Langue française

  • Vous voudriez que je vous donne l'autorisation de courtiser ma soeur, lord Nash ? C'est à elle qu'il faut demander la permission ! s'esclaffe le baron Rothewell. Âgée de trente ans, Xanthia Neville fréquente la haute société londonienne, le soir, et dirige une compagnie maritime, le jour. Bien sûr, une activité si peu féminine l'a influencée : elle est autoritaire et très indépendante. Des défauts que la plupart des hommes jugeraient rédhibitoires, mais lord Nash est lui-même un personnage hors du commun. Surtout, il n'a pas oublié le baiser brûlant qu'ils ont échangé. Il sait que, même si elle est une femme d'affaires avisée, Xanthia n'en est pas moins une femme pleine de sensualité et de promesses...

  • Au cours d'une partie de cartes enfiévrée, le comte de Valigny n'a pas hésité à miser la main de sa fille illégitime, Camille. Étrangement, cette exquise jeune femme a ému le cynique Kieran de Rothewell. Et cette beauté lui appartient désormais puisqu'il a gagné. Mais qu'en fera-t-il, lui, le loup solitaire blasé par une vie d'excès? D'emblée, Camille lui propose un marché : il l'épouse et lui fait un enfant. Ensuite, elle le dédommagera grâce à sa dot et il pourra mener la vie qu'il désire, loin d'elle. Pour scelle ce pacte, elle est prête à se donner à lui dès le premier soir. Kieran est séduit. L'audace de la demoiselle n'est pas pour lui déplaire. Et il n'est pas question de sentiments dans cet arrangement pragmatique.

  • Zoé connaît depuis l'enfance Stuart Rowland, l'austère marquis de Mercer, l'un de ses cousins éloignés. Aussi dur et cynique que Zoé est frivole et pleine d'entrain, Mercer a toujours su que leur union était inconcevable... Jusqu'au jour où Robert, son vaurien de frère, commet l'irréparable et se retrouve fiancé malgré lui à Zoé. Retirés dans le vaste domaine de Mercer pour échapper au scandale et aux commérages, Zoé et Mercer découvrent alors qu'ils ne peuvent se soustraire à la passion qui les emporte.

  • Le jour, Sidonie Saint-Godard est une jeune veuve discrète qui se consacre à l'éducation des jeunes filles. La nuit, c'est une autre histoire. Elle se métamorphose pour hanter les lieux de débauche de l'aristocratie. Ange noir, vêtue de tenues aguichantes et le visage dissimulé par un voile, elle repère ses proies à qui elle subtilise or et bijoux. Ce butin, Sidonie le reverse à une société venant en aide aux domestiques enceintes des oeuvres de leurs maîtres. Mais, lorsqu'elle jette son dévolu sur le marquis de Devellyn, elle va commettre sa première erreur...

  • Noceur et bon-à-rien notoire, Tristan Talbot ne peut pourtant refuser la mission que lui confie son père sur son lit de mort : enquêter sur un crime dont a été témoin lady Phaedra Northampton. D'emblée, Tristan est intrigué par cette sublime jeune femme. Son intérêt redouble lorsqu'il la retrouve dans les bas-fonds de Londres, là où une lady n'a assurément rien à faire. Pourquoi rôde-t-elle autour d'une célèbre maison close, lieu de pratiques les plus dépravées ? Et quel est ce douloureux secret qui la hante ?

  • Propriétaire de la compagnie Neville Shipping avec Xanthia, Gareth Lloyd Ventnor apprend avec stupeur qu'il est l'unique héritier du duc de Warneham, ce cousin qu'il déteste tant. Il n'avait pas pensé à Warneham depuis des années, il s'était efforcé de le chasser de sa mémoire. Néanmoins, Gareth est un homme de devoir, il se rendra à Selsdon Court où il a grandi en parent pauvre et où des questions urgentes requièrent son arbitrage. Bien des surprises l'attendent. Tout d'abord, à la place de la vieille duchesse acariâtre qu'il a connue jadis, il découvre une jeune femme, fragile, belle à couper le souffle : la quatrième épouse de feu son cousin. On la dit folle, elle est surtout terriblement seule et désespérée. Quel lourd secret cache-t-elle? Est-il possible, comme le chuchote la rumeur, qu'elle ait assassiné son époux?

  • Depuis qu'il a hérité du château de Cardow, le comte de Walrafen n'y a pas mis les pieds. Trop de mauvais souvenirs. Sa vie est désormais à Londres. Un vieil oncle se charge d'administrer le domaine et, sans les lettres qu'expédie Mrs Montfort, la nouvelle gouvernante, Walrafen aurait définitivement gommé Cardow de sa mémoire.. Mais, lorsque son oncle est assassiné, il est bien obligé de revenir sur les lieux maudits de son enfance. Troublé par la beauté et la froideur de Mrs Montfort, le comte se réfugie dans une attitude hautaine. Elle y répond par une apparente soumission, sans toutefois parvenir à dissimuler la haine qu'elle éprouve pour lui. Peu à peu ses soupçons prennent forme : serait-elle la meurtrière ?

empty