• Pour Hobe Hicklin, ce ne devaitêtre qu'un casse de plus, histoire de se refaire à sa sortie de prison. Sauf que l'ancien taulard a un peu perdu la main. Il commet deux erreurs : d'abord, prendre en otage le jeune guichetier, Charlie Colquitt ; et ensuite essayer de doubler les membres de la Fraternité aryenne avec lesquels il devait faire le braquage. Voici donc Hicklin, flanqué d'un témoin encombrant et traqué par ses "amis" d'autrefois, contraint de fuir et d'aller se terrer dans les montagnes du nord de la Géorgie, tandis que le shérif local Tommy Lang se lance aussi à ses trousses.

  • - 50%

    Deux victimes prises au piège. Une seule issue : tuer ou être tué Un couple se fait enlever. Les jeunes gens se réveillent désorientés au fond d'une piscine vide qui n'a plus d'échelle.
    Ils ont peur, mais ils sont en vie et à deux ils peuvent tout affronter.
    Sauf que...
    Ils trouvent une arme à feu - chargée d'une unique balle - et un portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un ultime message : " Vous devez tuer pour vivre. " Chaque fois, le ravisseur plante le décor, observe, attend et laisse ses proies s'entretuer. Torturées par la peur, le désespoir, la faim et la soif, elles n'ont qu'un moyen de mettre fin à leurs souffrances : décider qui vivra et qui mourra.
    Elles semblent avoir été choisies au hasard, pourtant tout est méticuleusement organisé. Quel lien les unit ?
    Le commandant Helen Grace et son équipe savent que le temps leur est compté pour arrêter ce prédateur complexe qui se délecte de transformer ses victimes en meurtriers.

  • "Pas d'erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d'analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n'a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c'est qu'il n'a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d'empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage." Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier. Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n'est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c'est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Elle a fait ses débuts dans le polar avec la parution de Baka!, son premier roman inspiré de sa vie au Japon. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture. Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola - le duo improbable qu'elle a imaginé - sont devenues des personnages culte. Son oeuvre singulière, et primée à de nombreuses reprises, est traduite dans une quinzaine de pays et est également disponible aux Éditions Points.

    Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture.Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola-le duo improbable qu'elle a imaginé-sont devenues des personnages culte.

  • La plume est plus forte que l'épée. Nous aimerions le croire, mais est-ce bien vrai ? Quelle est la force de la parole face aux armes ? C'est la question que pose Frank Westerman dans Soldats de la parole. Pour tenter d'y répondre, il entraîne le lecteur dans des situations très variées, comme dans un road movie, avec du suspense et non sans une pointe d'humour.

    Westerman a une plume en or et une imagination historique époustouflante. Westerman est un conteur d'envergure. NRC Handelsblad
    Passionnant, intelligent, urgent. Le journalisme d'investigation dans ce qu'il a de meilleur. De correspondent
    Un livre important. Frank Westerman transforme sa plume en caméra, il prend le lecteur par la main et l'emmène dans ses investigations. Sa description de la prise d'otages des trains est digne des meilleurs films à suspense. Vrij Nederland

  • En août 1688, la Rochelaise Adélie Candé arrive en Amérique pour y rejoindre son fiancé. Or, son rêve de devenir une maîtresse de maison respectable, malgré le fait qu'elle soit une bâtarde, s'effondre quand des forbans capturent le navire sur lequel elle vient d'arriver. Adélie choisit alors de s'échapper avec l'un de ses ravisseurs, qui lui promet de l'escorter à Grand-Pré, où l'attend son fiancé. Mais en cours de route, la violence, la nature indomptée et le chame insidieux de son compagnon transformeront peu à peu la vision qu'a la jeune femme du monde. Désormais éprise de deux hommes, déchirée entre la vie qu'elle a toujours voulue et un goût naissant pour l'aventure, elle se battra pour garder le contrôle de son destin.

    Dans ce roman où les aventures et les revirements se succèdent avec rythme, le lecteur découvrira une Acadie déjà menacée par la guerre, alors que les efforts des colons français ne font que commencer à porter leurs fruits. Les personnages nous entraînent à travers les étendues vierges, le long des côtes et dans les maison des habitants.

    Tout un périple où la cruauté, le désespoir et la trahison ne peuvent étouffer l'appétit de vivre d'une battante.

  • Depuis que son père a évoqué en famille un célèbre photographe croisé à Paris, Robin Elio n'a de cesse de comprendre pourquoi ce diplomate érudit et intimidant semblait bouleversé par cette rencontre. Le destin de Robin est scellé. Il deviendra lui-même photojournaliste pour capter les sursauts du monde et transmettre de telles émotions. Devenu adulte, séducteur et rebelle, il se sert de sa caméra comme d'une arme subversive. Sa quête lui laisse cependant un goût d'inachevé. Jusqu'au jour où il croise une femme à la présence singulière : Garance. La mystérieuse femme au pull rouge a trouvé sa vérité, il en est sûr, et désormais il veut trouver la sienne, loin des codes, loin du confort, loin de la facilité.
    />
    C'est alors qu'une mission le ramène au Boutran, un petit pays en guerre qui lui échappe sans cesse. Robin se lance dans l'aventure, plus décidé que jamais dans sa quête d'authenticité.

    Un parcours initiatique, traversé de drames et de poésie. Et au bout, une leçon de vie : « Trouve la vérité qui te fait unique et la mort n'aura pas de prise sur toi. »

  • Jusqu'au bout

    Clélie Avit

    Depuis deux ans, Éline ne vit plus en France. Fille d'un ambassadeur culturel, elle réside désormais dans un pays où les menaces terroristes s'accumulent quotidiennement. Un matin, les menaces deviennent réelles. La capitale est attaquée par les rebelles. Éline et sa mère n'ont d'autre choix que de rejoindre l'ambassade pour être évacuées par les forces spéciales françaises. Mais elles arrivent trop tard.

    Après une nuit d'errance, une seconde évacuation se profile mais celle-ci tourne mal et Éline est enlevée. Mathieu, soldat de l'unité, s'estime responsable et se promet de la sortir de là. Pour y parvenir, une seule solution : se faire lui-même prendre en otage.

    Par-delà leurs barreaux et le mur les séparant, Mathieu va tout tenter pour garder Éline en vie, sans réaliser que l'attachement grandissant entre eux pourrait tout aussi bien causer leur perte.

  • Survivant de l´enfer afghan, le journaliste Jonathan Dupuis rentre chez lui dévasté. Au terme d´une enquête intensive et d´un travail sur lui-même, il parvient à reconstituer les pans manquants de son histoire.

    On dit que le véritable dépassement de soi passe par les défaites. Que sans l´adversité, l´humain ne serait rien. Jonathan Dupuis l´apprend à ses dépens. De retour d´une mission journalistique à Kandahar qui a mal tourné, l´homme qui revient chez lui n´est plus que l´ombre de lui-même. Il hésite sur ce qu´il va dévoiler à la presse et à ses proches. Qu´a-t-il vraiment vécu là-bas??

    Sa mémoire vacillante, criblée de trous noirs, ramène inlassablement à son esprit un souvenir salvateur : les yeux de la douce Rachida sous sa burka. En proie à un trouble profond, attisé par les manigances d´un père dominateur, il va tenter par tous les moyens de reconstituer les pans manquants de son histoire.

    Un roman bouleversant sur le drame d´un journaliste, miraculeusement sorti de l´enfer afghan, qui réussit, grâce à sa force intérieure, à devenir enfin transparent et à se raccrocher à la vie.

  • Non, pas question que le jeune Jos Wilson reste seul à la maison ; il doit partir faire du camping sauvage avec ses parents. La famille est à peine embarquée sur le traversier que Jos est plongé dans des aventures époustouflantes : apparition d´une sirène, rencontre d´un ex-pirate devenu capitaine, arrivée d´une brigade de vrais pirates et d´une bonne sorcière... Jos en aura des histoires de vacances à raconter !

  • Le proces des otages Nouv.

    L'implacable machination
    De jeunes gens riches sont conviés à une fête dans une résidence luxueuse d'un quartier chic, sur les monts qui surplombent Séoul. Chacun en entrant est prié de choisir un masque : tel devient l'Ours, tel le Renard, tel autre Tom Cruise ou Pikachu. Buffet fin, alcools chers, drogues diverses. Des couples s'improvisent dans les chambres à l'étage lorsque soudain un coup de feu éclate et l'un des convives s'effondre, abattu à bout portant. Tout bascule une première fois : les invités sont séquestrés. Une rançon exigée en diamants est rapidement rassemblée par les familles des otages. Au fur et à mesure des tractations, les libérations se succèdent. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un groupe de sept personnes retenues. La prise d'otage prend une autre tournure quand le ravisseur annonce que les derniers otages vont être jugés pour leur implication dans un crime impuni, le viol et l'assassinat d'une jeune fille, neuf ans plus tôt. Et ce n'est que le premier rebondissement d'une machination sombre et inexorable.

empty