Littérature générale

  • Après vingt-cinq ans d'absence, la Didise revient au pays. Elle va rendre visite à la Lolotte, son ancienne voisine. La Didise était « bonniche » chez les Voeckler, une famille de notables qui possèdent la plus belle demeure de la région. La Lolotte est « veilleuse de nuit » dans la maison de retraite du village. Après le départ de la Didise, Marie, la petite-fille de Madame Voeckler, a restauré l'ancienne splendeur de la famille ; elle a pris la direction de la maison de vieux et y a fait la révolution. La Lolotte est au courant de tout ce que Marie a fait. Mais la Didise est la seule à savoir pourquoi. Comme les servantes de Karen Blixen, les personnages de ce livre possèdent une sorte d'aura légendaire. Ces « coeurs simples » qui parlent une langue à la syntaxe impeccable, charriant l'accent de l'est de la France, ont la grandeur des héros antiques.

  • Fochette, c'est ainsi qu'on nommait jadis les jeunes filles pour rendre hommage à un maréchal de France. Fochette, c'est l'héroïne de ce roman très contemporain : une visiteuse de prison qui croit au ciel, confrontée à un homme qui, lui, n'y croit pas. De cette improbable rencontre entre une femme du peuple et un délinquant en col blanc, naît une relation troublante. Quel but poursuit Fochette ? Ses motivations sont-elles totalement avouables ? Pourquoi introduit-elle un revolver dans la prison ? Avec humour, avec tendresse, et une vivacité de ton qui ne faiblit pas, Sophie Chérer s'interroge : que vaut la Justice quand la dignité des gens de peu est bafouée par les puissants ?

empty