Littérature générale

  • Les mendiants terribles ont pris le pouvoir. Du monde passé, il ne reste plus grand-chose. Il n'y a plus d'électricité, des oiseaux à taille humaine se mêlent aux survivants. Les immeubles tombent en ruine et les rues sont vides.
    Accompagnée de sa fidèle chienne Loka et avec l'aide de Myriam Agazaki, mi-sorcière mi-voyante, Kree essaie d'oublier ses existences antérieures et de ne pas sombrer dans un nouveau cauchemar.
    Portée par un puissant souffle romanesque, Manuela Draeger poursuit dans ce nouveau roman l'élaboration d'un univers unique en son genre.

  • « Rappelons, comme c'est l'usage, les principes formels auxquels toute Shaggå doit obéir : sept séquences rigoureusement comparables en volume et en intention ; un sujet qui privilégie l'incertitude, qui ne règle pas la question de l'action, accumule les ambiguïtés concernant l'identité et le statut du ou des auteurs ; et un parti-pris de détachement, d'intemporalité, de tranquillité poétique et même d'inertie. » Les trois Shaggås qui composent ce livre sont des sortes de réquisitoires lyriques, en forme d'inventaires et de légendes. Des prisonnières prennent la parole du fond de leur geôle pour déclamer ou murmurer amoureusement des appellations d'herbes imaginaires ; deux détenues victimes de viols revisitent le mythe du golem à la lumière de leurs propres obsessions ; ou encore un comité de soutien, au nom de la liberté, fait l'appel des innombrables ivraies inconnues qui sont menacées par le bétail, les voyageurs et les bergers. Qu'elles soient vivantes ou disparues, toutes ces femmes témoignent de la violence des hommes, et, pour exprimer leur rupture avec le monde qui les entoure, elles inventent un langage littéraire étrange et somptueux.

  • À l´occasion d´une manifestation interdite, la bolcho pride, un groupe de jeunes gens se lance dans une opération gauchiste qui échoue. Ils se retrouvent piégés dans un bâtiment en flammes. Ils invoquent alors la figure de la Mémé Holgolde, une grand-mère immortelle qui a dominé leurs années d´orphelinat, de ghetto et de violence, et qui a formé leur sensibilité à la révolution mondiale et au merveilleux. Tandis que l´incendie fait rage, ils se remémorent le monde qu´ils ont connu, peuplé de soldats, d´invalides, de pogromistes, d´enfants inquiets et d´adultes qui n´ont plus d´espoir. À leurs souvenirs se mêlent les contes de leur enfance, en particulier les aventures de l´éléphante Marta Ashkarot, qui marche sans fin d´existence en existence... Et bientôt eux-mêmes deviennent des créatures féeriques : des cormorans étranges qui maîtrisent l´écoulement du temps et vivent dans le feu. Immobiles dans le brasier, ils échangent fraternellement leurs identités. Ils rêvent. Ils écoutent une célèbre chanteuse soviétique. Leurs mémoires se rejoignent. Ils sont ensemble. Pour toujours.

empty