Pierre Mathiote

  • Koko, il en pouvait déjà plus à l'idée de la rencontrer. Son visage s'animait d'un plaisir cannibale. Il trépignait en rond, survolté, en se léchant les babines. Mais son oiseau se balançait, froufroutant, au bout d'un parachute. Il sautait au ciel pour la faire atterrir plus vite. Mais Kéko flottait entre ciel et nous, légère comme un moulin. Pour l'embêter, ou pour mieux se faire désirer, elle lui jetait des fleurs, à raison d'une par seconde. Pour finir, elle s'est posée dans ses bras. Ducon, il en était tout ému. Il contemplait son éclaircie tombée du ciel. - Alors, lui demanda Alice, elle te plaît ? À voir ses dents blanches, on pouvait conclure que oui. - La bouffe pas quand même, ajoutai-je. Trop tard. Il se servit le premier. Et la bouche innocente de Kéko se perdit dans les grosses lèvres de Koko. C'était l'heure de la becquée pour l'Africain.

empty