Langue française

  • Suite aux infractions qu'elle a commises en sauvant le petit garçon autiste dans Ce qui ne me tue pas, Lisbeth Salander est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour négligence constituant un danger public. Lorsqu'elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d'une enfance qui continuent à la hanter ressurgissent. Avec l'aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste de crimes d'honneur et d'abus d'État, exhumant de sombres secrets liés à la recherche génétique.

  • À Stockholm, un SDF est retrouvé mort dans un parc du centre-ville - certains de ses doigts et orteils amputés. Dans les semaines précédant sa mort, on l'avait entendu divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense suédois. S'agissait-il des délires d'un déséquilibré ou y avait-il un véritable lien entre ces deux hommes ? Michael Blomqvist a besoin de l'aide de Lisbeth Salander. Mais cette dernière se trouve à Moscou, où elle a l'intention de régler ses comptes avec sa soeur Camilla.
    La fille qui devait mourir - le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium - est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l'échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et incitations à la haine sur Internet qui trouvent leurs origines dans des usines à trolls en Russie.

  • « Pour bien jouer, il faut être fou. Pour être bon, il faut se sentir en colère. » Voilà les commentaires de Zlatan après l'un de ses premiers matches avec le PSG. Rien de surprenant pour qui a lu son incroyable autobiographie. 
    Né en 1981, d'un père bosniaque obsédé par le passé de son pays et d'une mère croate qui travaille jour et nuit pour sa famille, il n'a que deux ans lorsque ses parents divorcent. S'ensuit une enfance douloureuse dans les quartiers difficiles de Malm, en Suède, durant laquelle il se sent toujours à l'écart. Lui-même confie que sans le foot, il serait devenu criminel ! Dans son premier club, ses origines et son tempérament l'isolent déjà. On essaie même de l'exclure Mais très rapidement, il est repéré et sa course vers la gloire commence : Malm FF, Ajax Amsterdam, Juventus de Turin, Inter de Milan, Barca, AC Milan pour enfin signer avec le PSG en juillet 2012. 
    Buteur de génie, grande gueule, formidable technicien, il suscite des polémiques à chacun de ses passages. S'il est le joueur le plus cher de l'histoire du football tous transferts cumulés (172,6 millions d'euros !), il est le seul footballeur à avoir gagné chaque année le championnat dans lequel il a joué. En Serbo-croate, Zlatan veut dire « de l'or » Son autobiographie est à son image : sincère jusqu'à la provocation, perfectionniste jusqu'à l'excès. Et comme souvent chez les champions qui paraissent invulnérables, les failles existent. De ses souffrances à ses plus grandes fiertés, Zlatan se livre sans concessions. 
    David Lagercrantz, qui a travaillé avec Zlatan, est aussi journaliste, romancier et biographe suédois de grande réputation. 
    « Le livre de Zlatan va devenir un « classique » qui contribuera à changer la Suède. Il est bon, incroyablement bon. Un portrait d'une enfance digne d'un chef-d'oeuvre. » Lasse Anrell, Aftonbladet 
    Traduit de l'anglais par Olivier Villepreux

empty