• "Pas d'erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d'analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n'a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c'est qu'il n'a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d'empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage." Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier. Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n'est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c'est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Elle a fait ses débuts dans le polar avec la parution de Baka!, son premier roman inspiré de sa vie au Japon. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture. Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola - le duo improbable qu'elle a imaginé - sont devenues des personnages culte. Son oeuvre singulière, et primée à de nombreuses reprises, est traduite dans une quinzaine de pays et est également disponible aux Éditions Points.

    Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture.Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola-le duo improbable qu'elle a imaginé-sont devenues des personnages culte.

  • Lorsque l'Enquêteur Impérial Soze quitte la Marche du Nord, il laisse derrière lui la jeune et belle Écorce de Bouleau, la fille du Lounx Noir. Celle-ci porte en elle le fruit de leurs amours, un enfant appelé à de grandes responsabilités. Dès sa naissance, Réveil du Coeur déchaîne sur lui des forces ténébreuses et hostiles. Leur but est de l'éliminer et de l'empêcher ainsi d'être le sauveur de la forêt qui abrite le peuple louxoun depuis toujours. Les sbires de Mogart Priack veulent éviter à tout prix qu'il devienne l'Enfant Sorcier de Ssinahan.
    De sa plume imagée et talentueuse, Georges Foveau nous replonge, avec ce nouveau roman, dans le monde âpre et sauvage des Chroniques de l'Empire. Aventure, magie et émotions sont les ingrédients principaux d'un récit initiatique hors du commun.

  • Ce livre prend pour objet ce que l'on appelle la "crise de la représentation" : partant de l'idée qu'elle est affaire de discours, il se propose d'en mettre au jour les régimes de vérité.
    La représentation politique a été conçue, à ses origines, comme l'invention d'une communauté qui ne lui préexiste pas. C'est pourquoi les discours critiques de la représentation se référant à la réalité du peuple, et à la "bonne représentation", ont toujours existé, et peuvent être lus à la lumière de trois grandes présuppositions relatives au peuple "réel" : l''unité substantielle, trahie par des divisions politiques factices, la diversité d'opinions fallacieusement réduite par la représentation, les majorités réelles auxquelles manquent les courroies de transmission qui permettraient de les traduire.
    L''ouvrage, s'appuyant sur le cas français, analyse ainsi les critiques émises au cours de quatre périodes de l''histoire du régime parlementaire en France, et s''interroge sur la persistance de la "crise de la représentation" dans la période contemporaine, alors que l''économie du régime représentatif a été transformée par les partis politiques et, en particulier, par l''avènement du phénomène majoritaire.
    En définitive, les individus ne sauraient se reconnaître durablement dans la représentation qui est donnée d'eux, en raison de l''indéfinition des fins, propre à la modernité démocratique. La "crise de la représentation", ainsi, se confond ultimement avec le politique lui-même en régime de modernité.

  • Les affaires se succdent, devenant parfois des scandales, laminant toujours un peu plus la défiance des citoyens l'égard de leurs élus et des institutions politiques. Quand 65 % des Français considrent les hommes politiques comme plutôt corrompus , on pourrait penser que la cote d'alerte est atteinte.
    Paradoxe de la démocratie française, ce n'est pas le cas. On s'indigne des affaires , on considre que la probité des gouvernants est l'un des fondements de la démocratie mais beaucoup de dirigeants se jouent des rgles et les orientent leur profit et, finalement, souvent complaisants avec le favoritisme et autres formes d'arrangement, les citoyens les sanctionnent peu.
    Pour comprendre cette situation pour le moins contradictoire cet ouvrage aborde sous différents angles l'ambiguté qui domine dans les attitudes l'égard de la corruption . Il montre, en combinant diverses enqutes (monographies locales, expérimentations, sondage) la multiplicité des critres de jugement sur la corruption. La politique n'est pas seulement une affaire de morale, mais aussi d'efficacité et de confiance dans nos institutions. C'est l'arbitrage complexe et mouvant entre ces trois dimensions qui explique l'ambivalence du comportement des électeurs et leur tolérance de fait.
    Ont contribué cet ouvrage : Bruno Cautrs - Flora Chanvril - Jean Chiche - Viviane Le Hay - Nonna Mayer - Oscar Mazzoleni - Guy Michelat - Janine Mossuz-Lavau - Anne Mixel - Pascal Perrineau - Mariette Sineau - Odette Tomescu-Hatto

empty