Presses de la Renaissance (réédition numérique FeniXX)

  • Fanfan et Petite-Fleur sont inséparables. Leur enfance est un monde à part, magique et fragile. Mais un jour tout bascule, Fanfan a frappé Petite-Fleur et elle décide d'aller rejoindre les sirènes qui ont emmené la grand-mère morte, Babouchka. Un conte plein de sagesse sur la magie de l'enfance, les rêves brisés et l'amour salvateur.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Victime de la terreur d'État orchestrée par le régime communiste de Pékin, le peuple tibétain, bouddhiste et non-violent est, depuis un demi-siècle, plongé dans l'horreur. Monastères rasés, transferts de population, répression sanglante, désastre écologique : dans l'indifférence des nations, la Chine étrangle le Toit du Monde et bafoue les droits de ses habitants. La civilisation tibétaine est en danger de mort. En 1959, le Dalaï-Lama dut fuir vers l'Inde. À Dharamsala, où il établit son gouvernement en exil, un combat s'est engagé, par l'éducation et la transmission de la culture, contre cette mort programmée. Le chef spirituel et temporel du Tibet n'a jamais pu retourner dans son pays. Cependant, celui pour qui le seul vrai garant de la paix est en soi, ne cesse d'adresser au monde un message de tolérance et de compassion. Menée à partir de rencontres avec le Dalaï-Lama, son entourage et des réfugiés tibétains, cette enquête mêle de bouleversants témoignages à la réflexion historique et philosophique. Ces paroles d'hommes et de femmes, révèlent que la puissance de l'esprit est une forme essentielle de résistance à la barbarie. Enrichi de nombreuses photos inédites, ce document sans concession, pose la question cruciale de l'avenir du peuple tibétain, et lance un appel au monde occidental. Au risque d'ébranler nos consciences tranquilles. les auteurs s'interrogent sur le double langage en matière de droits de l'homme en Chine et au Tibet, Un plaidoyer à lire de toute urgence !

  • Dans le débat sur l'euthanasie, la passion l'emporte souvent sur la réflexion. Donner la mort, ou se donner la mort : voilà des actes qui sont loin d'être anodins. Le développement technologique des soins intensifs, place aujourd'hui le médecin devant la possibilité, sinon l'obligation, de gérer la vie finissante. Au-delà des difficultés issues de cette situation nouvelle, le terme même d'euthanasie est lourd d'ambiguïtés. S'il désigne, communément, les procédés destinés à rendre la mort plus douce, diverses pratiques s'en inspirent, qui peuvent être radicalement opposées d'un point de vue éthique. Geste de liberté individuelle, suicide, meurtre ou délivrance : la violence des arguments fait écho à celle de l'enjeu. Pour tenter d'y voir clair, une vingtaine de spécialistes d'horizons divers - médecins, psychologues, juristes, infirmières, psychiatres et représentants des religions - ont constitué, pendant plusieurs années, un groupe de travail collectif. Confrontant leurs convictions et leurs approches, parfois éloignées, souvent complémentaires, dans une volonté de dépassionner le débat, ils ont construit une réflexion approfondie sur la fin de vie, les soins palliatifs et l'accompagnement des mourants. Original et accessible à tous, cet ouvrage propose, face au désarroi des soignants et à la détresse des familles, une vision apaisée de la fin de vie, qui s'appuie sur la dignité de chaque personne.

  • La ville est envahie par les chiens, meutes hurlantes devenues folles. Thomas, peintre sur palissades, est obligé de fuir, en compagnie de Malika, une jeune Algérienne... Premier roman.

  • Comme chaque année, Lucile Séverac passe ses vacances dans la propriété de sa belle-famille. L'été, ici, est moite, oppressant, l'ordre des choses immuable, à peine ponctué par l'espoir, toujours déçu, de l'orage. Égarée dans cette vie de bourgeoise aisée, Lucile arrache au temps des bribes de vertige, vaines tentatives de reprendre possession d'elle-même. En un seul et bref été, elle recompose un monde, dont elle avait perdu la vérité, et se l'approprie par la grâce de Lorenzo, l'adolescent, dont la beauté viole son regard assoupi. Hallucinée dans son désir, Lucile Séverac fait le choix du plus fou des actes d'amour. La nuit fauve est le roman d'une passion, d'un assouvissement absolu, au-delà des limites où l'on peut encore continuer à vivre.

  • Dans la communauté charismatique de Gethsémani, la vie s'écoule paisiblement, entre prières et visites de prisonniers, quand survient David. Ancienne figure médiatique d'un mouvement étudiant, celui qu'on appelait le roi David, a choisi de donner un sens nouveau à sa vie. Pour obtenir d'être admis dans la communauté, il fait voeu de silence. Peu de temps après, des policiers viennent arrêter le novice. On l'interroge sur ses relations avec Sélim, terroriste algérien recherché pour des attentats commis sur le territoire français. David se tait, muré dans son silence. Soupçonné de collusion avec un réseau islamiste, pris au piège de son mutisme, David emporte avec lui, dans la tourmente, les membres de sa communauté. Mais quels sont les vrais motifs de son silence ? David cherche-t-il à respecter un voeu ? Ou bien n'est-ce qu'un prétexte pour cacher de terribles faits ? Quel est ce secret que David refuse de trahir, et au nom duquel il risque l'emprisonnement ? Au-delà de ces questions, se profile celle des liens entre islam et christianisme. Car, tout au fond de ce silence, réside l'énigme Sélim, alias Malik. David et Malik : une amitié jusqu'à la mort. Ou la prison... Fidélité et trahison, intégrisme et martyre, conversion et vocation se mêlent, s'opposent et se bousculent. De manifestations étudiantes en vagues d'attentats, ce thriller spirituel confronte les exigences de la foi, aux tragiques réalités contemporaines.

  • À l'instar de ses célèbres parents, Pierre et Marie Curie, Irène Joliot-Curie a mené son combat personnel avec un talent prodigieux et curieusement méconnu. À dix-sept ans, elle est sur le Front pour radiographier les blessés de la guerre de 1914. Décorée de la médaille militaire en 1918, elle commence sa carrière de chercheur à l'Institut du radium, où elle rencontre Frédéric Joliot, qu'elle épouse quelque temps plus tard. Ensemble, ils découvrent la radioactivité artificielle qui leur vaut un prix Nobel en 1935, mais c'est Irène, seule, qui est à l'origine de la découverte de la fission, premier pas vers la puissance nucléaire et la bombe atomique. Reconnue comme une des leurs par des personnalités de la taille d'Einstein ou de Perrin, première femme ministre en 1936, défendant la cause des femmes et la paix (mais désapprouvant Munich), Irène Joliot-Curie sera de tous les combats contre le fascisme, les injustices sociales, la lâcheté et la bêtise... Une vie riche et forte, une époque passionnante, que ressuscite Noëlle Loriot, en s'appuyant sur de nombreux témoignages et une documentation approfondie.

  • À l'instar de ses célèbres parents, Pierre et Marie Curie, Irène Joliot-Curie a mené son combat personnel avec un talent prodigieux et curieusement méconnu. À dix-sept ans, elle est sur le Front pour radiographier les blessés de la guerre de 1914. Décorée de la médaille militaire en 1918, elle commence sa carrière de chercheur à l'Institut du radium, où elle rencontre Frédéric Joliot, qu'elle épouse quelque temps plus tard. Ensemble, ils découvrent la radioactivité artificielle qui leur vaut un prix Nobel en 1935, mais c'est Irène, seule, qui est à l'origine de la découverte de la fission, premier pas vers la puissance nucléaire et la bombe atomique. Reconnue comme une des leurs par des personnalités de la taille d'Einstein ou de Perrin, première femme ministre en 1936, défendant la cause des femmes et la paix (mais désapprouvant Munich), Irène Joliot-Curie sera de tous les combats contre le fascisme, les injustices sociales, la lâcheté et la bêtise... Une vie riche et forte, une époque passionnante, que ressuscite Noëlle Loriot, en s'appuyant sur de nombreux témoignages et une documentation approfondie.

  • Un lit, un couple, la voix d'un troisième personnage, celle de Zob. Conte moral indécent à la Diderot, récit biblique légèrement monstrueux, roman érotique...

  • Roman d'aventures et roman d'une vie, fresque historique et politique, Souvenirs de guerres mortes est aussi l'une de ces oeuvres ambitieuses qui, au-delà de l'intrigue, donnent à réfléchir sur le sens de notre destinée, en ce XXe siècle de folie destructrice. De la guerre de Quatorze, aux ultimes guérillas d'Amérique latine, Jossef - héros né dans un shtetl des confins russo-polonais, orphelin victime d'un pogrom - traverse une époque déchirée entre les espérances en un monde meilleur, et les tourments de la violence. Il s'engage dans l'Armée Rouge, déserte, émigre en France, où il rencontre le grand amour, et milite en faveur du Front populaire, avant de partir pour l'Espagne défendre Madrid et la République. Jossef, devenu Pablo pendant la guerre d'Espagne, est loin d'en avoir terminé avec son existence errante, et ses rêves idéalistes qui le mèneront jusqu'au fin fond des Amériques. Attentif à tous les drames, à toutes les souffrances dont il est témoin, il continue, envers et contre tout, à prendre parti, à s'engager sans calcul ni réserve, afin de demeurer d'abord fidèle à lui-même. Dans cette démarche, sans cesse répétée, et jusqu'au dernier souffle, il reste lucide et refuse le leurre d'une quelconque vérité. Parfois seulement, il se sent emporté par l'ivresse de l'action... En ce sens, Jossef, alias Pablo, incarne, à la manière de certains personnages de Malraux, l'ambiguïté héroïque du XXe siècle.

  • Après la mort de sa mère, Diego, une beauté fastueuse et une fortune inépuisable, s'enferme en lui-même jusqu'au dédoublement. Un premier roman.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Inspirée librement du personnage de Louis Jouvet et d'un épisode de sa vie, L'odyssée du crocodile nous fait pénétrer dans les coulisses du théâtre, nous révèle les passions vécues derrière le masque du comédien. Le crocodile, c'est le surnom affectueux que ses amis donnent à Laurent Guérin, la cinquantaine, star de cinéma, metteur en scène et comédien de théâtre, parvenu au faîte de la renommée internationale lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale. Pour échapper aux pressions qu'exercent sur lui les Allemands et le gouvernement de Vichy, et pour arracher sa maîtresse, Béatrice Valmont, aux assiduités amoureuses d'un célèbre cinéaste autrichien, le Crocodile va se lancer dans une odyssée peu banale. En 1941, il entraîne toute sa troupe dans un long périple en Amérique du Sud, exil riche en rebondissements tragiques ou cocasses, et qui durera presque cinq ans... Roman d'une aventure personnelle, portrait d'une star exceptionnelle, L'odyssée du crocodile dépeint aussi la saga de comédiens confrontés à des événements historiques, où Molière et Marivaux devraient paraître bien légers. La planète flambe autour d'eux mais le théâtre passe avant tout...

  • Je me présente : Sébastien Bonnace. La quarantaine. Métier : entrepreneur de pompes funèbres. En clair, rien pour faciliter les contacts quand on vient de perdre la femme de sa vie dans un stupide accident. Veuf, timide et inconsolable, je ne voyais pas bien, dans ces conditions, comment, ni pourquoi, refaire ma vie sentimentale. Car, le pire, c'est que, depuis la tombe, ma chère épouse Gaby ne cesse de m'inviter à secouer mon inertie. Ce qu'il te faudrait, Sébastien, c'est une femme. Alors, malgré tout, j'ai fini par me lancer. Tout ce qui est humainement possible de faire pour tenter ma chance, je l'ai fait. Depuis les petites annonces du Chasseur français jusqu'à celles de Libération, sans oublier bien sûr Le Nouvel Observateur, ni de m'inscrire dans une agence matrimoniale. Six mois de rencontres, aussi imprévues que variées, ça vous change la vie d'un homme. Parce que, à moins d'être un cas absolument désespéré, vous êtes bien obligé d'apprendre les premiers rudiments de l'art de séduire ! Et je dois avouer que, sans les conseils de Gaby, je ne serais jamais arrivé à rien de très sérieux. En tout cas, jusqu'au jour où j'ai croisé le regard de la veuve blonde. Elle était le portrait craché de Katharine Hepburn. C'est vous dire si elle m'intimidait...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Qui était Lucile de Chateaubriand? Une victime de l'Histoire, de sa condition de femme, de son caractère tourmenté. Ressuscitée, elle nous est révélée dans un récit écrit à la première personne.

  • Dans l'hôtel où le jeune écrivain travaille à son roman, un personnage étrange hante jusqu'à l'obsession la conscience de l'auteur et devient le personnage du livre. Une biographie romancée de Raymond Roussel, mort en 1933 dans ce même hôtel, à Palerme.

  • Un journaliste tranquille se retrouve, sans aucune raison apparente, incarcéré à la Santé pendant trois mois. Roman dans sa forme, histoire vécue dans son fond, ce livre est un témoignage.

empty