FeniXX réédition numérique (Corps 9)

  • René Lucot raconte ses années d'enfance, au cours de la guerre de 14-18, à Villers-Cotterêts, où son père était postillon. Sur cette même voie de chemin de fer qui transportait troupes et munitions, le fils et la belle-fille de l'auteur trouvèrent la mort en 1972.

  • Les chemins ont d'étranges destins. D'abord, ils suivent les pas furtifs qui les tracent, les créent au hasard des départs. Puis, ils précèdent ces mêmes pas avec d'orgueilleux méandres, pleins de promesses de bout du monde et d'immortalité. Enfin, malgré eux, vaincus par l'indifférence, ils se perdent, se fondent dans l'intimité des terres qui est aussi celle du temps. Le destin des êtres est semblable à celui des chemins. Cependant, lorsqu'ils ont rejoint l'invisible, quelqu'un toujours se souvient d'eux et s'emploie, dans une fervente solitude, à dresser la carte des songes qu'ils furent. Dans La Nuit Étoilée, ce voyage vers les amonts de la mémoire commence par la rencontre d'un petre aux yeux de braise, ruisselant de lumière, arrêté sur le bord d'un sentier pour un étrange rendez-vous, un midi de plein soleil, à Saint-Rémy de Provence... Il continue dans une ferme perdue qui existe aujourd'hui quelque part, réfugiée derrière deux regards au simple et poignant secret. Puis, des bribes de sonate, échapées d'un piano prisonnier, conduisent vers une manoir où s'achève une effrayante exécution. Sous le porche d'une église, un clochard attend sa consécration. Plus loin, un vagabond rejoint l'automne, guidé par les pas d'un cheval aveugle. Quatre condamnés, dans la charrette qui les emporte, regardent l'échafaud, Place Royale, mystérieusement sereins. Un vieux soldat livre et perd son premier combat contre lui-même... Douze nouvelles sont proposées dans ce deuxième recueil de Jean-Joseph Julaud. Douze personnages que l'on suit à travers des paysages tendus dans le silence, réconciliés avec les saisons. Personnages vaincus par l'indifférence peut-être, dignes de pitié sans doute, mais qui emportent avec eux la certitude que se perdre dans l'intimité des terres et du temps constitue, pour n'importe quel destin, n'importe quel chemin, la seule victoire possible.

  • Le 2 août 1914, un habitant de Senlis, Gustave Beaufort, ancien ouvrier menuisier devenu surveillant des travaux de la ville, militant mutualiste, décide d'« inscrire sur un carnet journalier les événements qui allaient se produire au jour le jour », manuscrit conservé par la Bibliothèque municipale de Senlis. Pendant plus de quatre années, il a rédigé une chronique de sa petite ville malheureusement placée au contact d'une guerre qui lui laissait peu de répit. L'alternance des mouvements de troupes, la persistance de la canonnade, les flux des réfugiés rythment cette relation. Gustave Beaufort a apporté à la nourrir une persévérance tranquille, un patriotisme robuste, un sens de l'observation exceptionnel et, au détour d'une phrase, le clin d'oeil d'un humour malicieux. Simplement et par touches légères, ce journal offre une peinture sans concession de la guerre, l'expression juste des mentalités d'une France provinciale de 1914, l'évocation colorée et précise de la vie quotidienne à Senlis pendant ces années tragiques. À l'occasion du soixante-dixième anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918, il était bon d'achever le geste de Gustave Beaufort : livrer aux générations qui n'ont pas connu la Grande Guerre le témoignage qu'il leur destinait.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • C'est une histoire vraie que nous propose Michel Huber dans ce roman. Il retrace l'itinéraire d'un homme, guidé en permanence par un idéal de justice, qui, des luttes syndicales sous le Front populaire, en passant par l'Espagne et les Brigades internationales, l'amène à la résistance à l'occupation allemande dans le Soissonnais. Là, il est arrêté, torturé par la Gestapo, lié au poteau d'exécution... et échappe à la mort.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • S'appuyant sur les travaux d'historiographie moderne, l'auteur remet en cause la tradition historique héritée de l'abbé Carlier, au dix-huitième siècle. Il fait le point sur les nombreuses déformations apportées depuis plus de deux cents ans à l'histoire de la ville : nouvelle généalogie des comtes, importance de la population, dégâts de la guerre de Cent ans. C'est un ouvrage de synthèse dans lequel l'auteur reconstitue les principaux événements du passé de la ville, des origines à 1944, qu'il replace dans le contexte de l'histoire nationale.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Minuit !.. La houle jaune et grise du brouillard roule sur Londres. Les rues sont vides et silencieuses. De loin en loin, les réverbères pleurent de rares larmes rousses qui combattent, sans grande victoire, la horde farouche des ombres. Au loin, le carillon de Westminster égrène son chant d'airain, puis Big Ben compte lentement, comme à regret douze coups lourds et graves sur la ville endormie. Ombre parmi les ombres, une haute silhouette légèrement voûtée s'avance dans Baker Street... Qui est-ce ? Un passant attardé ? Non ! Harry Dickson, le maître détective qui surgit des ténèbres et se lance dans de nouvelles aventures, que nous conte aujourd'hui Gérard Dôle, dans un style noir et maléfique.

  • Un historique et une description du phénomène underground et de ses comix aux Etats-Unis à l'époque des hippies et de la contestation. Etude de l'oeuvre de quelques fortes individualités de l'époque : V. Moscoso, S. Williamson, R. Crumb, G. Irons...

  • Ce recueil, réalisé à la suite d'une exposition tenue à Paris en 1984, regroupe les oeuvres d'artistes ayant illustré les écrits de J. Ray/J. Flanders, créateur du personnage d'Harry Dickson.

  • Dickson, Harry Dickson, au nom qui tonne comme un browning ! Dans ce livre, Harry Dickson, l'illustre détective, le Maître de Bakerstreet, nous fait partager une série d'aventures inédites, inouïes, époustouflantes. Sur ses talons, nous sillonnons un Londres d'autrefois où la chiche lueur des réverbères clignote sinistrement dans le brouillard, luttons contre des spectres et vampires, des sectes sataniques, des savants fous... Avec lui nous allons grimper dans les Highlands, descendre en scaphandre dans les profondeurs ténébreuses d'un loch d'Écosse... Avec Tom Wills, l'élève favori, nous allons trembler pour le Grand Vengeur qui heureusement, fini toujours par triompher !

empty