Plon

  • "Si j'étais un auteur marseillais, j'écrirai Marseille Confidential". Voilà le défi lancé par James Ellroy en personne à François Thomazeau. Défi relevé avec talent, pour un roman qui plonge le lecteur dans les années 30 et les bas-fonds de la cité phocéenne.
    Marseille, avril 1936. A une semaine des élections législatives, Antoine Cardella est abattu dans une rue des quartiers populaires, entre le local de campagne du candidat socialiste et celui de l'extrême-droite. A qui profite le meurtre de ce gardien de la paix corse, connu pour ses liens avec tous les acteurs du clientélisme local ? A tout le monde et à personne, tant sont imbriqués arrangements, combines et inimitiés dans cette jungle politique. En cette période est troublée, politiciens, voyous et flics corrompus jettent les bases d'un système mafieux qui règne encore sur Marseille aujourd'hui.
    A la manière d'un James Ellroy avec Los Angeles, François Thomazeau nous plonge dans les bas-fonds de la cité phocéenne pour en tirer un roman noir qui fera date.

  • Un thriller explosif entre disparition et secret d'Etat, de la Bretagne à la Turquie. Par le lauréat du Prix Quai des Orfèvres 2017.
    Julie Loubriac a disparu. Âgée de 17 ans, ce n'est pas la première fois qu'elle se volatilise. Ses parents sont pourtant persuadés qu'il ne s'agit pas d'une simple fugue. Divorcés, ils vont unir leurs forces pour découvrir ce qui a pu arriver à leur fille, qui préparait le bac.
    Face à l'immobilisme de la police, Martine et Louis Loubriac vont se lancer à sa recherche. Elle tient un magasin de vêtements plutôt haut de gamme. Quant à Louis, il a presque près tout râté dans sa vie. Ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... Parfois, il parvient à être père de famille. Il lui reste cependant une chose, sa guitare pour jouer du blues dans le bar de sa nouvelle compagne, Jeniifer.
    Même s'il n'a pas été un grand flic, il garde quelques réflexes de l'époque.Et il va tout faire pour découvrir ce qui est arrivé à sa fille. L'affaire se corse quand il est approché par un agent de la DGSI, qui le met sur une piste surprenante...
    Une enquête qui va mener le couple Loubriac de Quimper à Istanbul, en passant par la Syrie. Entre drame familial et manipulation des services de renseignements, il va se retrouver au coeur d'un secret d'Etat, sur fond de guerre contre le terrorisme...

  • Manger tue. Avec ce premier polar coécrit par un chef deux étoiles au Michelin, le thème de la femme empoisonneuse est revisité et modernisé. Ici, ce n'est pas le poison mais la molécule qui donne la mort. Entre la France et le Japon, un roman qui fait voyager, découvrir une autre culture et des recettes de cuisine... mortelles.
    Alors qu'à Tokyo deux cadavres d'hommes empoisonnés par une substance indécelable embarrassent la police japonaise, en France un commandant de la brigade criminelle est chargé d'élucider la mort d'un riche Japonais lui aussi empoisonné par un produit inconnu. Des deux côtés de la planète, des assassinats qui, a priori, n'ont rien à voir, sauf que... Le commandant Simmeo, passionné d'art, découvre qu'ils sont liés par les yakuzas. Voilà la Crim' du 36, quai des Orfèvres obligée de travailler avec son homologue japonaise, aux méthodes bien différentes, pour coincer un coupable qui utilise la cuisine moléculaire pour parvenir à ses fins... Entre Paris et Tokyo, une sidérante plongée dans les eaux troubles de la gastronomie, de la science et du crime.

  • Entre Engrenages et Boulevard du palais, un véritable page-turner qui vous plongera dans les secrets les mieux gardés de la justice et des cours d'assises.
    À Lyon, une jeune magistrate est découverte battue à mort sous une porte cochère alors qu'elle venait rejoindre son amant. Ce dernier est rapidement soupçonné, d'autant que ses mensonges, et plusieurs éléments matériels, l'accablent et en font le coupable idéal. Cet avocat connu, futur candidat à la mairie, décide de confier sa défense à David Lucas, un pénaliste réputé. Ce dernier va tout tenter pour l'innocenter.
    André Buffard nous embarque dans un roman judiciaire au plus près de la réalité, avec une affaire criminelle hors norme vécue de l'intérieur, depuis la garde à vue jusqu'au procès aux assises. Il dépeint avec précision la complexité des relations entre l'avocat et celui qu'il défend. Il brosse un portrait sans concession de l'institution judiciaire et de la place des médias dans une affaire qui fait la une. Il s'interroge aussi sur les motivations d'un avocat, et pose les questions fondamentales de son métier. Entre recherche de la vérité, argent, pouvoir, il montre comment la justice n'est, finalement, qu'un jeu...


  • Flic à Libreville, Jean-Marc a perdu sa mère et sa soeur dans un accident de la route alors qu'il avait douze ans. Le chauffard, fils d'un ministre, n'a jamais été poursuivi. Il est entré dans la police à cause de ce drame. Chaque soir, il s'arrête devant la villa du chauffard, en attendant le jour où il pourra se venger. Pour le moment, tel un Dexter à la mode gabonaise, il nettoie les rues de Libreville des voyous, violeurs, politiciens véreux et génocidaires rwandais qui y sont planqués...

    Flic à Libreville, Jean-Marc a perdu sa mère et sa soeur dans un accident de la circulation alors qu'il avait douze ans. Le chauffard, fils d'un ministre, n'a jamais été poursuivi. Jean-Marc est entré dans la police à cause de ce drame. Pour se venger, se faire justice lui-même, condamner à sa manière ce meurtrier. Mais, fatigué des magouilles de ses collègues de la PJ et des crimes, viols et disparitions quotidiens, il a demandé à être muté à la Sûreté urbaine de Libreville. Un service pas plus reluisant, mais où il a le temps de préparer une vengeance qui le fait tenir au quotidien. Chaque soir, il s'arrête devant la villa du chauffard, en attendant le jour où il fondra sur lui comme un prédateur. Mais pour le moment, tel un Dexter à la mode gabonaise, il nettoie les rues de Libreville des voyous, violeurs, politiciens véreux et génocidaires rwandais qui y sont planqués...
    Janis Otsiemi a reçu le prix du roman gabonais en 2010 pour son premier roman, La vie est un sale boulot.

  • Un meurtre sordide à Paris. Un jeune flic et une jeune journaliste. Tous deux ont moins de trente ans et doivent faire face à une enquête compliquée. Nos deux bleus partent à la chasse au tueur et se font avoir. Des erreurs de jeunesse qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses. Mais ils sont têtus. Ils ne lâchent pas l'affaire...
    Paris, novembre 2016. Le sordide assassinat d'une femme enceinte secoue l'opinion publique. La brigade criminelle est sous pression. Il faut dire que tous les ingrédients du scandale sont réunis : une victime, fille d'un ténor du barreau, des élections qui approchent et une presse qui se déchaîne.
    Dernière recrue du groupe chargé de l'enquête, Arsène Galien est tout de suite plongé dans le grand bain. Il compte bien profiter de cette affaire pour gagner la confiance de ses supérieurs. Quant à Pauline Raumann, jeune journaliste voisine de la victime, elle se serait bien passée d'être mêlée à cette enquête, qui fait ressurgir des démons oubliés.
    Les deux novices ont des idéaux et des incertitudes plein la tête, tandis qu'une irrésistible attraction les pousse toujours plus près l'un de l'autre. Ils vont finir par se laisser emporter dans une affaire hors du commun, à la poursuite du pire des tueurs.

  • Justice soit-elle

    Marie Vindy

    Machos et salauds...
    Quatorze meurtres de femmes non élucidés. Bienvenue en Bourgogne. Affaires classées ou non-lieu, la justice a depuis longtemps baissé les bras. Qui étaient toutes ces filles dont les cadavres ont été disséminés dans la région ? Des filles faciles, qui n'ont eu que ce qu'elles méritaient ? C'est ce que certains laissent entendre...
    Laurine, elle, voudrait simplement savoir qui a assassiné sa mère. Quand un nouveau meurtre est découvert, c'est, pour cette gamine déterminée, l'occasion de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Gendarmes, médias, familles, juges, tout le monde en prend pour son grade. Au milieu de ce déchainement de violence qui confond victimes et coupables, l'avocate Déborah Lange, spécialiste des "cold cases", se bat pour faire éclater la vérité.
    Inspiré de faits réels, Justice soit-elle est un cri de colère d'une auteure engagée contre les violences faites aux femmes et le mépris d'une justice à deux vitesses.


  • Bienvenue à Marseille, où sévit une horde d'activistes qui se lancent dans des happenings ultra violents. Une "foire à la baston" qui se déroule à chaque fois qu'un élu prononce un discours en public. Qui se cache derrière ces militants d'un genre nouveau ? Que vient faire un gamin d'une dizaine d'années dans ce barnum, sorte de Fight Club à la française ?

    Bienvenue à Marseille, où un étrange phénomène se produit. Dès qu'un élu prononce un discours, une horde d'activistes l'en empêche en se lançant dans une véritable " foire à la baston ". Derrière ces happenings d'une rare violence, il y a plusieurs hommes et femmes aux parcours et aux motivations bien différents. Paolo, l'inventeur du concept et le meneur du groupe ; Lang, ancien photographe de guerre au passé peu clair. Olivia, l'ex de Lang ; Awa, qu'il a connu dans sa première vie. Et un gamin, Arsène, qui va finir par jouer un rôle crucial dans cette affaire. Un Fight Club à la française, véritable coup de poing littéraire.

  • La femme est une louve pour l'homme...
    Guizot est avocat. Au cours d'un week-end avec sa maîtresse Florida (la meilleure amie de sa femme...), il est victime d'un accident et meurt. Florida va alors tout faire pour cacher la vérité à son amie. La voilà partie dans une cavale un peu folle, avec le corps de son amant dans le coffre de sa voiture. Florida va croiser la route de personnages troubles, tous en lien avec la vie de son amant. Car les apparences sont trompeuses et, derrière l'homme de loi rangé, se cache peut-être une autre histoire, plus trouble, mêlant de grandes sociétés du CAC 40 et des syndicalistes.
    Le précédent roman de Cédric Fabre, Un bref moment d'héroïsme, paru chez Plon/Sang Neuf en 2017, a été finaliste du prix polar de Cognac.

  • - 64%

    Tous pourris. C'est le sentiment qui prévaut dans cette commune du Sud-ouest quand le maire et ses adjoints sont arrêtés à la sortie d'un conseil municipal, comme de vulgaires voyous. Robert Delacour ne comprend pas. L'édile pensait être protégé. C'était sans compter sur deux flics, Christian Chabreuil et David Vallespir, qui n'ont que faire du poste occupé par cet homme, Mais qui vont devoir subir pressions, mensonges et trahisons pour mener à bien leur enquête.
    Une commune du sud-ouest de la France. Tous, maires, premier adjoint, élus, cadres administratifs, chefs d'entreprises de la région, se connaissent et font des affaires ensemble. Ils sont tous mouillés dans un dossier de corruption qu'une équipe de flics a pris en main avec une idée : traquer ces élus comme ils le feraient avec les grands voyous. En détention provisoire, le maire qui, au fil du temps, s'est transformé en petit empereur local, se suicide. Provoquant la polémique, mais aussi obligeant ses "amis" et ses "ennemis" à se dévoiler. Trahisons, mensonges, pressions politiques. Tout y passe dans ce roman mené tambour battant, qui dénonce un système politique qui favorise la corruption et l'abus de biens sociaux.

  • Quand Chabrol rencontre Céline aux abords d'un stade de foot d'une petite ville de province...
    Bienvenue dans les Ardennes. Awoise-Gelle est une petite ville ennuyeuse à 6 kilomètres de la frontière belge. C'est là que vit Moïse, qui travaille dans un magasin de jardinage. Il passe son temps libre à supporter l'équipe de foot locale et à boire des bières dans son QG, le bar L'Ardennais. Il y croise tous les jours ses amis, dont Jarne, le Belge recherché par la police, et le Nîmois, un ex-voyou du Sud, ses deux complices de comptoir. Moïse ne vit que par et pour le foot. Alors, quand son club risque la relégation, il décide d'agir. Et d'enlever l'enfant de l'arbitre qui va officier au prochain match. Mais rien ne se passe comme prévu...
    Magguy et Annie forment un couple atypique. Deux femmes qui vivent sous le même toit, cela a le don de faire parler dans ce genre d'endroit. Si l'une est d'une nature plutôt joyeuse, l'autre est taciturne et frise la dépression. Il faut dire qu'elle cache un lourd secret qu'un événement fait douloureusement remonter à la surface.
    Avec ce second roman noir de chez noir, Fabrice David nous plonge dans une ambiance à la
    Coup de tête, de Jean-Jacques Annaud.

  • IDP 37

    Mathieu Neu

    Souriez, vous êtes surveillés !
    Paul, dessinateur de presse, rencontre une jeune femme lors d'une soirée masquée. Elle ne dévoile ni son visage, ni son identité, mais le questionne sans relâche. Les échanges s'éternisent, des liens se tissent. Mais au coeur de la nuit, elle disparaît, emportant avec elle tous ses secrets.
    Intrigué, séduit et avide de réponses, il se lance à sa recherche. Il va alors découvrir l'insoupçonnable réalité de la société dans laquelle il vit. Sous l'apparence séduisante d'une démocratie exemplaire qui ne veut que le meilleur pour les siens, un effroyable système de contrôle de la population a vu le jour, faisant émerger un monde totalitaire d'un nouveau genre. Parmi les armes déployées par le gouvernement, l'IDP, l'Indice de Développement Personnel, attribué à chaque citoyen. Et celui de Paul - 37 - ne vole pas très haut...

empty