• Au secours, je vais bien Nouv.

    Notre époque nous invite à aller bien, à toujours paraître heureux, souriant, joyeux. Par éducation, par crainte d'être traité de rabat-joie et mis de côté, nous n'osons pas dire nos craintes, nos petites angoisses ou nos grandes douleurs. L'injonction permanente au bonheur semble rayer de nos sociétés les émotions négatives.

    Ce livre, riche en conseils et exercices, donne les clés pour accepter nos moments de faiblesse, une douleur, une rupture. À les affronter comme une étape de la vie, sans honte ni culpabilité pour apprendre à les dépasser.

    Accepter ce qui nous rend vulnérable devient alors une force qui nous permet de construire des projets, de les mener à bien et de développer nos rêves. Car paradoxalement, c'est en faisant face au mal-être que nous pouvons apprendre à être heureux, à aller mieux et à accéder au bonheur.

  • Un conjoint qui s'en va...
    Un ami qui prend ses distances...
    Une reconversion professionnelle...

    Tout au long de notre vie, les séparations viennent imprimer leur marque sur notre histoire émotionnelle. Qu'elles soient subies, désirées ou inconscientes, nous sommes confrontés à des ruptures, des choix à effectuer, qui remettent en question les repères établis et notre quiétude psychique.

    Indépendamment de leurs conséquences matérielles, les séparations induisent des changements symboliques qui modifient notre façon de voir l'avenir et réveillent quelque chose de notre passé.

    Même si elles sont sources d'angoisse, les ruptures n'entrainent pas forcément une souffrance. Cet ouvrage propose de les considérer comme des étapes de transformation. En nous permettant d'affronter nos peurs - la solitude, la mort, l'incomplétude -, de sortir des schémas et fantasmes dont nous étions prisonniers, les séparations nous aident à construire notre existence affective en toute autonomie.

  • Négligente, narcissique, toxique...

    Il est difficile d'admettre qu'une mère ait pu être maltraitante à l'égard de son enfant, car une mère est forcément une bonne mère. Pourtant le traumatisme de la maltraitance maternelle non seulement sur une enfance mais sur une vie d'adulte, est d'autant plus important que la souffrance est tue.

    Cet ouvrage donne la parole aux victimes de ces mères qui font du mal. Il aide à comprendre les mécanismes de la maltraitance maternelle et combien il est difficile d'en guérir même devenu adulte, car elle tient parfois lieu de lien toxique.

    Anne-Laure Buffet donne des pistes pour recouvrer autonomie et confiance en soi, faire le deuil d'une mère idéale et libérer de nouvelles forces et ressources affectives.

  • Se reconnaître victime pour ne plus jamais l'être

    Épuisées, en butte à l'incompréhension, partagées entre peur, honte et cloutes, les victimes de violence psychologique au sein de la famille ou du couple sont convaincues de n'être plus rien, de n'avoir jamais été personne.

    Ces victimes n'ont pas de blessures apparentes, qui indiqueraient la maltraitance qu'elles subissent. Elles sont en vie, mais survivent plus qu'elles ne vivent.

    Trop souvent cette violence est incomprise, voire niée. Dans ce livre, Anne-Laure Buffet donne la parole à ces personnes, femmes, hommes, enfants, qui affrontent au quotidien une réalité insoupçonnable, difficile à identifier. Elle expose les processus psychiques qui précipitent les victimes dans le déni et la culpabilité et leur donne les clés pour construire leur identité et leur chemin de vie.

empty