Belfond (réédition numérique FeniXX)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Des centaines de disparitions de navires et d'avions, des milliers de victimes : le mystère du Triangle des Bermudes défie les explications rationnelles, et constitue l'énigme la plus déroutante - et la plus effrayante - de tous les temps. De nombreux ouvrages se sont déjà efforcés de cerner le problème. Mais le livre de Jean Prachan, que nous publions aujourd'hui, apporte des révélations stupéfiantes, qui feront l'effet d'une véritable « bombe », et dont les répercussions seront considérables sur le plan international, à l'heure où des équipes de chercheurs - américains et russes - sondent les profondeurs du Triangle maudit. Après avoir passé en revue les « cas » historiques des disparitions les plus spectaculaires, après avoir analysé toutes les « solutions » avancées par les savants, Jean Prachan n'hésite pas à affirmer, preuves à l'appui, que la vérité tient à une triple relation : Bermudes - Atlantide - O.V.N.I. Jean Prachan démontre : que l'Atlantide, le fabuleux continent englouti, repose sous les eaux du Triangle des Bermudes ; que les Atlantes, survivants d'une civilisation technologique supérieure à la nôtre, y ont aménagé, à 9000 mètres sous la mer, des bases secrètes d'O.V.N.I. ou, plus exactement, d'O.P.N.I. (Objets Plongeants Non Identifiés) ; que les O.V.N.I. (ou O.P.N.I.) s'attaquent à tous ceux qui risquent, directement ou indirectement, de remettre en cause l'équilibre stratégique et militaire est-ouest : car l'Atlantide renferme les plus importants gisements d'uranium de tout l'univers. L'Atlantide ayant disparu, il y a quelque dix mille ans, à la suite d'une formidable explosion atomique, les Atlantes n'hésitent pas à utiliser toutes les méthodes de dissuasion en leur pouvoir, pour préserver la neutralité du Triangle des Bermudes, et éviter au monde une nouvelle catastrophe, cette fois-ci irréversible.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Des centaines de disparitions de navires et d'avions, des milliers de victimes : le mystère du Triangle des Bermudes défie les explications rationnelles, et constitue l'énigme la plus déroutante - et la plus effrayante - de tous les temps. De nombreux ouvrages se sont déjà efforcés de cerner le problème. Mais le livre de Jean Prachan, que nous publions aujourd'hui, apporte des révélations stupéfiantes, qui feront l'effet d'une véritable « bombe », et dont les répercussions seront considérables sur le plan international, à l'heure où des équipes de chercheurs - américains et russes - sondent les profondeurs du Triangle maudit. Après avoir passé en revue les « cas » historiques des disparitions les plus spectaculaires, après avoir analysé toutes les « solutions » avancées par les savants, Jean Prachan n'hésite pas à affirmer, preuves à l'appui, que la vérité tient à une triple relation : Bermudes - Atlantide - O.V.N.I. Jean Prachan démontre : que l'Atlantide, le fabuleux continent englouti, repose sous les eaux du Triangle des Bermudes ; que les Atlantes, survivants d'une civilisation technologique supérieure à la nôtre, y ont aménagé, à 9000 mètres sous la mer, des bases secrètes d'O.V.N.I. ou, plus exactement, d'O.P.N.I. (Objets Plongeants Non Identifiés) ; que les O.V.N.I. (ou O.P.N.I.) s'attaquent à tous ceux qui risquent, directement ou indirectement, de remettre en cause l'équilibre stratégique et militaire est-ouest : car l'Atlantide renferme les plus importants gisements d'uranium de tout l'univers. L'Atlantide ayant disparu, il y a quelque dix mille ans, à la suite d'une formidable explosion atomique, les Atlantes n'hésitent pas à utiliser toutes les méthodes de dissuasion en leur pouvoir, pour préserver la neutralité du Triangle des Bermudes, et éviter au monde une nouvelle catastrophe, cette fois-ci irréversible.

  • Depuis sa découverte, en 1722, par le navigateur hollandais Jacob Roggeveen, l'île de Pâques hante l'imagination des archéologues et des chercheurs du monde entier. Tout, dans l'île de Pâques - des gigantesques statues qui semblent défier la mer, le temps, et les hommes, aux énigmatiques tablettes rongo-rongo, dont personne, jusqu'à présent, n'est parvenu à percer le sens - est synonyme de mystère. Plus de 2 000 livres et articles ont été consacrés à l'île de Pâques, et des dizaines d'hypothèses ont été formulées, pour répondre aux questions qu'elle pose aux hommes de notre temps. Pourtant, aucune de ces hypothèses ne résout - dans sa totalité - l'énigme pascuane, et bien des questions demeurent, aujourd'hui encore, sans réponse. Franz Kowaks s'appuie sur des documents d'une valeur scientifique irréfutable, et ses travaux offrent le mérite de réconcilier la science et la tradition. L'île de Pâques, bien que peuplée à une date relativement récente, a joué le rôle d'un « sanctuaire » pour un groupe d'initiés provenant de la vallée de l'Indus, initiés, qui y ont trouvé refuge après l'engloutissement d'un continent autrefois situé dans le Pacifique. Cette thèse du « second peuplement », postule le retour aux sources d'un groupe détenteur d'un savoir ancestral qu'il nous reste à déchiffrer. Depuis le célèbre ouvrage de Francis Mazière, Fantastique île de Pâques (Laffont), voici le livre que chacun attendait pour aller « plus loin » dans la connaissance de l'une des plus fascinantes énigmes archéologiques et ésotériques de tous les temps.

  • Techniques de l'envoûtement, hypnose, suggestion, pratique magique ? L'envoûtement s'est perpétué jusqu'à notre époque, et demeure d'un usage plus courant qu'on ne croit. Chacun connaît ces figurines percées d'aiguilles, qui ont pour but d'atteindre les organes ainsi désignés de la victime choisie. Mais il existe également des envoûtements « positifs », destinés, par exemple, à s'attirer l'amour de quelqu'un. Cependant, nous attirons, plus spécialement, l'attention de l'éventuel acheteur sur le fait que, bien davantage qu'un ouvrage historique, bien davantage qu'un texte ésotérique, « Techniques de l'envoûtement » de Serge Hutin, est un manuel pratique, d'une efficacité immédiate et qui, comme tel, présente de graves dangers pour toute personne qui entendrait en tirer parti sans la formation psychique, mentale, et morale, qui convient lorsqu'on aborde un tel domaine.

  • Depuis sa découverte, en 1722, par le navigateur hollandais Jacob Roggeveen, l'île de Pâques hante l'imagination des archéologues et des chercheurs du monde entier. Tout, dans l'île de Pâques - des gigantesques statues qui semblent défier la mer, le temps, et les hommes, aux énigmatiques tablettes rongo-rongo, dont personne, jusqu'à présent, n'est parvenu à percer le sens - est synonyme de mystère. Plus de 2 000 livres et articles ont été consacrés à l'île de Pâques, et des dizaines d'hypothèses ont été formulées, pour répondre aux questions qu'elle pose aux hommes de notre temps. Pourtant, aucune de ces hypothèses ne résout - dans sa totalité - l'énigme pascuane, et bien des questions demeurent, aujourd'hui encore, sans réponse. Franz Kowaks s'appuie sur des documents d'une valeur scientifique irréfutable, et ses travaux offrent le mérite de réconcilier la science et la tradition. L'île de Pâques, bien que peuplée à une date relativement récente, a joué le rôle d'un « sanctuaire » pour un groupe d'initiés provenant de la vallée de l'Indus, initiés, qui y ont trouvé refuge après l'engloutissement d'un continent autrefois situé dans le Pacifique. Cette thèse du « second peuplement », postule le retour aux sources d'un groupe détenteur d'un savoir ancestral qu'il nous reste à déchiffrer. Depuis le célèbre ouvrage de Francis Mazière, Fantastique île de Pâques (Laffont), voici le livre que chacun attendait pour aller « plus loin » dans la connaissance de l'une des plus fascinantes énigmes archéologiques et ésotériques de tous les temps.

  • Techniques de l'envoûtement, hypnose, suggestion, pratique magique ? L'envoûtement s'est perpétué jusqu'à notre époque, et demeure d'un usage plus courant qu'on ne croit. Chacun connaît ces figurines percées d'aiguilles, qui ont pour but d'atteindre les organes ainsi désignés de la victime choisie. Mais il existe également des envoûtements « positifs », destinés, par exemple, à s'attirer l'amour de quelqu'un. Cependant, nous attirons, plus spécialement, l'attention de l'éventuel acheteur sur le fait que, bien davantage qu'un ouvrage historique, bien davantage qu'un texte ésotérique, « Techniques de l'envoûtement » de Serge Hutin, est un manuel pratique, d'une efficacité immédiate et qui, comme tel, présente de graves dangers pour toute personne qui entendrait en tirer parti sans la formation psychique, mentale, et morale, qui convient lorsqu'on aborde un tel domaine.

  • Depuis vingt ans, le trésor de Rennes a suscité de nombreux ouvrages, essentiellement consacrés à la personnalité énigmatique de l'abbé Saunière. Jean-Pierre Monteils reprend le dossier de l'affaire, mais selon une méthode inédite, et en inversant l'itinéraire suivi par ses prédécesseurs : au lieu de partir de Rennes et de son curé, il cherche à situer le trésor dans la perspective historique de la Tradition. C'est donc un long voyage initiatique qu'il nous propose : or, toutes les pistes empruntées - rois mages, druides, Wisigoths, Cathares, Rose-Croix et Francs-maçons - aboutissent toujours à Rennes-le-Château et, en particulier, à la pierre tombale, chiffrée, de Marie de Blanchefort... On voit que si la fonction de l'hermétisme est bien d'interdire l'accès du mystère, celle du symbolisme est, au contraire, d'inviter à la transgression - et qu'alors, seule l'initiation permet d'avancer.

  • Voici le dossier que la science médicale moderne refuse d'examiner - et qu'elle sera bien obligée d'ouvrir un jour. De leurs lointaines petites îles, les guérisseurs philippins défraient la chronique. Le bistouri leur est étranger. Ils opèrent en transe, dans un état semi-conscient. C'est Dieu qui guide leurs mains. Leurs mains qui calment, qui apaisent, qui font fuir le mal, qui extraient le mal. Débarrassé par eux (sans l'intervention du moindre instrument) du sang et des matières impures, le corps du malade recouvre ou atteint son équilibre naturel, cette santé qui est le signe de la Divinité. Écrivain et cinéaste, Christian de Corgnol a vu et filmé des centaines d'opérations à mains nues aux Philippines même. Son témoignage stupéfiant et passionnant ne peut être mis en doute. L'auteur rapporte les propos d'un médecin américain : « Je ne pourrai jamais faire part à mes collègues de ce que j'ai vu ici, car on me prendrait pour un fou. » Ce livre s'adresse à ceux qui ont une foi suffisante pour croire qu'il y a plusieurs chemins vers la Vérité.

  • Depuis vingt ans, le trésor de Rennes a suscité de nombreux ouvrages, essentiellement consacrés à la personnalité énigmatique de l'abbé Saunière. Jean-Pierre Monteils reprend le dossier de l'affaire, mais selon une méthode inédite, et en inversant l'itinéraire suivi par ses prédécesseurs : au lieu de partir de Rennes et de son curé, il cherche à situer le trésor dans la perspective historique de la Tradition. C'est donc un long voyage initiatique qu'il nous propose : or, toutes les pistes empruntées - rois mages, druides, Wisigoths, Cathares, Rose-Croix et Francs-maçons - aboutissent toujours à Rennes-le-Château et, en particulier, à la pierre tombale, chiffrée, de Marie de Blanchefort... On voit que si la fonction de l'hermétisme est bien d'interdire l'accès du mystère, celle du symbolisme est, au contraire, d'inviter à la transgression - et qu'alors, seule l'initiation permet d'avancer.

  • Voici le dossier que la science médicale moderne refuse d'examiner - et qu'elle sera bien obligée d'ouvrir un jour. De leurs lointaines petites îles, les guérisseurs philippins défraient la chronique. Le bistouri leur est étranger. Ils opèrent en transe, dans un état semi-conscient. C'est Dieu qui guide leurs mains. Leurs mains qui calment, qui apaisent, qui font fuir le mal, qui extraient le mal. Débarrassé par eux (sans l'intervention du moindre instrument) du sang et des matières impures, le corps du malade recouvre ou atteint son équilibre naturel, cette santé qui est le signe de la Divinité. Écrivain et cinéaste, Christian de Corgnol a vu et filmé des centaines d'opérations à mains nues aux Philippines même. Son témoignage stupéfiant et passionnant ne peut être mis en doute. L'auteur rapporte les propos d'un médecin américain : « Je ne pourrai jamais faire part à mes collègues de ce que j'ai vu ici, car on me prendrait pour un fou. » Ce livre s'adresse à ceux qui ont une foi suffisante pour croire qu'il y a plusieurs chemins vers la Vérité.

  • À Haïti, les hommes ressuscitent et se transforment en zombies, les femmes-vampires viennent sucer le sang des enfants, les hommes volants, dignes successeurs des sorcières se déplaçant sur leurs balais, voyagent plus rapidement qu'un avion, ou se trouvent à plusieurs endroits à la fois. À Haïti, il y a aussi les Pères-savanes, les Sans-poils, les Bakas, les Loas, les Zobôps, les Houngans, acteurs d'une sorcellerie toujours pourchassée et toujours triomphante. Jean Kerboull a vécu des années en « France noire » (c'est ainsi que Michelet appelait Haïti). Il a recueilli mille souvenirs, écrits et oraux, lui-même témoin de scènes que la raison ne peut expliquer. Un incomparable voyage dans la capitale mondiale de la magie et de la sorcellerie. Le Vaudou existe. L'auteur, un prêtre missionnaire, l'a rencontré.

empty