• - 62%

    Cruel est le ciel

    Tetsuya Honda

    À Tokyo, l'hiver est très lumineux, pourtant Reiko Himekawa a le moral quelque peu en berne. La jeune lieutenante du DPMT (Département de la Police Métropolitaine de Tokyo) se remet à peine de la série d'homicides de l'été dernier, une terrifiante affaire dans laquelle l'un de ses hommes a perdu la vie.

    Une main sectionnée est retrouvée dans un mini-van abandonné près d'une rivière, dans un quartier excentré. Au même moment, la disparition de Kenichi Takaoka, patron d'une petite entreprise de charpente et de menuiserie, est signalée par son jeune employé. Celui-ci a trouvé le sol du garage de Takaoka couvert de sang.

    Quand il est confirmé que la main tranchée est celle de Takaoka, l'affaire est considérée comme un meurtre et Reiko et ses hommes reprennent du service. Quel est le lien entre le petit entrepreneur, dont le corps reste introuvable, et l'étrange suicide d'un ouvrier qui s'est jeté de l'échafaudage d'un immeuble tokyoïte en construction ? Les erreurs du passé se paient au prix fort, surtout dans ce monde de la construction en partie contrôlé par les yakuzas.

    Reiko va mettre toute l'énergie et l'intuition qui la caractérisent à le découvrir malgré les luttes de pouvoir qui font toujours rage au sein du DPMT. La jeune femme a une revanche à prendre. C'était sa perspicacité qui avait permis la résolution de l'affaire précédente (Rouge est la nuit, Atelier Akatombo, 2019), mais les circonstance et sa hiérarchie n'avaient pas permis qu'on lui en attribue le crédit.





    Cruel est le ciel est le deuxième volet de la série de huit romans mettant en scène Reiko Himekawa et son équipe masculine. Il a été publié pour la première fois au Japon en 2007.

    Tetsuya Honda, né en 1969 à Tokyo, est diplômé en économie. Il fut un temps musicien professionnel, puis reporter pour un site web consacré au free fight, avant de voir son premier roman publié en 2003. D'abord auteur de SF et d'horreur, il démarre sa série de romans policiers avec le lieutenant Reiko Himekawa en 2006. Toujours en cours, elle a fait de lui un auteur à succès (plus de quatre millions d'exemplaires au total, plusieurs adaptations télévisées et cinématographiques).

  • Dans une banlieue tranquille de Tokyo, un corps emballé dans une bâche en plastique est retrouvé au bord d'un étang. La victime a été torturée.

    Un meurtre aussi étrange que singulier dans une ville où les crimes violents sont rares. Riverains et promeneurs n'ont rien remarqué, et ni la scène de crime ni les résultats du laboratoire ne révèlent d'indices significatifs.

    L'enquête est confiée à Reiko Himekawa, 29 ans, seule officière de la division criminelle du Département de la police métropolitaine de Tokyo. Malgré son jeune âge, son sexe et son manque flagrant de connexions dans les hautes sphères, Reiko est parvenue au grade de lieutenante grâce à sa détermination et une aptitude hors du commun à explorer le cerveau criminel.

    En dépit des méthodes douteuses de collègues prêts au pire pour l'évincer de l'affaire, c'est son intuition qui fera progresser l'enquête en permettant la découverte d'autres cadavres, emballés dans le même type de bâche de chantier. Mais là encore, le tueur a su se protéger.

    La seule piste qui finit par émerger est une rumeur sur le Darknet : un site du nom de Strawberry Night.
    Reiko, qui a des raisons personnelles de détester les chaudes soirées d'été, va arpenter la moiteur des quartiers de la nuit tokyoïte sur les traces d'un artiste de la mort. C'est le début d'une chasse à l'homme qui pourrait se retourner contre elle.

    Avec Rouge est la nuit, Tetsuya Honda signe le premier opus des aventures de la fougueuse et intuitive Reiko Himekawa et de son équipe masculine. La série, qui a connu un important succès au Japon avec près de 5 millions d'exemplaires vendus, a été adaptée pour la télévision et le cinéma.

    Tetsuya Honda, né en 1969 à Tokyo, est diplômé en économie.

    Il fut un temps musicien professionel, puis reporter pour un site web consacré au free fight, avant de voir son premier roman publié en 2003.

    D'abord auteur de SF et d'horreur, il démarre sa série de romans policiers avec le lieutenant Reiko Himekawa en 2006. Toujours en cours, elle a fait de lui un auteur à succès (plus de quatre millions d'exemplaires au total, plusieurs adaptations télévisées et cinématographiques).

empty