• Qui a tenté d'assassiner Mlle Stangerson, la fille du célèbre scientifique? Et comment l'assassin a-t-il pu s'enfuir d'une pièce fermée de l'intérieur? Pour les plus fins limiers de la police, l'énigme semble insoluble. Mais pas pour Joseph Rouletabille, le jeune reporter détective! Parviendra-t-il à résoudre l'incroyable mystère de la chambre jaune?

  • Une ombre rôde dans l'Opéra. Une présence singulière, une apparence douteuse et une voix lugubre... Un machiniste est retrouvé pendu, un grand lustre se détache en pleine représentation. On parle du fantôme de la loge n°5. Mais a-t-on véritablement affaire à un fantôme ?

  • Le mystère de la Chambre Jaune résolu, Mathilde Stangerson a enfin épousé Robert Darzac. Mais, très vite, le voyage de noces tourne au cauchemar: une terrible menace s'abat sur le couple et le conraint à se réfugier au château des Rochers Rouges. Pour sauver la Dame en noir, Joseph Rouletabille, le jeune reporter détective, va devoir affronter les secrets de son propre passé.
    Titre recommandé par l'Éducation nationale en classe de 4e.

  • Un Académicien meurt en prononçant son discours de réception sous la Coupole. Bientôt un deuxième ! Puis un troisième ! Quel tueur en série sévit ? Pourquoi ? Comment ? L'inquiétude devient vite générale. Plus personne n'ose se porter candidat à l'Académie Française ! Sauf Gaspard Lalouette, un brave marchand de bric-à-brac, qui va malgré lui résoudre l'énigme. Un récit entre mystère, fantastique et humour, signé par l'un des maîtres du roman feuilleton.

  • Un homme dans la nuit

    Gaston Leroux

    Le richissime Jonathan Smith n'a d'yeux que pour la belle Mary, jeune protégée qu'il a sauvé de la misère. Mais Mary aime un autre homme, Charley. Aveuglée par cette nouvelle passion amoureuse, elle en vient à se débarrasser de Jonathan, laissé pour mort sur les rails du train. Par miracle, Jonathan s'en sort vivant - commencent alors d'intenses préparatifs pour mettre en oeuvre une vengeance des plus terribles...



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Cette nuit là, quatre voyageurs cherchent à se réfugier. Le tonnerre gronde, et la pluie s'abat avec violence. Il n'y a rien aux alentours, seulement une sombre demeure. Et une homme lugubre... qui clame avoir vu le diable. Jamais plus il ne perdra aux jeux. Repenti, il attend vainement que son pacte cesse... Mais les voyageurs n'y croient pas, et ils entament une nouvelle partie de cartes... Peut-être la dernière de leur vie...



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Bénédict Masson est un relieur d'art bienveillant, au physique repoussant. Il voue un amour secret pour Christine, sa voisine, fille d'un habile horloger. Mais celle-ci ne pense qu'à un certain Gabriel. Un étrange individu au corps trop parfait. Et voilà qu'une nuit, Bénédict assiste à une terrible dispute entre elle et son père. Christine hurle: «Ne le tue pas! Ne le tue pas!»
    Adapté sur les écrans sous forme de mini-série, «La Poupée Sanglante» est peut-être l'un des meilleurs livres de Gaston Leroux.



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • L'épouse du soleil

    Gaston Leroux

    C'est pour retrouver sa fiancée, Marie-Thérèse, que Raymond Ozoux et son oncle débarquent en terre péruvienne. Quelle chance ont-ils là: les indiens organisent justement la grande fête de l'interaymi. Mais l'on raconte qu'une vierge sera sacrifié au Soleil, et qu'elle sera emmurée vivante dans un temple gardé secret. Or Marie-Thérèse reçoit en cadeau un mystérieux bracelet inca, et quelques jours plus tard disparaît... Commence alors pour Raymond et Gaspard une course effrénée dans tout le Pérou à la recherche de la jeune disparue...
    D'une saveur historique, «L'Épouse du Soleil» ouvrira la voie à l'incroyable «Tintin et Le Temple du Soleil» d'Hergé.



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Suite aux évènements tragiques de «La Poupée Sanglante», la peur s'abat de nouveau sur Paris. Bénédict, malgré ses cris d'innocence, est guillotiné pour avoir assassiné bon nombre de femmes. Mais alors, pourquoi les meurtres perdurent-ils? Et surtout, pourquoi parle-t-on de «La Machine à Assassiner»? C'est certain: quelque chose rôde dans la ville. Quelque chose qui s'exprime à travers l'écriture du guillotiné.



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • De retour d'un long séjour en Amérique, Hector apprend que sa promise, Cordélia, a rencontré Patrick, un mystérieux artiste qui pratique l'hypnose et la suggestion. Depuis son retour, elle semble pourtant l'avoir oublié.
    Mais le jour de leur mariage, celle-ci reçoit en cadeau un portrait d'elle signé d'un "P". Quelques heures plus tard, la jeune femme sombre dans une profonde catalepsie...
    Gaston Leroux signe ici un texte à la créativité sans frontière, à la croisée du roman d'intrigue, de la littérature romantique et de l'histoire fantastique. 

  • Théophraste Longuet, un petit bourgeois frileux et naïf, décide de visiter l'ancienne prison de la Conciergerie quand le plus célèbre bandit du XVIIIe siècle, le célèbre Cartouche, s'empare de son esprit. Le double de Théophraste se manifeste ainsi de façon parfois brutalement, à la grande surprise de sa femme et de son meilleur ami. Une quête d'identité ainsi qu'une chasse au trésor viennent alors hanter notre petit bourgeois.

  • Chéri-Bibi est mort, et Palas, un jeune homme de bonne famille, est injustement condamné au bagne pour avoir assassiné son bienfaiteur et dilapidé son héritage. C'est sûr, il ne survivra pas, au milieu des forçats, sans son vieil ami. Mais le leader des bagnards ressemble beaucoup à Chéri-Bibi, lui aussi victime de son innocence...
    Aventures, rebondissements et suspense, dans ce troisième épisode, tous les ingrédients sont réunis pour faire des «Aventures de Chéri-Bibi» un chef-d'oeuvre qui, à chaque fois, révolutionne son genre.



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Octobre 1912. La Bulgarie et ses alliés s'apprêtent à mettre le feu aux Balkans.

  • Chéri-Bibi, matricule 3216, est un forçat embarqué sur une galère qui fait route vers Cayenne. Il est à la fois tendre, violent, implacable et empreint d'une douceur maladroite, un colosse écorché vif, victime d'un coup du sort et de la « fatalitas »... mais sur le navire qui le mène au bagne, la révolte gronde...

  • L'histoire commence à la veille du XXe siècle, aux États-Unis. Un meurtre est commis à bord de l'Union Pacific Railway, la jeune Mary fait feu sur son protecteur et fiancé, le richissime Jonathan Smith, alors que celui-ci dans un accès de jalousie s'apprête à poignarder Charley, un jeune employé dont il a découvert la coupable liaison avec sa promise. Le corps est jeté du train en marche et les deux amants disparaissent. Puis nous faisons la connaissance d'un microcosme parisien qui s'organise, vingt ans après ces faits, autour de Maxime Lawrence, de sa femme, la belle Adrienne, et de ses deux enfants, Lily et Pold. Ce dernier, jeune homme fantasque, s'est lié d'amitié avec le tapissier du Sentier M. Martinet et s'est mis en tête de courtiser une cocotte à la mode, la provocante Diane. C'est dans la cour des mondains qui entourent cette dernière qu'apparaissent deux figures mystérieuses : le prince Agra, riche et jeune potentat originaire des Indes anglaises dont le parcours, de Mayerling à la Russie tsariste, draine dans son sillage « de l'amour, des larmes et du sang » et le difforme Sir Arnoldson, surnommé « l'Homme de la Nuit », qui n'apparaît qu'emmitouflé dans un ample macfarlane, le regard occulté par des lunettes. Entre Paris et la résidence de campagne des Lawrence, près du Bois de Misère et de son Auberge Rouge, ces deux personnages sulfureux vont se trouver au centre d'une sanglante manipulation faite de mensonge amoureux, d'amitié en trompe-l'oeil, de rendez-vous fatals et de déshonneur orchestré.

  • Le Mystère de la chambre jaune est un roman policier de Gaston Leroux. Le grand succès de ce roman tient, au-delà de son intrigue, aux quelques éléments surréalistes et poétiques, qui feront notamment l'admiration de Jean Cocteau qui en signera la préface.
    La porte de la chambre fermée à clef " à l'interieur ", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi " à l'interieur ", pas de cheminée . Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par " le bon bout de la raison", qui va trouver la solution de cet affolant problème .
    C'est un roman construit sur une enquête et donc sur la recherche de la vérité. Une phrase mystérieuse dans le roman « Le presbytère n'a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat » prendra rapidement pour les amateurs le statut de citation culte.
    Quelques personnages : Mathilde Stangerson, Robert Darzac, Sainclair (le narrateur), Joseph Rouletabille, Frédéric Larsan, etc.
    Crédits : Livre audio de 10 heures environ - Textes de Gaston Leroux - Réalisation Patrick Martinez-Bournat

    Interprètes : Philippe Colin, Laetitia Lopez, Frédéric Chevaux, Patrick Martinez-Bournat.

  • Résumé
    Ce roman est la suite du Mystère de la chambre jaune. Joseph Rouletabille est hanté par une femme qui venait le visiter, enfant, au pensionnat et dont il conserve le souvenir obsédant du parfum.
    Tandis qu'il s'en ouvre à Sinclair, son fidèle acolyte, il apprend que son amie Mathilde Stangerson convolant en voyage de noces avec son mari Robert Darzac, est en danger. Il s'empresse de la rejoindre, craignant le retour de l'illusioniste et intrépide Ballmeyer.
    Un classique de la littérature : un style brillant, des personnages attachants, une intrigue prenante. Un des chefs d'oeuvre de Gaston Leroux adapté à 6 reprises au cinéma.
    Quelques personnages : Mathilde Stangerson, Robert Darzac, Sainclair (le narrateur), Joseph Rouletabille, Ballmayer, etc.
    Crédits : Livre audio de 10 environ - Textes de Gaston Leroux - Réalisation Patrick Martinez-Bournat
    Interprètes : Philippe Colin, Laetitia Lopez, Frédéric Chevaux, Patrick Martinez-Bournat.

  • Ce roman est la suite du "Mystère de la chambre jaune". Joseph Rouletabille est hanté par une femme qui venait le visiter, enfant, au pensionnat et dont il conserve le souvenir obsédant du parfum.
    Tandis qu'il s'en ouvre à Sinclair, son fidèle acolyte, il apprend que son amie Mathilde Stangerson convolant en voyage de noces avec son mari Robert Darzac, est en danger. Il s'empresse de la rejoindre, craignant le retour de l'illusioniste et intrépide Ballmeyer.
    Un classique de la littérature : un style brillant, des personnages attachants, une intrigue prenante. Un des chefs d'oeuvre de Gaston Leroux adapté à 6 reprises au cinéma.
    Quelques personnages : Mathilde Stangerson, Robert Darzac, Sainclair (le narrateur), Joseph Rouletabille, Ballmayer, etc.
    /> Crédits : Livre audio de 10 environ - Textes de Gaston Leroux - Réalisation Patrick Martinez-Bournat
    Interprètes : Philippe Colin, Laetitia Lopez, Frédéric Chevaux, Patrick Martinez-Bournat.

  • Sous l'apparence du Marquis du Touchais, fraichement échappé du bagne, Chéri-Bibi intègre la bourgeoisie dieppoise et découvre pour son malheur, l'auteur du crime dont on l'accuse injustement. Auprès de la ravissante Cécily, il croit alors goûter aux parfums de l'amour, mais... Fatalitas... non décidément, le destin ne semble pas vouloir lui laisser sa part de bonheur... Fatalitas...

  • Chéri Bibi - Les cages flottantes - Tome 1 : Chéri-Bibi, matricule 3216, est un forçat embarqué sur une galère qui fait route vers Cayenne. Il est à la fois tendre, violent, implacable et empreint d'une douceur maladroite, un colosse écorché vif, victime d'un coup du sort et de la « fatalitas »... mais sur le navire qui le mène au bagne, la révolte gronde... Chéri Bibi et Cécily - Tome 2 : Sous l'apparence du Marquis du Touchais, fraichement échappé du bagne, Chéri-Bibi intègre la bourgeoisie dieppoise et découvre pour son malheur, l'auteur du crime dont on l'accuse injustement. Auprès de la ravissante Cécily, il croit alors goûter aux parfums de l'amour, mais... Fatalitas... non décidément, le destin ne semble pas vouloir lui laisser sa part de bonheur... Fatalitas... Chéri Bibi et Palass - Tome 3 : Chéri-Bibi a réussi à s'évader du bagne de Cayenne en compagnie d'un autre condamné, le dénommé Palas. Ce dernier prend alors l'identité de Raoul de Saint Dalmas et regagne l'Europe où il épouse Françoise de la Boulays. Casimir, alias Chéri Bibi, veille sur les deux tourtereaux, mais... fatalitas... Chéri Bibi - Fatalitas - Tome 4 : Comment essayer de rendre l'émotion, l'enthousiasme avec lesquels furent accueillis l'acquittement et la libération de Palas ? On fit à M. d'Haumont et à Françoise, qui avaient placé la petite Gisèle au milieu d'eux, un cortège triomphal jusque sur les marches du Palais de Justice... Devant eux se levait le matin... un matin radieux !... Les débats s'étaient prolongés jusqu'à l'aurore... la véritable aurore nouvelle... Le coup d'état de Chéri Bibi - Tome 5 :Paris, fin du XIXe siècle. Dans un contexte politique trouble, celui de la première révolution, devant la montée du collectivisme, Chéri-Bibi, ancien bagnard condamné à tort, entreprend un coup d'état destiné à assainir la République et ses institutions. Il utilise pour cela le commandant Jacques, militaire idéaliste qui s'est illustré dans une guerre récente, et dont on apprendra, au fil de multiples rebondissements qu'il est son fils...

  • Confitou

    Gaston Leroux

    Quand un jeune Français se rebelle contre l'armée allemande
    Le jeune Confitou, fils d'un père français et d'une mère allemande, et plutôt enclin à suivre l'exemple de sa mère, change totalement de sentiments lorsque les Allemands arrivent. Il va même prendre les armes pour trahir sa mère et son oncle, officier allemand, et aider à la libération de son village...
    Ce court roman, paru en feuilletons quotidiens, inaugure les textes « de guerre » de Leroux qui monte au front littéraire. Le thème des « atrocités allemandes » est au centre de l'oeuvre.
    Un roman historique rythmé qui vous replongera au coeur de la Première Guerre mondiale
    EXTRAIT 
    - Comment va Mme Raucoux-Desmares, mon cher maître ? On ne la voit plus !
    - Elle est un peu souffrante, répondit évasivement le célèbre professeur Raucoux-Desmares à la petite Mme Lavallette qu'il avait croisée dans le vestibule de son fameux institut de Saint-Rémy-en-Valois, transformé, sur son initiative, en hôpital militaire ; et il hâta le pas vers la sortie.
    Il venait de passer encore une nuit blanche, car le dernier train du Nord avait laissé à Saint-Rémy une douzaine de grands blessés qui avaient dû être opérés d'urgence. Depuis trois jours il n'avait pas dormi huit heures. Enfin, il allait être cinq heures du matin ; on attendait d'autres blessés à onze heures. Il n'avait pas de temps à perdre et son repos devait être aussi précieux aux autres qu'à lui-même. C'est sans doute ce qu'il aurait désiré que la petite Mme Lavallette comprît bien ; mais elle courut derrière lui.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Gaston Leroux est né en 1868 et mort en 1927. Figure majeure du roman policier aux nuances fantastiques au XIXe siècle, Gaston Leroux commença sa carrière en tant que chroniqueur judiciaire, après s'être fait remarqué pour sa version du procès d'Auguste Vaillant. Ses succès notoires sont Le Mystère de la Chambre Jaune avec le célèbre reporter Rouletabille, et Le Fantôme de l'opéra. Gaston Leroux a également milité de nombreuses fois dans ses écrits contre la peine de mort.

  • Ce matin, à 6 heures, M. de Lavardens est retrouvé mort. À 7 heures, on apprend qu'Odette Lavardens a été enlevée. Jean de Santierne, son futur époux, a reçu d'elle un appel à l'aide, et accourt pour la sauver: «Hubert me fait peur!... Et papa aussi a peur! Ah! venez!...» Hubert, aussi amoureux d'Odette, aurait-il commis un crime passionnel?
    Cette histoire doit-être tirée au clair. Le célèbre Rouletabille ne laissera pas tomber son ami Jean. Mais le mystère plane également autour de notre détective: une étrange femme, la Pieuvre, le suit comme une ombre, toujours voilée, et un mystérieux Olajaï sème des indices sur son chemin.



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Paris est en plein conflit. Partout, dans les rues et les journaux, on ne parle que de révolution et de coup d'état. Jacques du Touchais est sur le point de prendre le pouvoir par la force, et ses opposants meurent mystérieusement... Pourtant, dans ce chaos infernal, il y a là un vieil homme, timide et pauvremais surtout très étrangequi arpente les terrasses de Paris, avec sous ses bras un panier rempli de cacahuètes.

    «Ce que m'avait dit cet homme m'intriguait... Enfin, j'avais comme un besoin de savoir... Sa lamentable silhouette me hantait...»



    Gaston Leroux (1868-1927) est un écrivain français. Exerçant le métier d'avocat, il commence par arrondir ses fins de mois en publiant des comptes-rendus de procès pour le journal L'Écho de Paris. Il est repéré en 1893 par le directeur du journal Le Matin: il y devient chroniqueur judiciaire. Son travail est une source d'inspiration pour ses romans. En 1901 il est promu grand reporter, et publie en 1903 «La Double Vie de Théophraste Longuet» sous forme de feuilleton. Sur sa lancée, il publie en 1908 «Le Mystère de la Chambre Jaune», un véritable succès qu'il assure par «Le Fantôme de L'opéra» en 1910, «La Poupée Sanglante» en 1923, «Chéri-Bibi» à compter de 1913.

  • Tue-la-Mort

    Gaston Leroux

    Une Auberge mystérieuse, des contrebandiers et une rivalité qui devient dangereuse...Tous les ingrédients d'une bonne intrigue sont ici réunis dans un texte qui fut transposé à l'écran dans le cadre de la Société des Cinéromans fondée en 1918 par Gaston Leroux, aux côtés notamment d'Arthur Bernède. On y retrouve ainsi les codes que tout suspense doit avoir : une histoire bien ficelée, des ressorts innatendus, des personnages forts, le tout baigné dans des décors et des ambiances singulières.
    Extrait : 
    "Dehors, il y avait des bruits de voix, puis le coup sourd de la lourde porte que l'on refermait, puis des pas dans la cour, puis la porte de la salle fut poussée. Un homme en habit de touriste, le pic de montagne à la main, le paquetage au dos, les mollets pris dans des bandes molletières, s'avança avec désinvolture, suivi timidement par une jeune femme qui jetait autour d'elle des regards effrayés. L'homme demanda : - C'est bien ici l'auberge de l'illustre Tue-la-Mort ?"

empty