• Suivre le sucre pour éclairer l'histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes, de l'Amérique et l'essor des plantations. C'est la naissance d'un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d'Africains réduits en esclavage. Après avoir exterminé les populations indigènes, détruit les paysages et les forêts tropicales, on implante les premières usines polluantes pour fabriquer sucre et rhum. Sans compter une organisation du travail implacable qui, plus tard, inspirera Henry Ford.
    Mais il fallait aussi que ce sucre, quasiment inconnu jusqu'au XVIIe siècle, soit consommé. D'abord produit de luxe réservé à la table des élites, il devient, avec la révolution industrielle, l'aliment de base des classes ouvrières, pendant que le rhum, l'un de ses produits dérivés, fait des ravages parmi les plus démunis. Cette consommation massive de sucre, qui bouleverse les habitudes alimentaires, est désastreuse : caries, obésité et diabète se répandent sur tous les continents. Une course folle s'engage ; la consommation de boissons et de céréales sucrées gagne du terrain, et continue de s'étendre aujourd'hui encore.
    De Bordeaux à Bristol, des fortunes colossales se sont bâties sur le sucre et l'esclavage, marquant les débuts du capitalisme. Plus tard, des entreprises sans scrupule, dont Coca-Cola reste la plus emblématique, développeront leurs pouvoirs de ravager le monde en même temps que leur surface financière. Et finiront parfois par dicter la politique des grands États.

  • Les consommateurs s'interrogent : Pourra-t-on nourrir la planète? Mangeons-nous trop de viande et de poisson? Peut-on rester en bonne santé en adoptant un régime vegan? L'eau peut-elle venir à manquer? Mangerons-nous demain des algues et des insectes?... Des réponses claires et scientifiquement avérées à 50 questions essentielles sur l'agriculture et l'alimentation. Par l'un des experts mondiaux de l'agriculture et de l'alimentation. Ces cinquante dernières années, l'humanité a connu sa plus grande révolution agricole, et les inquiétudes sur la santé et l'environnement sont grandissantes. Les consommateurs s'interrogent : Mangeons-nous trop de viande? De poisson?
    Peut-on rester en bonne santé en adoptant un régime vegan ?
    Doit-on l'explosion du nombre de cancers aux produits chimiques présents dans nos aliments ?
    Peut-on consommer bio et pas cher ?
    L'eau peut-elle un jour venir à manquer ?
    Aura-t-on demain de quoi nourrir 10 milliards d'êtres humains ?
    Pourquoi la plupart des tomates n'ont-elles plus de goût ?
    Le gluten est-il mauvais pour la santé ?
    Mangerons-nous des algues et des insectes ?
    ...Ce livre apporte des réponses claires et scientifiquement avérées à 50 questions essentielles sur l'agriculture et l'alimentation, car les consommateurs méritent d'avoir une vision claire et fiable de ce qui se passe dans leurs assiettes et dans les campagnes

  • " Les éclairages uniques de M. Brabeck-Letmathe apportent une contribution précieuse au plus grand défi de ce siècle : nourrir neuf à dix milliards de personnes de manière équitable, saine et durable. " Extrait de la préface de Patrick Aebischer, ancien président de l'EPFL. Peter Brabeck-Letmathe, ancien PDG de Nestlé, apporte dans cet ouvrage un éclairage essentiel aux défis des systèmes alimentaires actuels. Il montre quels sont les liens des tendances alimentaires du passé avec les évolutions et changements sociaux en général. Il décortique les mutations qu'a connues la production alimentaire pour tenir compte des souhaits des consommateurs, des aspects environnementaux et de la préservation des ressources.
    La recherche nutritionnelle suscite beaucoup d'intérêt dans les médias grand public. Pourtant, de nombreux chercheurs se contentent de passer en revue et de confirmer les conclusions et recommandations qui existent déjà, tandis que d'autres rivalisent avec leurs collègues scientifiques pour tenter de les devancer ou de les contredire avec des publications toujours plus sensationnelles. Le consommateur se retrouve finalement seul et complètement désorienté par le flot d'informations qu'il reçoit. Ce livre lui permet de comprendre la responsabilité de l'industrie alimentaire et celle des décideurs politiques afin de faire les meilleurs choix possible quant à ce qu'il met dans son assiette.
    En utilisant une technologie de pointe et des normes de nutrition scientifiquement fondées, l'industrie alimentaire, grâce aux Life Sciences (sciences du vivant), a un rôle décisif à jouer dans l'amélioration du bien-être de différents groupes de populations, en offrant des régimes personnalisés efficaces et économiques qui permettront à la fois de prévenir et traiter les maladies aiguës et chroniques du XXIe siècle, mais également de lutter efficacement contre la malnutrition.
    " Dans ce livre, je me projette dans l'avenir. Je ne cherche pas à décrire un scénario de science-fiction, mais à présenter des faits issus de la recherche actuelle. Ces travaux de recherche produiront dans quelques années des résultats qui révolutionneront la production alimentaire, si bien que nous nous rapprocherons du rêve de l'être humain de vivre longtemps et en bonne santé. Nous ne devons pas laisser passer cette chance. "

  • « Par la faute de laboratoires et d'experts à la solde de lobbies surpuissants - agroalimentaire, biotechnologies, médicaments -, combien de foyers sont touchés aujourd'hui par des cancers, des maladies nerveuses, hormonales, immunitaires ? L'insuffisance des tests, leur absence de transparence et la compromission des agences sanitaires doivent cesser.

    « Pour démontrer la dangerosité des produits artificiels et des polluants alimentaires qui inondent nos marchés, nous avons mis en place entre 2008 et 2011 une expérience visant à étudier pour la première fois sur le long terme les effets toxiques d'un OGM alimentaire majeur et du pesticide le plus utilisé dans le monde. Nos découvertes sont alarmantes. Elles remettent en cause toutes nos politiques sanitaires et environnementales. »

    /> Avec un droit de réponse de l'auteur.
    Édition revue et corrigée 2013.

  • Rabi, Miguel et Joe jouent près de l'abattoir de la ville. Il s'en dégage une terrible puanteur. Les adolescents mènent l'enquête et découvrent que l'alimentation toxique des vaches les transforme en zombies ! Les fast-foods de la région regorgent de burgers contaminés...

  • L'agriculture urbaine s'installe en toiture - Les éléments de mise en place pratique - Méthodologie de projet et fiches de synthèse
    Guide pratique
    Rétention des eaux pluviales, biodiversité, isolation thermique... En contribuant - à l'échelle d'un immeuble - au vaste mouvement de végétalisation des villes, un potager sur le toit est aussi une source de production alimentaire tout en offrant de la sociabilité, à la manière des jardins partagés.
    À l'initiative d'habitants qui souhaitent le retour de la nature en ville, d'exploitants et de start-up qui veulent innover, d'associations ancrées dans leurs territoires, de collectivités voulant encourager les circuits-courts, d'aménageurs et de promoteurs soucieux d'introduire de nouveaux usages dans leurs bâtiments, les projets d'agriculture urbaine sur les toits se multiplient.
    /> OEuvre de deux jeunes ingénieures issues d'AgroParisTech (Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement), ce guide pratique, quoique technique, correspond bien à l'esprit dont sont animés les défenseurs d'une approche écologique de la vie quotidienne. Illustré de très nombreuses photos et d'infographies explicites, il contient aussi des exemples de réalisation dans plusieurs villes de France, documentés avec précision.
    Publics
    Collectivités, aménageurs, constructeurs, promoteurs, gestionnaires d'actifs immobiliers.
    Copropriétaires et habitants.

  • Quoi de plus doux que le sucre... et pourtant l'humanité compte aujourd'hui plus de 400 millions de diabétiques et près de 600 millions d'obèses. Deux maladies liées à la consommation de sodas, de pâtes à tartiner et de céréales sucrées.
    En quelques décennies, l'autre poudre blanche est devenue une addiction universelle. Enlevez les produits qui contiennent du sucre sur les linéaires des supermarchés et il n'en restera, dit-on, que 20 %. Car le sucre se cache dans la plupart des offres de l'agroalimentaire, du jambon au poisson pané en passant par les soupes.
    Personne ne le dénonce car trop d'intérêts sont en jeu dans une bataille qui se chiffre en milliards d'euros et de dollars. Les groupes de pression pro-sucre à Bruxelles, les grands de la pharmacie, les médecins ou les chercheurs, payés pour apporter les « preuves scientifi ques » de l'innocence du sucre, le lobbying des betteraviers, tous s'emploient à tirer profit du sucre sans se soucier des pathologies qui lui sont liées.

  • L'introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l'agroalimentaire, depuis le début des années 1990, a provoqué l'un des plus importants débats « politoco-économico-scientifique » de ces dernières années.En quoi les OGM agroalimentaires sont-ils différents de ceux utilisés depuis plus de 30 ans dans les laboratoires au service de la recherche fondamentale et médicale ? Pourquoi soulèvent-ils des questions nouvelles d'ordre socio-économiques et agricoles bien sûr, mais également d'ordre environnementales et sanitaires et engendrent-ils des risques nouveaux ? Comment sont-ils évalués ? Répondent-ils à une utilité ou une urgence sociale qui justifie que l'on prenne des risques pour l'environnement, les cultures en place et les consommateurs ? Sont-ils une étape incontournable de la marche du progrès ou le résultat d'une dérive technoscientifique au service d'intérêts mercantiles ?Dans cet ouvrage, Christian Vélot apporte des éléments de réponse à toutes ces questions avec une analyse critique, tant du point de vue du scientifique lui-même utilisateur de la technologie OGM dans le cadre de ses recherches et donc de l'intérieur de l'expérimentation et de l'expertise que du point de vue du citoyen soucieux de mettre la science au service du bien commun.

  • Impréparation face aux vraies attentes des décideurs, manque de conviction, défaut d'objectivité par rapport à son parcours...

    Autant de raisons qui peuvent pousser les recruteurs des métiers de l'industrie et de l'agroalimentaire à rejeter une candidature, pourtant jugée pertinente "sur le papier".

    L'enjeu est clair : convaincre, s'exprimer lucidement sur ses expériences professionnelles et personnelles, et considérer l'employeur comme le partenaire d'un futur projet commun.

    À l'appui de milliers d'entretiens vécus du côté "consultant en recrutement" dans tous les métiers du secteur secondaire, l'auteur est parvenu à un constat édifiant : de nombreux candidats échouent car ils ignorent ce que l'on attend d'eux pendant l'entretien !

    Dans un contexte de mondialisation, l'auteur propose au candidat des réflexions et des conseils pour se donner toutes les chances de passer du statut de postulant à celui de recruté !

  • Ce livre guide les entrepreneurs en démarrage ou les rêveurs gourmands entreprenants dans les différents éléments à prendre en considération lors de l'élaboration de leur aventure entrepreneuriale agroalimentaire.

  • Depuis une vingtaine d'années, on constate un foisonnement de nouveaux projets collectifs et innovateurs qui favorisent l'agriculture au Québec, ainsi qu'une multiplication des acteurs engagés dans le développement agricole à l'échelle locale. Ces projets, ancrés dans des dynamiques territoriales distinctes, soutiennent principalement des entreprises agricoles qui s'appuient sur des stratégies et des valeurs à l'aide de modes renouvelés de mise en marché de produits. Le présent ouvrage s'intéresse à l'émergence du modèle agricole territorial, qui veut répondre aux demandes des consommateurs valorisant de plus en plus l'agriculture de proximité et le développement durable. Comment ce nouveau modèle se démarque-t-il? Quelles sont ses principales composantes? Quelles options propose-t-il? Quels sont les processus qui freinent son développement?

    Le modèle agricole territorial apporte des éléments de réponses à ces questions en mettant en lumière les nouveaux rapports entre l'agriculture, la société et le territoire. Il trace l'évolution des principales caractéristiques du modèle dominant, souvent qualifié de productiviste, ce qui permet de mieux comprendre ce qui le distingue du modèle territorial. Ce livre démontre aussi qu'un processus innovant et porteur de solutions pour éclairer les réflexions sur le renouvellement des pratiques de l'agriculture est en place au Québec, et il propose des mesures inédites pour repousser les limites du modèle agricole productiviste. Il s'adresse aux entrepreneurs et à tous ceux qui soutiennent l'agriculture et le développement de leur territoire. Les étudiants et les chercheurs du domaine de l'agriculture, de l'agroalimentaire et, de façon générale, des dynamiques territoriales seront également interpellés par cet ouvrage, lequel permet à la fois de mieux comprendre les assises du système agricole québécois et les composantes du développement territorial.

    Chantale Doucet, titulaire d'un doctorat en sciences sociales appliquées (volet développement des territoires) de l'Université du Québec en Outaouais, évolue dans le domaine de la recherche depuis près de 20 ans. Elle a d'ailleurs reçu le Prix de l'Institut de recherche en économie contemporaine pour la meilleure thèse de doctorat en 2017. Spécialisée en développement territorial, elle est actuellement coordonnatrice de l'Observatoire du développement de l'Outaouais et membre du Centre de recherche sur le développement territorial.

  • Ce livre s'inscrit dans un contexte bien précis. En effet, les diverses crises qui ont affecté la filière agroalimentaire, ont généré la revendication de la part des consommateurs, au droit à la sécurité des aliments. Pour répondre à ces exigences, la nécessité de disposer d'avis rapides, fiables et clairs sur les questions émergeantes, a été relevée par la législation communautaire, législation qui imposera prochainement des évaluations des risques liés à l'alimentation pour toute la population européenne.

  • De la famine à la malbouffe : le point sur les enjeux considérables autour de la question alimentaire, qu'ils soient économiques, politiques, humanitaires, géographiques, culturels... Avec les contributions de : A. Basdevant, D. Alexandre-Bidon, O. Assouly, S. Brunel, A. Flouest, M. Foucher, P. Frémeaux, H. Le Bras, N. Miura, B. Mongo M'Boussa, A. Muxel, B. Parmentier, P. Perrineau, E. Pisani, D. Sauvaget.

  • Matières premières avariées, marchandises trafiquées, contrôles d'hygiène contournés, Christophe Brusset dénonce les multiples dérives dont il est, depuis vingt ans, le complice ou le témoin dans les coulisses de l'industrie agroalimentaire. Ingénieur de haut niveau devenu dirigeant au sein de groupes internationaux, à 44 ans, il a décidé de "faire aujourd'hui son devoir" et de briser la loi du silence.
    Piment indien rempli de crottes de souris, thé vert de Chine bourré de pesticides, faux safran marocain, viande de cheval transformée en boeuf, confiture de fraises sans fraises, origan coupé aux feuilles d'olivier, etc. Les arnaques qu'il révèle sont nombreuses mais ses conseils rassemblés dans son "guide de survie en magasin" devraient vous permettre d'en déjouer la plupart. Christophe Brusset raconte la course de vitesse planétaire entre fraudeurs pour fournir aux industriels des matières premières toujours moins chères.
    Son récit effarant est une plongée saisissante et pleine d'humour dans un monde souvent sans foi ni loi. "Soyons directs, ce qui intéresse les industriels, c'est votre argent. Pas votre bonheur ni votre santé !"

empty