• Le jeune Eragon, quinze ans, découvre en allant à la chasse un oeuf de dragonne. En décidant d'élever l'adorable Saphira, Eragon déclenche la colère du roi Galbatorix. Celui-ci craint qu'une ancienne caste d'élite, les dragonniers, ne renaisse. Ses envoyés commettent deux erreurs fatales : ils tuent le père adoptif d'Eragon et ils ne capturent ni le jeune homme ni la dragonne.

  • Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals qu'une nouvelle horde de monstres apparaît. Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le conseil des Anciens, sa fille, Nasuada, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d'entreprendre un voyage vers le royaume des elfes, à Ellesméra.

  • Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina, prisonnière des Ra'zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu'à Helgrind, les Portes de la Mort, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar'oc, l'épée que Brom lui avait donnée, Eragon n'est plus armé que du bâton du vieux conteur.

  • Des villes assiégées,
    Une île par-delà les tempêtes,
    D'anciennes prédictions,
    Un destin s'accomplit...
    Il y a peu encore, Eragon n'était qu'un simple garçon de ferme, et Saphira, son dragon, une étrange pierre bleue ramassée dans la forêt... Depuis, le sort de plusieurs peuples repose sur leurs épaules. De longs mois d'entraînement et de combats, s'ils ont permis des victoires et ranimé l'espoir, ont aussi provoqué des pertes cruelles. Or, l'ultime bataille contre Galbatorix reste à mener. Certes, Eragon et Saphira ne sont pas seuls, ils ont des alliés : les Vardens conduits par Nasuada, Arya et les elfes, le roi Orik et ses nains, Garzhvog et ses redoutables Urgals. Le peuple des chats-garous s'est même joint à eux avec son roi, Grimrr Demi-Patte. Pourtant, si le jeune Dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues ne trouvent pas en eux-mêmes la force d'abattre le tyran, personne n'y réussira. Ils n'auront pas de seconde chance.
    Tel est leur destin. Il leur faut renverser le roi maléfique, restaurer la paix et la justice en Alagaësia.
    Quel que soit le prix à payer.
    Après Eragon, L'Aîné et Brisingr, le livre IV du cycle de l'Héritage entraîne ses lecteurs vers un achèvement digne de l'éclat, du souffle et de la puissance des dragons !

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Si les Broake étaient moins occupés à poursuivre leurs intrigues dérisoires, sans doute s'aviseraient-ils plus tôt qu'un cadavre jonche leur domaine. Enfin, ils finissent par s'apercevoir que la famille n'est pas au complet. On découvre la victime. Reste l'assassin, justement, un étranger manifestement animé de mauvais desseins, s'est introduit dans la place. Il a apporté dans ses bagages l'arme qui a servi au crime, il a formulé des menaces de mort. Voilà un candidat à l'inculpation qui vient merveilleusement à point. Eh bien, alors, il n'y a plus de problème ?... Voire. Si vous connaissiez les Broake, vous ne répondriez pas si vite.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sur un petit fleuve du Cotentin glisse le drakkar de Riulph. Le château de Haverland surgit, dont le Viking veut s'emparer. Son fils Michel de Haverland, déjà chrétien, partira à l'assaut de l'Angleterre avec Guillaume le Conquérant. Bien d'autres ensuite, obscurs ou glorieux, seront croisés, usuriers ou marchands. À la fin du livre, William Haviland s'embarque pour le Nouveau Monde avec les puritains du Mayflower en 1619. Dans un prochain livre, l'auteur continuera sa remontée du temps jusqu'à la fameuse porcelaine Haviland de Limoges et au-delà. Il achèvera à son heure une aventure qui se poursuit cependant, celle d'une famille éparpillée sur la terre mais unie par son nom.

  • Au début de 1914 une jeune Irlandaise, Winifred Howard, se retrouve seule au Cachemire pendant que son mari, un ingénieur britannique, s'efforce à trois jours de là d'achever les travaux d'un vaste pont suspendu dans un site hostile. La jeune femme se sent d'autant plus isolée et incomprise au milieu des Anglais qui l'entourent que son oncle, Irlandais comme elle, ne cesse de l'entretenir par lettres de l'imminence de la guerre civile qui risque d'éclater dans son île natale. Il faudra des circonstances exceptionnelles et des rencontres imprévues, en particulier celle d'un jeune cartographe allemand, pour qu'elle parvienne à dénouer sa propre crise en s'échappant avec l'intention de jouer un rôle actif dans l'insurrection qui couve à Dublin. Rentrée en Irlande, elle imagine en effet un plan pour aider le soulèvement et parvient avec l'aide de son compagnon à le faire mettre en oeuvre. Mais dès lors rien ne va se passer pour eux comme elle l'avait prévu. Et lorsque son mari, qui la recherche partout, se trouvera face à face avec son rival au milieu du formidable affrontement de la bataille navale du Jutland, lorsqu'il essaiera de savoir exactement quel a été le rôle de son épouse dans la préparation de l'insurrection de Pâques 1916 et ce qu'elle est devenue, seul un détail infime lui permettra de pressentir que les événements qu'il avait cru vivre depuis le début étaient gouvernés par une autre logique que la sienne et que le jeu avait peut-être été faussé dès le départ. Un grand roman dominé par un inoubliable personnage de femme ; un roman où des êtres emportés par le tourbillon de l'Histoire tentent de réaliser, en dépit de tous les obstacles, leur destin individuel. A l'approche d'un soir du monde est l'un des rares romans français où l'on retrouve le souffle des grands auteurs anglo-saxons et russes avec leur faculté de captiver et d'émouvoir, l'un de ces récits où l'on s'embarque comme pour une longue et belle traversée.

empty