vente en général, puis la vente aux consommateurs, aux enchères, internationale, commerciale, etc. Enfin, l'ouvrage tente de rendre compte de la  réalité de ces contrats, usuels plus que spéciaux, et d'en identifier la plupart, de la banale vente aux complexes contrats d'affaires.

  • Don Quichotte ou le chevalier de l'utopie, Pygmalion en quête de perfection, Tristan et Iseut ou l'amour impossible, Prométhée et la transmission de la connaissance... Les mythes et légendes initiatiques sont présents dans toutes les traditions. D'une portée universelle, nourris de symboles, ils nous interpellent sur l'origine du monde et donnent réponse aux questions essentielles : D'où venons nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? À travers le parcours initiatique de personnages hors du commun, héros ou anti-héros, légendaires ou historiques, ils nous indiquent comment surmonter les épreuves qui jalonnent notre existence, et oeuvrer, tel un alchimiste, à une transformation de soi en profondeur. Cet ouvrage, magnifiquement illustré, décrit et décrypte les plus grands récits initiatiques sur la création du monde, la connaissance, l'immortalité, l'amour absolu, la quête spirituelle... Tous sont porteurs de messages, vecteurs de sacré et de transcendance. Ils forment les racines d'un arbre unique, celui d'une culture millénaire, un patrimoine auquel l'esprit humain est dans la nécessité de se référer pour trouver sa Vérité.

  • Stéphane Bern n'est jamais à court d'histoires et d'Histoire ! Accompagné de Milica, sa nièce, et de Tibalt, son neveu, il nous ouvre les portes de sa bibliothèque personnelle et nous livre les secrets de ses connaissances sur la Révolution française. Drôle d'Histoire, une BD avec des nombreuses informations historiques sur le ton de l'humour qui fera de vous un as en Histoire !

  • Stéphane Bern n'est jamais à court d'histoires et d'Histoire !
    Accompagné de Milica, sa nièce, et de Tibalt, son neveu, il nous
    ouvre les portes de sa bibliothèque personnelle et nous livre les
    secrets de ses connaissances sur Napoléon Bonaparte.

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette. 
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    Plus de 120 cartes et infographies pour dresser le portrait inattendu et contrasté des jeunes en France aujourd'hui.
    - Santé, éducation, emploi et logement, alimentation, amour et sexualité, loisirs et addictions, valeurs et engagement politique... un très large panorama.
    - La dure réalité du chômage et de la précarité.
    - Une génération volontaire et responsable qui s'invite dans l'espace public.
    Une multitude d'enseignements concrets et des comparaisons avec les jeunesses européennes dessinent le visage d'une génération qui, loin de la résignation, semble décidée à jouer son rôle dans la société.

  • Qu'est-ce qu'une discrimination ? Comment faire exister un cadre permettant de les interroger ? Peut-on partir des discriminations pour organiser un groupe, pour conduire une action ? Quelle place donner aux publics dans les structures et les projets ? L'ambition de ce numéro est de scruter les manifestations et les effets des tensions et dilemmes, dans les références, l'organisation et les pratiques d'acteurs qui, aujourd'hui, se revendiquent de l'éducation populaire ou en partage les présupposés. Il permettra également d'interroger l'horizon de l'égalité comme élément historique de ce champ en plein questionnement.

  • Le bonheur... Pascale, Sophie et Jennifer le cherchent inlassablement. De magasins chics en gourous zen, de soirée people façon système D en conseils avisés de magazines féminins, elles n'en finissent plus de tester toutes les façons possibles d'éxulter enfin. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles mettent du coeur à l'ouvrage! Et s'il faut pour cela faire frôler à son banquier la crise d'apoplexie, qu'à cela ne tienne! Les trois amies sont prêtes à tout pour achever leur joyeuse quête.
    On retrouve avec plaisir les aventures de ces trois femmes, athlètes du quotidien, marathoniennes de la féminité moderne, toujours aussi pleines d'humour et d'entrain! Véritables chantres de la douceur de vivre, Mainguy et Véra n ous entrainent cette fois avec un humour décapant sur la voie du bonheur. Ce serait tout de même dommage de ne pas les suivre non?

  • Cet ouvrage a pour objectif de sensibiliser aux méthodes et pratiques des sciences sociales tous ceux qui souhaitent enquêter sur les jeunes pour mieux comprendre la diversité de leurs expériences.
    Réaliser des entretiens, observer la société, quantifier des phénomènes sociaux, comptent parmi les multiples manières de saisir une part de la réalité vécue par les jeunes, et d'en produire une connaissance scientifique.
    Autour des trois temps de l'enquête - sa préparation, sa réalisation, et sa restitution - sont proposés des dispositifs méthodologiques, des conseils et des exemples d'enquêtes.
    L'ouvrage est une invitation à adopter une démarche réflexive tout au long d'un travail de recherche et donne ainsi à réfléchir sur le sens d'une enquête en sciences sociales, sur les enjeux éthiques et politiques du rapport entre enquêteurs et population enquêtée.

  • Cet ouvrage mesure la portée de l'ironie dans les poèmes de Jean-Aubert Loranger, Hector de Saint-Denys Garneau, Roland Giguère et Jacques Brault. Définie à partir du romantisme allemand et de ses diverses médiations, leur ironie s'attache au rêve d'une poésie qui soit absolument conscience. Elle révèle une expérience de soi, du monde et de la poésie qui fait place à la distance et donne ainsi du jeu à l'intelligence, tour à tour rieuse, analytique, fantasque, corrective, transformatrice. De Loranger à Brault, l'écriture montre qu'une telle distance, plus radicale qu'un simple retrait, donne lieu à une véritable aventure intérieure. C'est cette aventure que Thomas Mainguy retrace et donne à voir.

  • La Belle et la Bête, Le Château de Soria Moria, Aladin et la lampe merveilleuse, La Gardeuse
    d'oies, Le Serpent vert, Le Jardin du paradis...
    Les contes merveilleux constituent un florilège des traditions et de la sagesse des générations passées. Combinant le féerique, la brièveté et l'action héroïque, ils ont été transmis oralement durant des siècles, avant d'être recueillis et transcrits par des auteurs de différentes contrées, pour préserver notre mémoire ancestrale et en assurer sa pérennité.
    Ce livre, magnifiquement illustré, présente 50 contes merveilleux - souvent connus, parfois
    méconnus, quelquefois oubliés. Tous ces récits sont vecteurs d'un enseignement traditionnel initiatique, qui remonte à l'aube de l'humanité. Ils exaltent le dépassement du héros ou de l'héroïne, qui triomphe d'épreuves lui permettant d'accéder à un niveau supérieur de conscience et d'action. Chaque conte est ainsi porteur d'un message au symbolisme fécond, que cet ouvrage se propose de vous livrer.
    Explorez avec délice ces contes de fées pour renouer avec votre âme d'enfant et découvrir leur richesse insoupçonnée !

  • Pour la nouvelle contemporaine, les espaces intermédiaires sont des lieux de prédilection, provoquant une tension entre le départ et l'arrivée, entre le familier et l'étranger. Le thème « Jardin » de ce numéro actualise cette situation que préconise la prose narrative brève. Qu'il soit chaos ou désordre, fleuri ou jauni, concret ou symbolique, le jardin est ici l'espace multiple de toutes les projections où germinent les désirs, les émotions et les métaphores. Il représente l'entrée dans un paradis redécouvert ou la sortie dans un enfer et prépare ainsi une chute positive ou négative. Mais, au final, dans ce numéro à l'odeur de rose et de lavande, les douze nouvelliers sont tous jardiniers. Avec les contributions de Hugues Corriveau, Jean-Simon Desrochers, Fannie Langlois et Audrée Wilhelmy, entre autres.

  • Rose, jeune femme atteinte du syndrome de Williams, est une violoniste accomplie. A la mort de sa mère, elle est prise en charge par la grande amie de sa mère qui s'en occupera jusqu'à ce qu'on trouve une maison pour l'accueillir.

  • Historiquement, la ponctuation sépare tout d'abord les mots. Elle permet aux copistes d'être fidèles aux textes et aux lecteurs à voix haute de pouvoir respirer. Puis l'imprimerie lui confère une fonction de régulation du langage, régulation que les écrivains rebelles remettent parfois en question selon les modes du moment. Cet automne, XYZ, la revue de la nouvelle, fait de la ponctuation son thème central. « Si la nouvelle tend vers la brièveté, sans toujours l'atteindre, la ponctuation, elle, émane du point sans pouvoir s'y limiter » : écrit Jean-Sébastien Lemieux dans sa présentation du numéro. Les nouvelles qui le composent n'expérimentent pas forcément avec la ponctuation en tant que telle, mais elles en tirent toutefois un certain principe : celui de l'autoréflexion sur la littérature elle-même, la fiction venant remettre en question les pouvoirs du langage. La revue propose onze textes courts signés Sophie Prévost, Thomas Mainguy ou Julius Nicoladec, ainsi que le lauréat du concours de nouvelles XYZ, L'Épouvantail de David Bélanger, et trois comptes-rendus d'ouvrages théoriques ou de recueils divers.

  • Élizabeth, octogénaire, oublie de plus en plus. Elle voudrait bien qu'il en soit autrement.
    Sophie, jeune retraitée, cherche à oublier... et voudrait bien se faire une nouvelle vie.
    L'amitié offre à ces deux personnages un doux présent dans lequel chacune fait une différence pour l'autre.
    Dans les Bras de l'Oubli, un roman où l'amour et l'amitié se vivent au quotidien.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce numéro marque le centième anniversaire de naissance du poète, né le 13 juin 1912, et propose des relectures qui éclairent des zones peu explorées jusqu'ici de l'oeuvre de Garneau ou abordent celle-ci en dialogue avec d'autres oeuvres, d'ici comme d'ailleurs, d'hier à aujourd'hui. Ces différents types d'« accompagnements », pour reprendre un terme bien garnélien, ouvrent l'oeuvre à des résonances nouvelles et la situent dans le contexte transnational de la littérature et de l'art[1].

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Toujours dans le fin fond de l'espace du cosmos galactique intersidéral, sur une planète lointaine... lointaine et toujours inconnue, il existe toujours des créatures étranges. Elles sont toujours méchantes, dangereuses et stupides, et laissent encore apparaître leurs plus viles facettes. Nous ne les connaissons juste presque toujours pas.Elles ne pensent toujours et encore qu'à batailler, voler, trucider, péter, piquer, gueuler, fuser, gicler, bouffer, avaler... etc... Mais cette fois-ci ils vont être envahis... Enfin bon, au fond, est-ce que ça va changer quelque chose... Hein ?... Franchement... C'est leur planète quand même. La planète de LES ZALIENS.

  • "UNE SÉRIE JEUNESSE DÉLIRANTE PAR LE DESSINATEUR DES BLONDES ! Dans le fin fond de l'espace du cosmos galactique intersidéral, sur une planète lointaine... très lointaine et inconnue, il existe des créatures étranges. Elles sont méchantes, dangereuses et stupides, et laissent apparaître leurs plus viles facettes. Nous ne les connaissons pas. Elles ne pensent qu'à batailler, voler, trucider, péter, piquer, gueuler, fuser, gicler, bouffer, avaler... etc.... Il y a peu de chance que nous les rencontrions un jour parce qu'elles resteront chez elles... sur leur planète. Quoique...Ces créatures sont... LES ZALIENS !".

  • Pour opérer son passage entre l'univers de la revue et celui du livre, Contre-jour propose ici non pas un bilan de son existence en tant que cahiers littéraires, mais plus intimement un album de famille. En feuilletant ce regroupement d'essais, le lecteur reconnaîtra (ou découvrira) l'esprit de Contre-jour. Même s'il a ruisselé sur des pentes et en des directions diverses, cet esprit possède une même source : la croyance qu'il se cristallise dans la littérature quelque chose de mystérieux et de puissant, quelque chose qu'on ne se lasse pas d'interroger puisqu'on sent qu'une part de nous, et du monde, nous y attend.
    Tous les collaborateurs de ce livre, qui ont fait partie du comité de rédaction des cahiers littéraires à un moment ou un autre, ont choisi eux-mêmes un texte que les années, la lassitude, la lente répudiation de ce qu'on a été n'ont pas encore réussi à épuiser.

  • Votre prénom a du sens !
    Avec la première série de L'encyclopédie des prénoms en bande dessinée, Vents d'Ouest lançait un nouveau type de BD, aussi inépuisable qu'indispensable ! Voici quatre nouveaux ouvrages dans lesquels vous allez découvrir tout ce qu'il y a à savoir, avec un humour toujours aussi décapant, sur les Sophie, Thierry, Patrick, Stéphanie Découvrez pour chacun de ces prénoms, ses origines ses défauts, ses particularités, ses qualités Mais aussi quelles sont ses forces, ses faiblesses, ses passions, et ses amours. Cette collection d'un nouveau genre se présente comme le cadeau idéal pour les anniversaires, les fêtes ou juste pour le plaisir . Car un prénom, c'est pour la vie, et il en dit long sur notre personnalité!

empty