Arts et spectacles

  • Il nest pas une place, pas une église, pas un coin de rue qui en Italie ne cache une uvre dart, dun grand maître ou dun obscur disciple. Qui aime à parcourir les ruelles de la péninsule a souvent limpression de flâner dans un musée à ciel ouvert André Chastel en fait ici une analyse fine et érudite, éclairée par lhommage quil rend au père des historiens de lart de la Renaissance italienne, Giorgio Vasari, digne précurseur quil semploya à faire découvrir en France.

empty