• Juste après la guerre, alors qu'il prépare son bachot, Paul Maguer connaît Hélène. À ce moment, une relation est à peine ébauchée. Mais Paul, rendu à la fin de ses jours, réalise combien, sa vie durant, la présence de la jeune fille l'a accompagné. Il retrouve d'abord un maladroit journal de jeunesse puis il part sans complaisance à la recherche d'une explication. Commence alors une lente spéléologie au creux des souvenirs. Ce livre fait partie de la chronique « Cent ans avec la famille Maguer de 1900 à l'an 2000 » qui inclut également Marie de Kerentrech, Les cendres de Saint-Jean et Le Livre. Ces quatre romans relatent la traversée d'un siècle par une famille bretonne amoureuse du terroir et des terres lointaines, témoin de son époque.

  • L'analyse transactionnelle : apprenez à vous connaitre pour mieux vous positionner dans vos relations Nouv.

    L'Analyse Transactionnelle est une méthode de développement personnel pour mieux se connaître, se sentir bien au milieu des autres et prendre sa vie en main. Elle nous sensibilise aux différents modèles de communication et elle nous invite à choisir nos comportements en conséquence. Elle propose notamment une grille d'analyse claire et des outils efficaces pour résoudre les conflits dans un groupe : une famille, une équipe, une organisation...
    Après avoir défini les concepts de base de l'AT, ce guide illustre ses applications pratiques et vous suggère des tests complets pour vous permettre de progresser personnellement.

    Des auteurs spécialistes - Des explications claires - Des pistes concrètes

  • En effet, à la différence de la domination et de la coercition, l'autorité est la parole du collectif, elle est le Tiers qui conditionne tout ensemble le langage et le rapport à autrui. Comment faire autorité dans la famille, à l'école, au travail ou en politique lorsque toute position d'exception se trouve par avance récusée, contestée, sinon méprisée ? Qu'est-ce qu'une société dans laquelle plus personne n'assume la position d'exception et les normes de la vie ensemble ? Quelles en sont les conséquences sur la construction psychique de l'autonomie et de la responsabilité ?

    Dans un dialogue constructif, Jean-Pierre Lebrun et Alain Eraly, appartenant à des disciplines différentes, croisent leurs approches et s'essaient à concevoir de nouvelles formes d'autorité au service du commun, plus respectueuses de nos valeurs démocratiques.

  • Analyse-t-on un poème avec les mêmes outils qu'un roman? Quelle est la différence entre «comique» et «comédie»? À quels indices reconnaît-on le narrateur et son niveau d'intégration dans le récit? Et que signifie exactement le terme «antonomase»?

    L'étude d'une oeuvre littéraire exige de savoir, dès le collège, différencier l'analyse d'un texte de son interprétation. Mais, pour les élèves, il est parfois difficile de jongler entre les catégories génériques, énonciatives et esthétiques pour construire leur propos.

    Cet ouvrage est conçu pour y remédier ; on y trouve :
    o une chronologie résumant les grands mouvements de l'histoire littéraire
    o une analyse précise des formes littéraires (types de textes et formes d'énonciation)
    o une étude des trois grands genres littéraires et leurs principales caractéristiques
    o une boîte à outils synthétisant les figures de style et les registres littéraires, illustrés par des textes canoniques
    o un glossaire des termes techniques de l'analyse littéraire.

  • Une oeuvre romantique parle-t-elle d'amour ? Gustave Flaubert a-t-il débattu avec François Rabelais et dîné avec Molière ? Les réalistes ont-ils côtoyé les humanistes ?
    Il est parfois difficile de situer les auteurs, les oeuvres et les mouvements dans le temps, car les notions de chronologie et de genre ont peu de place dans les cours de français.

    Cet ouvrage est conçu pour y remédier ; on y trouve :
    o les 10 mouvements littéraires : l'Humanisme, la Pléiade, le Baroque, le Classicisme, les Lumières, le Romantisme, le Réalisme et le Naturalisme, le Symbolisme, le Surréalisme, l'Absurde et le Nouveau Roman ;
    o leurs origines et leur histoire ;
    o les auteurs et les oeuvres majeurs ;
    o l'analyse d'un grand texte représentatif de chaque mouvement.

  • Petite cité devenue le monde connu, Rome offre un exemple unique. Ce destin singulier fut tracé avec lenteur et dans d'immenses difficultés qui faillirent, à plusieurs reprises, voir la Ville disparaître. Mais les Romains ont toujours cru à l'éternité de leur cité voulue par les dieux. Ils ont surtout résisté à tous les problèmes politiques, institutionnels, sociaux auxquels ils ont été affrontés. Leur pouvoir d'adaptation, leur pragmatisme, leur confiance en eux, frôlant l'orgueil, leur ont permis de passer d'une petite cité semblable à ses voisines à une puissance ayant la maîtrise presque complète du monde civilisé.
    Des régimes différents (monarchie, « république », principat) ont chacun surmonté les obstacles intérieurs ou extérieurs et assuré à la Ville une prépondérance exceptionnelle durant plusieurs siècles.
    Cette quatrième édition souhaite refléter au mieux les dernières études consacrées à la Rome antique : sans que les fondements connus de l'histoire de Rome soient remis en cause, des éléments nouveaux ont permis de distinguer certaines approches, ou d'en nuancer d'autres.

  • Plus de 6 millions d'individus sont  victimes d'addictions (drogues, alcool, tabac...) Si la consommation d'alcool, de tabac ou de cannabis baisse, dans le même temps les ivresses chez les jeunes sont de plus en plus brutales et intenses, la consommation de cocaïne grimpe... Contrôler l'usage et soigner les victimes ne suffit pas. Pour éviter que les prises de risque excessives ne se déplacent et que de nouvelles addictions n'apportent de nouveaux dommages,  il faut se poser les questions des mesures éducatives et préventives.  Comprendre et donner du sens pour agir: cet aide-mémoire présenté sous forme de 49 fiches regroupées en 5 thèmes se présente comme un outil indispensable à tout soignant pour y parvenir.
    Avec : Beauchet, Bonnaire, Bonnet, Chambon, Contat, Crouzet, Delorme, Fillit, Gira, Goutte, Lascaux, Lutz, Magnin, Meliava, Michel, Phan. 

  • Notre époque voit se multiplier, dans la confusion des repères et du vocabulaire, des conflits qui témoignent que le paysage devient un enjeu social d'une importance déterminante. Il importait de mettre en relief quelques idées fortes, combinant unitairement diverses échelles d'espace et de temps pour saisir, de manière cohérente, pourquoi la notion de paysage n'existe ni partout ni toujours, pourquoi la société française de cette fin de millénaire est si avide de paysage, pourquoi, suivant les cas, le passage d'une autoroute peut massacrer ou au contraire aviver l'identité d'un lieu...

  • En quelque trente ans, peu d'industries ont connu une mutation comparable à celle qui a « changé la donne » dans les différents secteurs de l'énergie : pétrole, gaz, charbon, électricité, nucléaire, renouvelables.

    Les changements technologiques, les rapports de force entre pays, le comportement des acteurs, les décisions politiques mettant le marché au coeur de toutes les réformes, autant de déterminants majeurs qui ont bouleversé les fondamentaux mêmes de ces activités.

    Comment les prix se forment-ils sur ces différents marchés ? Comment tenir compte des deux dimensions de l'énergie : un bien stratégique, mais aussi de service public ? Ce qui vaut pour une énergie est-il pertinent pour les autres ? Le marché peut-il toujours se substituer à la planification et à quelles conditions ? Quels sont les liens entre énergie et environnement ?

    Voilà quelques questions, parmi beaucoup d'autres, auxquelles cet ouvrage - dans sa troisième édition actualisée - apporte des réponses.

    Il dresse un bilan de ces changements, basé sur une analyse économique rigoureuse des secteurs et du « bien-énergie » dans son ensemble. Il fournit également de nombreuses données chiffrées et institutionnelles présentées de manière synthétique et propose des analyses critiques des politiques menées en Europe et dans le monde.

    Si la démarche est d'abord méthodologique, le texte fournit également de nombreux exemples de situations pratiques observées et des études de cas.

    Ce livre peut satisfaire un large public : étudiants ingénieurs, en licence ou maîtrise d'économie et de sciences politiques, responsables et observateurs de l'industrie de l'énergie et de l'économie dans son ensemble.

    La 1re édition de l'ouvrage Énergie a obtenu le prix AFSE du meilleur manuel d'économie (2011).

  • Les Français n'en peuvent plus de leur impôt sur le revenu. Ils ne sont convaincus ni de sa justice, ni de son efficacité. Ils ont raison ! Il est injuste et perpétue une conception archaïque de la famille au détriment des femmes et de la liberté de choisir sa vie. Il est complexe et mité par les niches et l'optimisation fiscale. Il faut le changer. Voici une bonne nouvelle : on peut le faire, et facilement.
    Mais peut-on compter sur Emmanuel Macron : ses premières mesures inspirées de l'économie du ruissellement sont aux antipodes de la justice fiscale. François Hollande aurait pu le faire. Ancien député socialiste, Pierre-Alain Muet dresse un réquisitoire sans appel : il a vu de près le candidat de la réforme fiscale devenir le président du ras-le-bol fiscal.
    Nous ne serions pas prêts à payer des impôts ? Quelques chapitres éclairants décrivent les liens entre le développement de l'imposition, la démocratie et notre consentement à payer. On ressort fasciné du récit des farouches batailles politiques autour de la création de l'impôt sur le revenu en France en 1914 tant les arguments nous semblent proches.
    Alors que faire ? Une fois le prélèvement à la source, la mère des réformes, mis en œuvre, on peut bâtir un impôt sur le revenu juste et simple en y intégrant le revenu universel. Un plan limpide, détaillé par l'un des meilleurs experts de notre fiscalité. Au profit de tous.
    Professeur d'économie à l'École polytechnique et à Sciences-Po pendant plus de vingt ans, Pierre-Alain Muet a longtemps travaillé à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Il été le conseiller du Premier ministre Lionel Jospin, moment où il a fondé le Conseil d'analyse économique. Député socialiste jusqu'en 2017, il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages.

  • Face aux drogues et aux addictions, il faut d'abord chercher les solutions pour réduire les risques et les dommages de leurs usages plutôt que de vouloir les éliminer à tout prix. Tel est le fondement de la « réduction des risques ». Une stratégie effi cace tant pour les personnes que pour la santé publique et la société tout entière. Cet ouvrage aborde pour la première fois la réduction des risques dans toutes ses dimensions, historique, conceptuelle, pratique et institutionnelle. Son objectif est de contribuer au développement des actions et des programmes, de soutenir les services et les innovations qui peuvent mieux aider les individus, mieux répondre aux besoins des populations, mieux sensibiliser et former les professionnels.

  • "Alain Decaux, l'homme en qui s'incarnait l'histoire pour la majorité des Français, notre 'instituteur national' de l'âge cathodique.
    C'est ce qui m'avait poussé, il y a trente ans, à me tourner vers lui pour lui demander de se raconter lui-même et de livrer à travers ce témoignage les secrets de l'histoire médiatique. À l'heure même où les historiens de la 'nouvelle histoire', tel Georges Duby avec Le Temps des cathédrales, se tournaient vers la télévision.
    La mort récente d'Alain Decaux a été l'occasion d'exhumer cet échange paru dans Le Débat en mai 1984. Il m'a paru redonner vie à un genre, à une époque, à un homme dont tant de Français ont le souvenir, et la nostalgie.
    /> D'où l'idée de le leur remettre sous les yeux."
    Pierre Nora.

  • L'avènement d'une bioéconomie et en particulier le remplacement des ressources fossiles par des ressources renouvelables paraissent éminemment souhaitables. Cet ouvrage met en évidence les influences des prix de l'énergie et leurs variations sur des ressources renouvelables provenant de productions agricoles, voire de déchets municipaux et ceci par l'entremise de différentes technologies. Ces résultats très détaillés vont nourrir les réflexions des décideurs, investisseurs, concepteurs des politiques publiques.

  • « Singing Bouddha » au Japon, « Quintessence du chant humain » en Tunisie, « Voix du Paradis » aux Etats-Unis, « Pavarotti de l'Orient » en France..., le chanteur pakistanais Nusrat FATEH ALI KHAN, a fait résonner partout dans le monde le qawwali, un chant soufi séculaire propice à l'extase divine.

    Sa voix à l'intensité et à la souplesse déconcertantes, sa présence embrasée sur scène, ses multiples rencontres et ses métissages musicaux bigarrés, l'ont mué en star des musiques du monde, suscitant l'adhésion des publics les plus différents alors qu'il restait fidèle à son message : « Quand je chante, la distance entre Dieu et moi est moins grande. » disait-il. « Cette musique est la voie du rapprochement ».

    Trait d'union déjà mythique de son vivant entre tradition et modernité, Orient et Occident, sacré et profane, il n'a cessé, depuis sa disparition en 1997, d'être repris et prolongé par des artistes du monde entier.

    Cet ouvrage évoque les racines, la lignée, le parcours de ce « météore » habité par le divin ainsi que les traces qu'il a pu laisser dans son sillage.

  • Ce livre récapitule les bouleversements que le monde connaît, depuis une trentaine d'années, qui mettent en péril la survie de l'humanité : innovations scientifiques et technologiques non maîtrisées, du nucléaire à l'informatique, croissance démographique rapide et épuisement des ressources naturelles, mondialisations et déplacements des pôles géopolitiques, dégradations de l'environnement nécessaire à la vie et épidémies transcontinentales fatales à des millions d'hommes, financiarisation mal contrôlée de l'économie.

  • Voici une réflexion comparatiste sur un domaine en pleine mutation. S'agit-il de conférer une valeur culturelle à des biens et de la renforcer lorsqu'elle est déjà présente ou bien le but est-il de dégager une valeur marchande à partir de biens dont l'identité culturelle est réputée ? Si ces deux formes de valorisation peuvent se conjuguer, elles sont susceptibles aussi d'entrer en conflit. Ces actes de colloque dressent le bilan des outils de mise en valeur des biens culturels locaux, tout en révélant les enjeux et défis qui leur sont attachés.

  • Les pays de l'OCDE ont été frappés durement par la crise financière mondiale. Elle masque un défi plus sérieux : un reflux de l'influence de l'Occident, moins apte à s'imposer dans l'économie mondiale ; une Amérique dominante, en avance technologiquement et suscitant des dépendances ; un tassement dans la mondialisation et une montée des blocs. Entre-temps, les changements technologiques s'apparentent à des mutations que seuls des acteurs coordonnées et en harmonie avec les pouvoirs publics et la société pourront faire fructifier. Grâce à une perspective du temps long (1950-2050), cette analyse propose une autre politique de croissance économique.

  • Le roman raconte le lourd fardeau de la jeune Marianne; chassée de chez elle après sa grossesse par un père pervers, séparée de son enfant, traumatisée par le naufrage du bateau "Le Joola", Marianne est aussi une femme trompée par son mari... Et pour comble, elle découvre que son ex-petit ami est son demi-frère...

  • Dans un contexte de crise des finances publiques, le retrait des financements publics de la culture et de son patrimoine s'accompagne de l'instauration de divers dispositifs contractuels et institutionnels visant à mobiliser les financements privés. Quelle est la signification des modalités de ce financement privé pour une préservation où l'intérêt patrimonial se mêle à l'exploitation économique (via le tourisme). Quelles implications en termes de conservation et perspectives d'exploitation ?

  • Pourquoi les affaires politico-financières ont-elles attendu le début des années quatre-vingt-dix pour connaître enfin des lendemains judiciaires ? Dans les années quatre-vingt, des enquêtes journalistiques avaient permis de faire éclater les affaires Luchaire et de la Tour BP, mais leur simple révélation n'avait pu, à elle seule, entraîner les développements que connaîtront celles d'Alcatel, de l'Office des HLM de Paris ou Schuller-Maréchal. Il a fallu, pour cela, qu'elles trouvent un véritable écho dans le monde judiciaire. L'histoire du bras de fer qui s'est alors produit entre juges et politiques, sous le regard courroucé des citoyens, restait à faire. C'est l'analyse de cet affrontement, vu de l'intérieur de l'institution judiciaire et dont l'issue est aujourd'hui encore incertaine, que propose ce livre. À la méthode franche et brutale du gouvernement socialiste pour se débarrasser de l'affaire Urba, a succédé depuis 1993 un maillage plus subtil, moins visible mais tout aussi coercitif, pour « tenir » la justice : cette évolution vers une discrétion obligée, malgré les entorses observées dans les affaires Tibéri, révèle bien la gêne progressive d'un pouvoir politique confronté à sa perte de crédit. Dans le même temps, la fracture qui s'est produite chez les juges s'est accentuée : d'un côté, certains continuent à accepter l'organisation napoléonienne et militaire d'une institution fondée sur la hiérarchie et la carrière ; de l'autre, des magistrats, souvent bien éloignés de l'image de « justiciers » qu'on leur accole, cherchent simplement à appliquer la loi, pour tous et sans entrave. Pour les auteurs, cette situation peut aboutir à un rééquilibrage de nos institutions, permettant de restaurer l'égalité entre les citoyens et faisant enfin de la corruption une délinquance ordinaire.

  • Cet ouvrage explore de nouvelles pratiques interculturelles dans le champ du travail et propose des retours d'expérience utiles. Le management interculturel est né de la critique d'un modèle universel de gestion qui serait partout efficace. Mais les ancrages culturels et identitaires trouvent de nouvelles ressources et formes d'expression qu'il s'agit partout de repérer pour agir.

  • L'art génératif, c'est la pointe avancée de l'art numérique. Ici, l'ordinateur n'est pas seulement un outil : c'est le support naturel de créations où l'artiste entend transférer sa capacité génératrice d'émotions et, à la limite, sa créativité même. Il libère ainsi son oeuvre de ses propres limites, et se libère lui-même des tâches subalternes d'exécution pour aller plus loin dans son discours. L'art génératif est aujourd'hui à un tournant. Ce livre vous invite à vous y engager plus avant.

  • 3e édition entièrement mise à jourL'Afrique subsaharienne, qui traverse une crise profonde, n'est pas une terre qui meurt, mais un continent qui change.
    Certes, son avenir est préoccupant : faiblesses économiques et politiques, famines et conflits, croissance démographique non maîtrisée, incertitudes climatiques, progression des épidémies... En quoi, cependant, cette crise exprime-t-elle et provoque-t-elle un changement ? L'ouvrage aborde cette question par une approche géographique des blocages de l'économie de rente et de la crise consécutive d'États inscrits dans une tendance démographique de long terme dont les conséquences sont considérables pour l'ensemble des structures sociales et spatiales africaines. Puis, il envisage les mutations des villes et des campagnes. Une économie de la survie, qui n'exclut pas la modernisation, s'est mise en place : les paysans assument leur croissance démographique, tout en contribuant à nourrir des villes dont les habitants sont à la recherche de nouvelles voies d'urbanité.
    Quant au foisonnement des encadrements, dont l'une des manifestations les plus spectaculaires est la prolifération du religieux, il a des incidences spatiales qui sont également envisagées.
    L'ouvrage conclut sur les problèmes d'intégration interne et d'insertion dans le système-monde d'une population qui devrait compter plus d'1,2 milliard d'individus en 2030.

  • L'informatique envahit notre vie quotidienne, contribue à son accélération, et modifie les relations interhumaines. Cet ouvrage montre qu'une rencontre fructueuse est possible entre la clinique psychiatrique et l'informatique. Ces apports qui dépassent les seuls aspects techniques, permettent de mieux préciser les rapports de l'esprit et de ses automatismes, les risques encourus en se soumettant aveuglément à ces derniers, et les moyens d'y remédier.

empty