Littérature traduite

  • La Lettre Écarlate

    Nathaniel Hawthorne

    • Lizzie
    • 11 Février 2021

    Cette "lettre écarlate", cousue sur la poitrine, c'est la marque d'infamie qui désigne la femme adultère aux membres d'une colonie puritaine de Boston, en 1642.
    Boston, 1642. Dans la petite communauté puritaine, obsédée par la honte et le péché, la trop belle Hester Prynne est reconnue coupable d'adultère et clouée au pilori. Elle devra également porter, sa vie durant, une lettre écarlate : un " A " cousu sur sa poitrine, comme marque d'infamie. Une peine qui aurait pu être atténuée si elle avait révélé le nom de son amant, et père de sa petite fille, Perle. Mais ni les menaces, ni les promesses n'ont pu le lui arracher. Un homme pourtant, son mari porté disparu et revenu vivre à Boston sous une autre identité, va partir en quête de la vérité. Et, une fois le nom trouvé, exercer une vengeance aussi cruelle que raffinée.
    Publié en 1850,
    La Lettre écarlate est considéré comme l'un des romans fondateurs de la littérature américaine. Bouleversante de grâce et de dignité, d'une force intérieure à toute épreuve, Hester est quant à elle l'une des premières grandes héroïnes romanesques.
    Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pierre Leyris.

  • Artemis Fowl est un impitoyable génie du crime. Il a douze ans. Artemis a un plan pour rétablir la fortune de sa famille. Il a découvert l'existence du peuple des fées et avec l'aide de Butler, son majordome, s'apprête à kidnapper leur capitaine Holly Short pour exiger une rançon. Seul bémol : les fées sont armées, puissantes, terriblement dangereuses et Artemis semble avoir quelque peu sous-estimé leurs pouvoirs.
    Au moins, il peut se réjouir d'avoir enfin trouvé un adversaire digne de ce nom.
    Jean-Paul Bordes narre avec talent les aventures de l'irrésistible Artemis. Accompagné de dix comédiens, il nous emporte dans l'univers enchanteur et captivant d'Eoin Colfer.

empty