• Cipriano Parodi est submergé par son imagination d'où jaillissent des personnages échappés des plus extravagants romans d'aventures et qui l'obligent à écrire. Accompagné de la cohorte de ses créatures, il se présente au rendez-vous fixé à New York par Caspar Jacobi, l'Alexandre Dumas des temps moderne... Commence une descente infernale dans les méandres d'un roman machiavélique.

  • Après Marie Curie et Simone de Beauvoir, Irène Frain se tourne vers une héroïne qui fascina les romantiques : Pauline Geuble, amoureuse rebelle d'un insurgé décabriste. Partie sur ses traces en Russie, Irène Frain en reviendra hantée par une femme d'exception, étonnante de courage, de force et de passion.
    Pauline est de ces femmes qui brisent les obstacles.
    Risque-tout, elle quitte sa Lorraine natale à la fin de l'épopée napoléonienne pour rejoindre Moscou où, simple vendeuse de mode, elle est courtisée par un richissime aristocrate. Ivan Annenkov est un fervent admirateur de la France des Lumières et un farouche adversaire du servage. Il appartient à une société secrète qui rêve de renverser le tsar. Le complot échoue, les Décembristes sont déportés en Sibérie. Ivan aurait été promis à mourir dans l'oubli le plus total si Pauline, comme sept autres femmes de condamnés, n'avait décidé de le rejoindre. La petite bande, qui deviendra légendaire, soutient si bien les conjurés qu'ils relèvent la tête et fondent, derrière les murs de leur prison, une minirépublique à la française...
    Qui était au juste cette Pauline qui croisa les hommes les plus célèbres de son temps, de Dumas à Dostoïevski, qu'elle fascina ? Irène Frain a suivi ses traces depuis la Lorraine jusqu'à la Transbaïkalie. Elle ressuscite son équipée et brosse avec feu et sensibilité le portrait d'une amoureuse endiablée.

  • Et si le prodigieux succès de Tintin était dû à d'autres raisons que les circonstances anecdotiques ? Et si par delà son aspect rassurant cette oeuvre s'avérait d'une stupéfiante modernité ? Et si cet auteur populaire entre tous était encore à découvrir ? C'est à ces questions que Benoît Peeters répond dans cet ouvrage, qui propose ici une analyse plus approfondie des Aventures de Tintin en se concentrant sur un seul volume, l'un des sommets de la bande dessinée classique : Les Bijoux de la Castafiore.
    D'autres chapitres interrogeront les rapports du morceau analysé avec d'autres Aventures de Tintin ou avec des oeuvres proches, examinant par exemple les relations entre le cinéma et la bande dessinée, les mécanismes de l'imagination, les secrets de l'économie narrative. L'essai de Benoît Peeters est suivi d'un long entretien avec Hergé, l'un des plus passionnants qu'il ait jamais accordé.

  • Cet ouvrage met au jour un pan jusqu'alors méconnu de notre littérature moderne : le roman français à sujet romain contemporain. Apparu au début du XIXe siècle, sous la plume de Madame de Staël, avec Corinne (1807), il s'est développé au travers des deux cents dernières années, avec des oeuvres aussi importantes que Madame Gervaisais des Goncourt (1869), la Rome de Zola (1896), Les Caves du Vatican de Gide (1913), ou La Modification de Michel Butor (1957). Examinant ces oeuvres clefs du répertoire français, aussi bien que d'autres textes qui firent époque, Donatien Grau s'emploie à dégager la généalogie d'un genre, suite du récit de Voyage dans une ville dont la population fut multipliée par trente pendant la période, qui passa de l'état de désert à celui de métropole moderne, et du statut de capitale des États pontificaux à celui de capitale de l'Italie unifiée. Il met en évidence une lecture française de Rome - Paris et Rome étant les seules villes jumelées l'une à l'autre. Le roman, genre anti-religieux par excellence, doit s'y confronter à l'omniprésence du catholicisme ; et la fiction doit affronter la présence étouffante de l'histoire, qui avait, pendant des générations, empêché toute fiction contemporaine. Par ce biais, il nous offre un aperçu sur un rare moment où le temps se rend sensible à lui-même, dans la Ville éternelle.

  • 1815. Accusé de bonapartisme, Edmond Dantès est emprisonné au château d'If, victime de deux rivaux, Fernand et Danglars, et de Villefort, un magistrat ambitieux. Grâce à l'amitié de l'abbé Faria, il s'évade et peut alors assouvir sa vengeance. Version abrégée avec dossier pédagogique.

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Au début du règne de Louis XVIII, Edmond Dantès, marin, est accusé à tort de bonapartisme et enfermé dans la prison d'If, sur l'île du même nom, au large de Marseille. Après 14 années il réussit à s'échapper, et s'empare du trésor de l'île de Monte-Cristo, qui lui a été révélé par un compagnon de captivité (l'abbé Faria). Devenu riche et puissant, il entreprend, sous le nom de comte de Monte-Cristo, de se venger de ses ennemis, qui l'ont accusé ou ont bénéficié directement de son incarcération pour s'élever dans la société : le comte de Morcerf (alias Fernand Mondego, son rival en amour), le banquier Danglars (qui a rédigé la dénonciation), le procureur du Roi de Villefort (qui l'a envoyé en prison bien que le sachant innocent). Wikibéral

  • Vingt ans après

    Alexandre Dumas

    Vingt ans après est la suite qu'Alexandre Dumas donne à partir de 1845 aux Trois Mousquetaires. Le caractère des personnages principaux y est beaucoup plus développé que dans le premier livre. De nouveaux personnages font leur apparition, comme Raoul, le Vicomte de Bragelonne, le fils d'Athos, ou encore Mordaunt, le fils de Milady de Winter.
    Résumé
    | L'action se déroule dans le contexte de la Fronde, entre 1648 et 1649. Les quatre héros et amis des Trois Mousquetaires ont vieilli de vingt ans et sont désormais séparés par leurs idées politiques. Athos et Aramis sont du côté des Princes, principalement M. de Beaufort, mis en prison par la reine Anne d'Autriche, désormais veuve, et la duchesse de Longueville. D'Artagnan réussit à persuader Porthos de se mettre du côté de la reine et de son premier ministre Jules Mazarin. Mais ils finissent par se rassembler pour venir en aide à Charles Ier d'Angleterre, fait prisonnier par Oliver Cromwell lors de la première révolution anglaise. Cependant, leur mission est entravée par le fils de Milady qui, voulant venger sa mère, les poursuit implacablement pour les tuer. |
    |Source Wikipédia|

  • La tulipe noire

    Alexandre Dumas

    La Tulipe noire est un roman issu de la collaboration entre Alexandre Dumas et Auguste Maquet, paru en 1850.
    Résumé
    | En 1672, le peuple de Hollande renverse la république des frères Jean et Corneille de Witt pour rétablir le stathouderat et le confier à Guillaume III d'Orange-Nassau. Indifférent à ces événements politiques, le filleul de Corneille de Witt, Cornélius van Baerle, ne songe qu'à confectionner une tulipe noire, pour laquelle la Société Horticole de Haarlem a promis une récompense de cent mille florins. Son projet sera contrarié par l'accusation de trahison qui pèse contre lui et par les stratagèmes d'un voisin envieux, Isaac Boxtel. Cependant, l'espoir de voir cette quête aboutir renaîtra avec la rencontre de la belle Rosa. |
    |Source Wikipédia|

  • La Reine Margot 1

    Alexandre Dumas

    • Bookelis
    • 11 Janvier 2018

    La Reine Margot est un roman écrit par Alexandre Dumas publié en 1845. Deux romans font suite à La Reine Margot : La Dame de Monsoreau et Les Quarante-cinq, formant ainsi ce qu'on appelle parfois la « trilogie des Valois ».
    Présentation
    |...On marie Marguerite de Valois à Henri de Navarre dans le but politique d'établir la paix entre protestants et catholiques dans une époque secouée par les guerres de religion. Le mariage de la soeur de Charles IX est l'occasion de grandes fêtes en France et notamment à Paris où le peuple est en liesse.
    À cette occasion, le roi de Navarre et l'amiral de Coligny ont réuni autour d'eux tous les grands chefs huguenots et croient la paix possible.Cependant, on a marié deux êtres qui ne s'aiment pas, et l'on observe dès le début du roman que les nouveaux mariés ont chacun d'autres liaisons. Si la nuit de noces n'est pas l'occasion de la consommation de ce mariage, elle est le témoin de l'alliance politique d'un roi et d'une reine, qui sont unis par la même ambition de pouvoir...|
    |Source Wikipédia|

  • La Reine Margot 2

    Alexandre Dumas

    • Bookelis
    • 13 Janvier 2018

    La Reine Margot est un roman écrit par Alexandre Dumas publié en 1845. Deux romans font suite à La Reine Margot : La Dame de Monsoreau et Les Quarante-cinq, formant ainsi ce qu'on appelle parfois la « trilogie des Valois ».
    Présentation
    |...On marie Marguerite de Valois à Henri de Navarre dans le but politique d'établir la paix entre protestants et catholiques dans une époque secouée par les guerres de religion. Le mariage de la soeur de Charles IX est l'occasion de grandes fêtes en France et notamment à Paris où le peuple est en liesse.
    À cette occasion, le roi de Navarre et l'amiral de Coligny ont réuni autour d'eux tous les grands chefs huguenots et croient la paix possible.Cependant, on a marié deux êtres qui ne s'aiment pas, et l'on observe dès le début du roman que les nouveaux mariés ont chacun d'autres liaisons. Si la nuit de noces n'est pas l'occasion de la consommation de ce mariage, elle est le témoin de l'alliance politique d'un roi et d'une reine, qui sont unis par la même ambition de pouvoir...|
    |Source Wikipédia|

  • Les Quarante-cinq |3| est un roman d'Alexandre Dumas, rédigé entre 1847-1848. C'est le troisième et dernier roman de la trilogie des Valois qui exploite le contexte historique des guerres de religion. Il fait suite à La Reine Margot et La Dame de Monsoreau.
    Contexte
    | L'action se passe entre 1585 et 1586, treize ans après le massacre de la Saint-Barthélemy. Ayant succédé à son frère Charles IX, Henri III règne depuis dix ans sans avoir réussi à calmer l'agitation politique et religieuse qui livre le royaume aux factions.
    Les Intrigues
    | Les matériaux historiques offraient à Dumas une multiplicité de pistes entre lesquelles il a choisi trois axes principaux : les événements de Paris, la montée en puissance d'Henri de Navarre dans le Béarn et la déroute d'Anjou en Flandres. Afin d'introduire un lien symbolique fort entre les différentes intrigues au début du roman, Dumas rassemble les principaux personnages de fiction dans un quartier tranquille de Paris où se font face premièrement L'épée du fier chevalier, auberge où logent les Quarante-cinq , deuxièmement la maison toujours verrouillée où habitent Diane de Méridor et son fidèle Rémy et sous les fenêtres de laquelle le comte du Bouchage, amoureux transi, passe ses nuits, troisièmement la maison du bourgeois Robert Briquet où Chicot s'est retiré. À partir de ce lieu imaginaire, les personnages de Dumas vont retrouver les personnages historiques, fortement romancés, tandis que Les Quarante-cinq entraînent le lecteur au Palais du Louvre, chez les ligueurs parisiens, et sur les champs de bataille au Béarn et en Flandre...|
    |Source Wikipédia|

  • Les Quarante-cinq |2| est un roman d'Alexandre Dumas, rédigé entre 1847-1848. C'est le troisième et dernier roman de la trilogie des Valois qui exploite le contexte historique des guerres de religion. Il fait suite à La Reine Margot et La Dame de Monsoreau.
    Contexte
    | L'action se passe entre 1585 et 1586, treize ans après le massacre de la Saint-Barthélemy. Ayant succédé à son frère Charles IX, Henri III règne depuis dix ans sans avoir réussi à calmer l'agitation politique et religieuse qui livre le royaume aux factions.|
    Les Intrigues
    | Les matériaux historiques offraient à Dumas une multiplicité de pistes entre lesquelles il a choisi trois axes principaux : les événements de Paris, la montée en puissance d'Henri de Navarre dans le Béarn et la déroute d'Anjou en Flandres. Afin d'introduire un lien symbolique fort entre les différentes intrigues au début du roman, Dumas rassemble les principaux personnages de fiction dans un quartier tranquille de Paris où se font face premièrement L'épée du fier chevalier, auberge où logent les Quarante-cinq , deuxièmement la maison toujours verrouillée où habitent Diane de Méridor et son fidèle Rémy et sous les fenêtres de laquelle le comte du Bouchage, amoureux transi, passe ses nuits, troisièmement la maison du bourgeois Robert Briquet où Chicot s'est retiré. À partir de ce lieu imaginaire, les personnages de Dumas vont retrouver les personnages historiques, fortement romancés, tandis que Les Quarante-cinq entraînent le lecteur au Palais du Louvre, chez les ligueurs parisiens, et sur les champs de bataille au Béarn et en Flandre...|
    |Source Wikipédia|

  • Les Quarante-cinq |1| est un roman d'Alexandre Dumas, rédigé entre 1847-1848. C'est le troisième et dernier roman de la trilogie des Valois qui exploite le contexte historique des guerres de religion. Il fait suite à La Reine Margot et La Dame de Monsoreau.
    Contexte
    L'action se passe entre 1585 et 1586, treize ans après le massacre de la Saint-Barthélemy. Ayant succédé à son frère Charles IX, Henri III règne depuis dix ans sans avoir réussi à calmer l'agitation politique et religieuse qui livre le royaume aux factions.
    Les Intrigues
    Les matériaux historiques offraient à Dumas une multiplicité de pistes entre lesquelles il a choisi trois axes principaux : les événements de Paris, la montée en puissance d'Henri de Navarre dans le Béarn et la déroute d'Anjou en Flandres. Afin d'introduire un lien symbolique fort entre les différentes intrigues au début du roman, Dumas rassemble les principaux personnages de fiction dans un quartier tranquille de Paris où se font face premièrement L'épée du fier chevalier, auberge où logent les Quarante-cinq , deuxièmement la maison toujours verrouillée où habitent Diane de Méridor et son fidèle Rémy et sous les fenêtres de laquelle le comte du Bouchage, amoureux transi, passe ses nuits, troisièmement la maison du bourgeois Robert Briquet où Chicot s'est retiré. À partir de ce lieu imaginaire, les personnages de Dumas vont retrouver les personnages historiques, fortement romancés, tandis que Les Quarante-cinq entraînent le lecteur au Palais du Louvre, chez les ligueurs parisiens, et sur les champs de bataille au Béarn et en Flandre...
    |Source Wikipédia|

  • La Dame de Monsoreau | 2 | est un roman historique d'Alexandre Dumas, publié en 1846 qui fait suite à La Reine Margot et précède Les Quarante-cinq.
    Intrigue
    La dame de Monsoreau est un roman historique mêlant deux intrigues :
    - une histoire d'amour entre Louis de Clermont, seigneur de Bussy d'Amboise et Diane de Méridor, épouse du comte de Monsoreau.
    - une intrigue politique qui met en scène les troubles politiques et religieux sous le règne d'Henri III, notamment la rivalité qui l'oppose à son frère François de France, duc d'Alençon puis duc d'Anjou, personnage intrigant et sans honneur.
    |Source Wikipédia|

  • La Dame de Monsoreau est un roman historique d'Alexandre Dumas, publié en 1846 qui fait suite à La Reine Margot et précède Les Quarante-cinq.
    Intrigue
    La dame de Monsoreau est un roman historique mêlant deux intrigues :
    - une histoire d'amour entre Louis de Clermont, seigneur de Bussy d'Amboise et Diane de Méridor, épouse du comte de Monsoreau.
    - une intrigue politique qui met en scène les troubles politiques et religieux sous le règne d'Henri III, notamment la rivalité qui l'oppose à son frère François de France, duc d'Alençon puis duc d'Anjou, personnage intrigant et sans honneur.
    |Source Wikipédia|

empty