Seth Greenland

  • Un empire financier bâti sur deux générations suffit-il à mettre les descendants à l'abri des tracas de la vie? Apparemment non car Jay Gladstone, l'héritier flamboyant de cette fortune, est assailli par les mêmes tracas que le commun des mortels: épouse exigeante, progéniture insupportable, obligations familiales, contraintes sociales. Également propriétaire d'une équipe de basket, Jay doit aussi compter avec les coûteux caprices des joueurs, noirs pour la plupart, dont la super star Dag. Nous sommes en 2012 et Obama fait campagne pour un second mandat, mais cela n'apaise pas pour autant les conflits raciaux. Il suffit qu'un Blanc tue un Noir, accidentellement ou délibérément, et le pays s'embrase. La machine médiatique se met alors en route, le politiquement correct emplit les colonnes des journaux, les procureurs en mal de notoriété se retroussent les manches, les fake news envahissent les réseaux sociaux. La mécanique de la chute est désormais enclenchée.
    Un grand roman sur les embûches de notre temps et ses dangereuses dérives.

  • Jusque-là sa vie était routinière, prévisible et rassurante. Un bon job, un modeste pavillon de banlieue, une gentille famille. Mais la mondialisation frappe à Los Angeles comme ailleurs et Marcus refuse d'assumer la direction de Wazoo Toys en Chine. Son compte en banque vire au rouge cramoisi tandis que la bar mitsvah de son fils approche. Sans compter les petits bobos d'une belle-mère à demeure. C'est alors que la mort de son frère mal-aimé semble le tirer d'affaire: Marcus hérite d'un pressing qui pourrait lui permettre de redresser la barre. Ce legs inespéré est pourtant loin de lui apporter la tranquillité, car cette petite entreprise s'avère n'être qu'une façade pour une activité extrêmement lucrative mais fort répréhensible...
    «Quand nos amis américains empoignent la société, la décortiquent et la critiquent, ils cognent dur, sans remords, et avec jubilation.» Télérama
    «Un roman moderne, léger, un peu coquin, et fort habilement construit.» Le Monde des livres
    «Seth Greenland a le don des répliques qui font mouche et le sens du détail incongru.» Le Figaro Littéraire
    «Ce livre, l'un des plus drôles de l'année, soutient la comparaison avec les films de Quentin Tarantino ou la série télé Les Soprano.» Le Magazine Littéraire
    «Dans son genre, un maître.» Figaro Magazine

  • À Palm Spring, Californie, le soleil brille en permanence. Mais pas pour Jimmy Duke, ex-flic, ex-mari, ex-alcoolique. La déprime le guette dans son mobil-home, et ce ne sont pas ses deux frères qui vont lui remonter le moral. Quelles affinités pourrait-il avoir avec Randall, sémillant représentant au Congrès en pleine campagne électorale? Et avec Dale, petit malfrat qui à peine sorti de prison sur son fauteuil roulant imagine illico comment monter un coup fumant? Plus que jamais il voudrait être fils unique. Mais, malgré une pratique assidue du bouddhisme en ligne, il aura bien du mal à laisser ses frères s'agiter dans le bocal californien sans être tenté d'intervenir... Avec le cynisme d'un Tarantino, Greenland s'amuse à regarder ses personnages courir à leur perte.
    «Décapant: Seth Greenland nous régale avec cette satire de l'arrivisme.» Lire
    «L'art de Seth Greenland tient au plaisir évident qu'il a à nous surprendre. Il a su trouver entre gags et suspense le dosage idéal.» Elle
    «Drôle, enlevé, sarcastique.» Paris Match

  • Mister bones

    Seth Greenland

    Hollywood, firmament télévisuel... Grimper dans cet univers de pacotille sans pitié pour les stars en devenir, c'est inévitablement fréquenter les galas de charité les plus hypocrites, troquer ses vieux T-shirts fétiches contre la dernière tenue branchée, adopter les nouveaux seins fracassants de sa petite amie, supporter les sourires de crocodiles des magnats du show biz... Mais Lloyd Melnick, auteur de sitcoms à succès, et Frank Bones, comique en quête de grand public, n'acceptent qu'à contrecoeur d'en passer par là. Cette grinçante contestation va les lancer dans une aventure aussi improbable que leur amitié.
    Seth Greenland, qui écrit là son premier roman, témoigne d'une époustouflante et féroce capacité à saisir les gens et les situations dans le monde du spectacle télévisuel et, bien au-delà, dans la société américaine. Son récit abrasif et drôle est de ceux qu'on n'oublie pas.
    «Le roman le plus drôle de l'année.» Lire
    «Mister Bones est un tour de force.» Marie Claire
    «Un des romans les plus grinçants et les plus drôles sur l'univers impitoyable de la production télévisuelle américaine.» Le Figaro Magazine
    «Greenland, doté d'un humour en acier trempé, dresse un portrait explosif de Hollywood.» Technikart

  • Jeremy Best a deux vies: avocat le jour, poète la nuit. Trentenaire et célibataire, il mènee une existence confortable à New-York, tout en se méprisant un peu. Mais deux choses inattendues vont bouleverser sa vie. L'une est blonde, des lunettes en écaille, une dent un peu de travers et un charme irrésistible. L'autre est une grosseur inquiétante au niveau de l'aine. Les deux vont bientôt occuper son esprit, l'assiéger, requérir toute son attention, sans répit... Entre Brooklyn et Long Island, une «Love Story» magnifiée par le regard drôle, tendre et lucide que Seth Greenland porte sur les mauvais choix, les regrets et le temps à ne pas perdre... «Brillant, drôle, sarcastique, les lecteurs de ses précédents romans savaient que Seth Greenland l'était. A la lecture de Et les regrets aussi, qui se pare, sans rien perdre de ces vertus initiales, d'une troublante, nouvelle et très maîtrisée gravité, ils vont découvrir un auteur à la palette plus large qu'imaginé.» Livres-Hebdo «Une réussite.» Biba

empty