Raphaëlle Bacqué

  • « Cette première biographie, nourrie par de multiples témoins de premier ordre, se dévore : on rit, on frémit, on admire. » Elle - Katell Pouliquen
    « C'est un livre qu'on ne lâche pas avant de l'avoir terminé. On le recommande chaleureusement » Ali Baddou, France 5
    Qui était vraiment Karl Lagerfeld ?
    - Un grand couturier- Un adorateur de la féminité- Un patron hyperactif
    Mais il était plus que ça :
    - Un homme du monde- Un manipulateur de haut vol- Un extraordinaire séducteur un rien pervers- Un seigneur à l'allure très Grand Siècle- Un provocateur impénitent- Un amoureux transi dans la vie- Une icône mondiale
    Raphaëlle Bacqué va au-delà de la légende dans ce livre exceptionnel qui dresse le portrait féroce d'un monstre sacré, tenant à la fois du grand document nourri de révélations et de la fresque littéraire d'actualité.

  • Richie

    Raphaëlle Bacqué

    • Grasset
    • 15 Avril 2015

    RICHIE. C´est ainsi que ses étudiants le surnommaient, scandant ce prénom, brandissant sa photo, comme s´il s´agissait d´une rock star ou d´un gourou. Le soir de sa mort énigmatique dans un hôtel de New-York, une foule de jeunes gens se retrouva, une bougie à la main, devant le temple de la nomenklatura française, Sciences Po. Quelques jours plus tard, le visage mélancolique de Richard Descoings couvrait la façade de l´église Saint-Sulpice. Sur le parvis, politiques,  grands patrons et professeurs défilèrent silencieusement, comme si l´on enterrait un roi secret. Au premier rang, l´épouse et le compagnon pleurèrent ensemble sa disparition.
    Après des années d´enquête, Raphaëlle Bacqué nous livre ce destin balzacien : l´ascension vertigineuse au coeur de la vie politique française d´un fils de bonne famille, amateur de transgression. Un de ces hommes qui traversent leur temps et le transforment. Il a fait de Sciences Po le vivier de tous les pouvoirs. Distribuant à l´élite des cours rémunérés, faisant de son conseil d´administration une pièce maîtresse de l´échiquier politique, le Tout Paris l´adorait. Mais il a aussi ouvert les amphithéâtres aux élèves des banlieues. Envoyé ses étudiants dans les universités les plus prestigieuses du monde. Changé la vie de milliers de jeunes gens. Tout juste s´interrogeait-on sur ce directeur homosexuel, pourtant marié à une femme dont il avait fait sa principale adjointe.
    Monarque éclairé mais omnipotent, encensé par les médias puis brûlé avec le même entrain, personne ne l´a percé à jour. Raphaëlle Bacqué nous entraîne aujourd´hui sur ses pas ; dans les boîtes du Marais, les cabinets ministériels de la gauche et les salons sarkozystes ; dans les soirées étudiantes déjantées, les bureaux du conseil d´Etat, les couloirs de la Cour des comptes et les plus grandes universités du monde ; dans ses nuits solitaires réchauffées par des substances interdites... Personne n´a résisté à la folie de Richard Descoings. Surtout pas lui.

  • Le 7 avril 1994, François de Grossouvre est retrouvé mort dans son bureau, au coeur du Palais de l´Elysée, à deux pas de François Mitterrand dont il a été l´un des plus fidèles compagnons de route. Les murs capitonnés ont étouffé le bruit du 357 Magnum Manurhin que cet amateur d´armes, chasseur et responsable des chasses présidentielles, a retourné contre lui-même. Le bruit mais pas l´onde de choc qui va secouer le premier cercle des mitterrandiens.

    Un suicide ? Oui, mais on ne suicide pas au hasard quand on est conseiller et intime du Président. François de Grossouvre, aristocrate maurassien passé par la résistance, industriel tissant ses réseaux de Marrakech à l´Afrique noire, franc-maçon et membre des services spéciaux, n´était plus le séducteur élégant de tweed vêtu, le financier des campagnes électorales, mais un homme amer, un ami déçu, un Belphégor vieillissant errant dans les couloirs de l´Elysée ; un confident du pouvoir qui allait trahir les siens.

    Pourquoi et comment ce ministre de la vie privée de François Mitterrand, parrain de Mazarine, alors le secret le plus défendu de la République, a-t-il décidé d´en finir ? Pourquoi et comment va-t-il dénoncer aux journalistes et aux juges les malversations et les dérives d´une Mitterrandie crépusculaire? Voici le sujet de ce livre : le roman du pouvoir qui broie les hommes, le roman d´une amitié amoureuse, celle qui lia deux hommes au-dessus de la foule des courtisans.

  • Un voyage extraordinaire dans les couloirs de Matignon, raconté par ceux qui l'ont vécu.
    Extraordinaire parce que l'auteur a réussi à obtenir, pour la première fois, le témoignage de tous les Premiers ministres qui s'y sont succédés depuis 30 ans.
    C'est donc à travers leur regard qu'on pénètre dans les bureaux du pouvoir.
    On y découvre l'obsession des médias (jusqu'à la servilité), l'absurde centralisation qui fait remonter à Matignon les décisions les plus minuscules (nomination d'un sous-préfet !), les relations foncièrement perverses que le régime a institué entre le président et le Premier ministre, l'incroyable consanguinité qui organise la distribution des hauts postes, la versatilité des conseillers (des projets lancés sans se préoccuper de l'application des lois), les agendas surchargés volontairement par la bureaucratie.
    Un document passionnant agrémenté d'anecdotes parfois extravagantes.
    Journaliste politique au Monde, Raphaëlle Bacqué a publié Chirac ou le démon du pouvoir (2002) et, avec Ariane Chemin, La Femme fatale (2007) aux Editions Albin Michel.

  • Prix Hervé Ghesquière 2018
    En apparence, c'est une ville. Elle sert de décor aux spectacles de Jamel Debbouze et aux raps de la Fouine, Benoît Hamon croyait en faire son laboratoire présidentiel. De Los Angeles ou de Dubaï, Omar Sy et Nicolas Anelka ne la quittent pas des yeux. Elle détient le record européen de départs en Syrie.
    Grands reporters au Monde, Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin ont choisi Trappes, ce petit bout de banlieue française, pour raconter le monde d'aujourd'hui. Elles en tirent une enquête sidérante, haletante comme une série contemporaine, où les personnages ont une sacrée dégaine, une tchatche d'enfer et trompent la mort en jouant avec le réel.

  • Une journaliste adulée par la France entière.Un homme promis aux plus hautes destinées.Un couple à qui tout paraît sourire.Des amis devenus sourds et aveugles.Une cour de conseillers ambitieux.Un réseau de complices aux marges du pouvoir.Une insatiable frénésie de femmes.Une illusion collective, un scandale planétaire.Une histoire folle mais vraie.

  • C'est l'un des couples les plus étranges de notre époque. Ouvrez un journal, et voici ce qu'on dit : L'un est chaleureux ; l'autre est cérébral... L'un aime serrer les mains ; et l'autre les stylos... L'un aime les foules ; l'autre les parapheurs... L'un est Président de la République ; l'autre est Premier ministre - pour combien de temps encore ? -, maire de Bordeaux et secrétaire général du RPR. Ils sont si différents ! Et pourtant, leur couple tient contre vents et marées. Quand une beauté traite le Premier ministre de "con!" dans la rue, le Président le rassure ; quand des millions de Français défilent contre les réformes de Juppé, Chirac en silence le soutient, lui apprend à se faire aimer... On a si souvent disséqué leurs psychologies ! On a tellement vendu la peau du deuxième, chouchou maladroit, puis mal-aimé ! Mais Juppé, jusqu'ici, est resté... Quelle est donc l'alchimie trouble de ce couple à part ? Quelle est sa force et sa raison d'être ? Quel sont les événements, les secrets qui ont cimenté cette passion ? Du départ de Madelin aux attaques de Pasqua, des secrets du RPR à la vie d'Alain Juppé, des présidentielles joyeuses à la dissolution, ce livre nous dévoile le quotidien, truffé d'anecdotes, d'un couple unique dans la vie politique française.

empty