Sciences & Techniques

  • En 2050, les neuf milliards d´êtres humains qui peupleront la planète pourront se nourrir... grâce à l´agriculture biologique.

    Celui qui l´affirme n´est pas un doux rêveur. C´est Marc Dufumier, un agronome de réputation mondiale qui a observé en France et dans le reste du monde le bon fonctionnement des systèmes agro-écologiques ; et les dysfonctionnements des systèmes « productivistes ». Famines, malbouffe, dégâts environnementaux, désertification des campagnes : tel est le bilan, désastreux, de nos systèmes agricoles exagérément spécialisés, mécanisés, « chimisés ». Dans l´inconscient collectif, cette agriculture « moderne » reste pourtant la seule capable de nourrir la planète et de rémunérer correctement les paysans.

    Mais ce livre prouve que cette croyance ne résiste pas à l´épreuve du terrain. L´agriculture « productiviste » est pour les paysans comme pour le consommateur un choix chaque jour plus risqué, tandis que la conversion à l´agro-écologie devient chaque jour plus raisonnable. Qualité des aliments, respect de l´environnement et - contrairement aux idées reçues - garantie voire amélioration des rendements : le bio n´est pas un caprice de bobo. C´est plus que jamais la voie d´avenir.

    Si Marc Dufumier décide aujourd´hui de s´adresser au grand public c´est parce qu´il y a urgence : la mutation vers le bio prend du temps et les déséquilibres agricoles actuels vont aller en s´accentuant, avec des conséquences directes sur notre quotidien. Nous mangeons mal et abîmons nos campagnes parce que nos systèmes de production sont malsains. Nous subissons une forte pression migratoire aux frontières de l´Europe parce que le Sud n´arrive plus à fixer ses paysans dans les campagnes. Insécurité alimentaire, insécurité environnementale, insécurité géopolitique : il n´y a plus de temps à perdre pour remettre l´agriculture sur les bons rails.

  • L'agriculture est un sujet d'actualité omniprésent sur lequel se penchent les pour et les contre. Longtemps considérée comme l'apanage d'une minorité d'originaux, l'agriculture biologique apparaît aujourd'hui comme une alternative de plus en plus crédible face à des modes de production intensifs, destructeurs et polluants. Ses défenseurs la décrivent comme une réponse efficace aux déséquilibres écologiques, économiques et sociaux induits par le système productiviste actuel. Ses opposants ne voient en elle qu'un refus systématique du progrès scientifique, et rappellent que des rendements élevés seront nécessaires pour nourrir une population mondiale en constante croissance. Quelle place pour l'agriculture biologique au XXIe siècle ? C'est à cette question cruciale que répond ce livre, en confrontant deux positions antagonistes, sous le regard impartial d'un spécialiste. Une intéressante confrontation d'idées qui permet d'avoir une vision plus complète de l'avenir de l'agriculture biologique et de son impact sur la société. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE « Ce petit livre clair et concis se lit d'une traite et propose un traitement pédagogique de la question de l'agriculture biologique. » - Hélène Doutriaux, Cairn « Ce petit ouvrage révèle une grande richesse d'information, exposée de manière sérieuse et accessible : un très bon moyen de mieux appréhender le devenir de l'agriculture. » - Notre-Planete.info « La nécessité de réfléchir à un système agricole plus durable est reconnue par beaucoup. Cet ouvrage présente l'intérêt d'apporter un point de vue technique au débat mais il en révèle également la dimension idéologique. En effet, se positionner pour ou contre l'agriculture biologique représente un choix politique, économique, mais aussi sociétal. Ce livre est présenté comme un débat : par son format original et pédagogique, il place le lecteur dans une position de réflexion et d'analyse, qui permet de se forger une opinion avertie.. » - Terrethnique A PROPOS DES AUTEURS Thierry Doré est ingénieur agronome, professeur d'agronomie et directeur scientifique à AgroParisTech. Il préside actuellement l'Association française d'agronomie. Ses recherches concernent la transformation des systèmes de culture pour une agriculture plus durable, en conditions tempérées et tropicales. Parallèlement à la production d'articles scientifiques, il a coédité quatre ouvrages à destination des étudiants, du développement agricole et du grand public. Marc Dufumier est professeur émérite d'agriculture comparée et développement agricole à AgroParisTech. Il est membre du Comité de veille écologique de la Fondation pour la nature et l'homme (FNH). Spécialiste des agricultures des pays du Sud, il a réalisé de nombreux séjours dans ces pays en appui à des politiques de réforme agraire, à des programmes de sécurité et de souveraineté alimentaire, et à des projets de développement agricole et rural. Gil Rivière-Wekstein est le fondateur de la revue mensuelle Agriculture & Environnement. Spécialiste des questions agricoles et environnementales, il est l'auteur de Abeilles, l'imposture écologique (2006), de Bio : fausses promesses et vrai marketing (2011) et de Faucheurs de science - Les fanatiques sont dans nos campagnes (2012). Il intervient régulièrement sur ces sujets dans les médias.

empty