• Le duel

    Arnaldur Indridason

    Pendant l'été 1972, Reykjavík est envahi par les touristes venus assister au championnat du monde d'échecs qui oppose l'Américain Fischer et le Russe Spassky. L'Américain se conduit comme un enfant capricieux et a de multiples exigences, le Russe est sympathique. Il a seulement préféré loger à l'hôtel plutôt qu'à la maison des syndicats, où voulait l'accueillir le Parti communiste islandais. Pourquoi ? Au même moment, dans une salle de cinéma, un jeune homme sans histoires est poignardé sans raison apparente. Le commissaire Marion Briem est chargé de l'enquête au cours de laquelle certains éléments vont faire ressurgir son enfance douloureuse. Et bien d'autres souvenirs... Encore un roman d'Indridason qu'on ne quitte pas, tant l'ambiance, la densité des personnages, la qualité de l'écriture et l'intrigue sont prenantes. Une interprétation toute en nuances par un fin connaisseur de la noirceur des thrillers scandinaves.
    © et (P) Audiolib, 2014
    Einvígið © Arnaldur Indridason, 2011 Published by agreement with Forlagið, www.forgalid.is Traduction française © Éditions Métailié, Paris, 2014
    © Design VPC - photo © kokouu / Getty Images

  • Peine perdue

    Olivier Adam

    Les touristes ont déserté les lieux, la ville est calme, les plages à l'abandon. Pourtant, en quelques jours, deux événements vont secouer cette station balnéaire de la Côte d'Azur : la sauvage agression d'Antoine, jeune homme instable et gloire locale du football amateur, qu'on a laissé pour mort devant l'hôpital, et une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une étrange série de noyades et de disparitions. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités en villégiature, barmaids, saisonniers, petits mafieux, ils sont vingt-deux personnages à se succéder dans une ronde étourdissante. Vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, emportés par les drames qui agitent la côte.
    Avec Peine perdue, Olivier Adam signe un livre d'une densité romanesque inédite, aux allures de roman noir, et dresse le portrait d'une communauté désemparée, reflet d'un pays en crise.

    © Flammarion, 2014 Photo de couverture (détail) : © Abi Massey / Moment / Getty Images / Portrait de Olivier Adam par David Ignaszewski / Koboy © Flammarion

  • «Les ancêtres des Français sont les Gaulois », «En France, on a le culte des grands hommes et des commémorations », «Les Français râlent contre l'état, mais ils en attendent tout », «Les Français sont très attachés à leur modèle social », «Le Français est arrogant, râleur et indiscipliné », «Les Français pensent que la France est le plus beau pays du monde »... L'auteure s'attache ici à livrer une image objective et éclairante sur les travers que l'on nous prête, les qualités que nous exagérons mais aussi les atouts réels que les Français ont souvent tendance à occulter.

  • What to see in France - 50 unmissable sights Nouv.

    Les meilleurs sites à visiter en France en version anglaisePartez à la découverte de 50 sites incroyables en France !
    Des sites les plus classiques (le Moulin Rouge, le mont Saint-Michel, Versailles) aux sites les plus orignaux (les ocres de Rustrel, Rocamadour, les machines de Nantes), ce petit guide au format facile à emporter est idéal pour tous les touristes anglophones.
    Grâce à des fiches claires et efficaces, retrouvez toutes les informations indispensables afin de visiter 50 des plus beaux sites de France.

  • Le roman « Noëlle à Cuba » de Pierre Karch est réédité dans la Bibliothèque canadienne-française (BCF), une collection qui rassemble les oeuvres marquantes de l'Acadie, de l'Ontario et de l'Ouest du Canada.

    Paru initialement en 1988, Noëlle à Cuba a été unanimement salué par la critique.

    Une vingtaine de touristes s'aventurent à Cuba - la perle des Antilles - pour Noël. Dans ce décor paradisiaque, certains cherchent l'amour, d'autres la fortune, la solitude ou le repos. Bercés par des moments de tendresse et portés par leurs péripéties quotidiennes - tant banales que tragiques - , c'est de lui qu'ils se souviendront surtout: Icare, l'ange, le révélateur des désirs, celui qui leur fera toucher la matière de leurs rêves.

    La nouvelle édition comprend une préface de Pierre Hébert, professeur de littérature à l'Université de Sherbrooke, une biobibliographie de l'auteur et un choix de jugements critiques. Et au préfacier d'affirmer:

  • Le tourisme est créateur de richesses. Cette activité, qui constitue une des voies de développement des territoires, fait face aux divers changements profonds que vit notre société : montée de l'individualisation des pratiques et sacralisation de l'expérience, effacement entre le quotidien et l'ailleurs, augmentation des préoccupations environnementales,etc. Devant ces transformations, l'offre en tourisme n'a d'autre choix que de sans cesse se renouveler. Parfois, ce sont les nouveaux acteurs qui sont à l'origine de ce renouvellement. À certains moments, ce sont plutôt de nouveaux lieux qui font l'objet d'une valorisation touristique. Si ces nouvelles valorisations touristiques sont complémentaires à d'autres activités sur le territoire, elles sont également génératrices de conflits avec ces dernières. Comment créer un équilibre entre elles ?

    /> Selon les auteurs du présent ouvrage, il s'agit de repenser l'offre et la coordination au sein du territoire entre les différentes parties prenantes. Ce sont certaines des dimensions permettant ce processus que cet ouvrage se propose d'explorer. En faire la lecture permettra aux étudiants et aux professionnels du domaine du tourisme de s'intéresser à l'invention, aux reconfigurations et aux repositionnements des nouveaux territoires touristiques.

  • LES PETITS SOULIERS ROSES Tous les matins, une petite indigène, prénommée Tomassa, quitte ses montagnes pour vendre des poupées au marché de la ville. Du matin jusqu´au soir, la fillette insiste auprès des touristes qui l´ignorent tant ils ont peur d´être volés. Tomassa refuse également qu´on la prenne en photo, ce qui équivaudrait à prendre son âme. La fillette ne récolte que l´insuccès, lorsqu´une grand-mère québécoise lui achète ses poupées. Par le biais de ses petits personnages, Tomassa aura une amie au pays du grand froid.
    Quelques mots simples en espagnol sont utilisés dans ce conte mexicain.


    LA CHATTE DE JEANNE Grand-mère Jeanne possède une magnifique chatte siamoise qui ne sort jamais. Assise sur le bord de la fenêtre, elle se contente de regarder jouer les autres chats durant qu´elle fait sa toilette. Puis un jour, après que ses compagnons lui eurent chanté la sérénade, elle décide de se joindre à eux. Les quatre chats marchent jusqu´à la glissade du voisin. Mais la petite chatte a froid, grelotte et gèle sur place. Un de ses camarades l´aide à glisser en la poussant. Malheur, la chatte aussi raide qu´une barre s´assomme et git inerte sur la glace. Vite, les amis vont avertir grand-mère qui ramène sa chatte au bercail et la dorlote. Les autres chats auront-ils droit à une récompense ?

  • Infini

    Jean Babineau

    Parc national de Kouchibouguac : un endroit très prisé des amateurs de plein-air, mais aussi un drame social interminable qui est devenu, 50 ans plus tard, le sujet de ce roman enlevant où l'histoire contemporaine est racontée dans un style qui mélange le réalisme magique à l'univers parfois tordu de la fonction publique et des médias. L'auteur relate avec brio les tristes évènements de 1969 quand les gens de 7 villages côtiers du Nouveau-Brunswick furent injustement expropriés de leurs logis, dont les célèbres Jackie et Yvonne Vautour.

empty