• «?Rêver est une chance, un don offert par la nature?; se souvenir de ses rêves, une bénédiction?! J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve "typique", mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence.?» T. N. Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter. Tobie Nathan est professeur de psychologie à l'université Paris-VIII. Il est le représentant le plus connu de l'ethnopsychiatrie en France. Il a notamment publié L'influence qui guérit, Psychanalyse païenne, Psychothérapies et Philtre d'amour, qui ont été de très grands succès. 

  • 1952. Zohar Zohar, expulsé et fugitif, arrive en Europe.
    Né pauvre dans le misérable quartier juif du vieux Caire, l'enfant chéri de `Haret el-Yahoud, la ruelle aux Juifs, le jeune homme flamboyant, dont les clubs et bars attirent la haute société cairote, débarque sans famille, sans ami, sans un sou. Seul l'accompagne le fantôme de Dieter Boehm, son tortionnaire nazi. Zohar fuit un pays à feu et à sang, une société malade à l'image de son roi, Farouk, ramolli de luxure et détesté par son peuple, une société nécrosée par la montée des Frères musulmans, l'infiltration des anciens nazis dans l'armée égyptienne, les pogroms contre les juifs et la rébellion conduite par le puissant Gamal Abd el-Nasser. En France, son obsession va se lier à celle d'Aaron, Lucien et Paulette, trio soudé dans l'envie d'en découdre avec le passé qui les hante. Contre les bourreaux de leur passé, un même procédé : deux balles dans la tête, la première pour la vengeance, la seconde pour la signature. 
    C'est l'histoire que son fils François va découvrir, celle qui lui fera comprendre la mystérieuse promesse faite par son père à la Société des Belles Personnes. Et qu'il décidera de poursuivre.
    Entre fresque historique et grand roman, des heures sombres de l'Égypte à la part enfouie de la mémoire française, Tobie Nathan écrit magnifiquement une épopée foisonnante et tragique, lestée du passé, forte de ses personnages, de leurs souvenirs et de leur cheminement.

  • Depuis trois ans, dans le secret de son cabinet, le psychologue Tobie Nathan accueille des jeunes en danger de radicalisation. Il écoute. Leurs histoires,leurs mères éplorées, leurs pères perdus. Et tout ce qu'ils ont à nous apprendre sur le monde tel qu'il est.
    " Je veux comprendre : comment un lycéen studieux peut-il devenir en quelques mois un djihadiste en route pour la Syrie ? Une coquette des beaux quartiers, l'arrogante fiancée d'un guerrier ? Un délinquant de cité, un prêcheur philosophe ? L'histoire des jeunes radicalisés est faite de métamorphoses. Elle est souvent imprévisible. "
    Tobie Nathan soigne des migrants depuis quarante-cinq ans. Cette fois, il met les connaissances d'une vie au service des extrémistes de l'islam. Lui, le Juif, l'étranger, l'enfant des cités.
    Aucun penseur ne les a connus de si près. Aucun n'a osé dire qu'il leur ressemblait. Se raconter, se mettre à nu pour faire revenir " les âmes errantes ", est un pari risqué. Le seul qui lui semblait valoir la peine d'être tenté.

  • C'est dans le ghetto juif du Caire que naît, contre toute attente, d'une jeune mère flamboyante et d'un père aveugle, Zohar l'insoumis. Et voici que sa soeur de lait, Masreya, issue de la fange du Delta, danseuse aux ruses d'enchanteresse, le conduit aux portes du pouvoir. Voici aussi les mendiants et les orgueilleux, les filous et les commères de la ruelle, les pauvres et les nantis, petit peuple qui va roulant, criant, se révoltant, espérant et souffrant.Cette saga aux couleurs du soleil millénaire dit tout de l'Égypte : grandeur et décadence du roi Farouk, dernier pharaon, despote à l'apparence de prince charmant, adoré de son peuple et paralysé de névroses. Arrivée au pouvoir de Gamal Abdel Nasser en 1952 et expulsion des Juifs. Islamisation de l'Égypte sous la poussée des Frères musulmans, première éruption d'un volcan qui n'en finit pas de rugir... C'est la chute du monde ancien, qui enveloppait magies et sortilèges sous les habits d'Hollywood. La naissance d'un monde moderne, pris entre dieux et diables.

  • « Chacun d'entre nous rêve, et probablement de quatre à cinq fois par nuit. Mais un rêve qui s'évanouit est comme un fruit qu'on n'a pas cueilli. Un rêve qui n'est pas interprété est comme une lettre qui n'a pas été lue. Toi qui rêves, mon frère, ne raconte pas ton rêve à un inconnu ; ne laisse pas quelqu'un dont tu ignores les intentions énoncer des vérités sur toi à partir de ton rêve. Car le rêve se réalisera à partir de la parole de l'interprète. J'ai voulu écrire ce livre comme un guide d'interprétation des rêves, pour aider chacun d'entre nous dans les moments difficiles qu'il nous arrive de traverser. Ce livre est constitué de ma propre expérience de thérapeute, au cours de laquelle il m'est souvent arrivé, comme à la plupart de mes collègues, d'interpréter des rêves. Formé à la psychanalyse, j'ai toujours été convaincu que le rêve appelait par nature une interprétation. Rêver, c'est toujours et partout recevoir une interprétation !J'ai également cherché, dans ce livre, à croiser les données les plus récentes des disciplines les plus variées comme la neurophysiologie du rêve, la psychophysiologie, l'anthropologie sur le traitement traditionnel du rêve dans différentes cultures, la psychanalyse, mais aussi la mythologie. » T. N. Une toute nouvelle interprétation des rêves.?Tobie Nathan est professeur de psychologie à l'université Paris-VIII. Il est le représentant le plus connu de l'ethnopsychiatrie en France. Il a notamment publié L'influence qui guérit, Psychanalyse païenne et Psychothérapies, qui ont été de très grands succès.

  • Ethno-roman

    Tobie Nathan

    « Né en Egypte, je suis égyptien, comme le furent mes ancêtres, enterrés dans le cimetière du Caire, à Bassatine, depuis des temps immémoriaux. Héritier de générations de rabbins, portant le nom du plus célèbre, je suis juif "au naturel", pas dans l'excès de ceux qui, s'étant trop éloigné de Dieu, se collent à lui pour être certains de ne pas le perdre une nouvelle fois. Ayant vécu enfant à Rome, je suis italien, comme il était inscrit sur nos passeports. Grandi à Gennevilliers, je suis communiste, comme l'était cette ville, héritière des années de guerre. Ayant eu vingt ans en 68, j'ai à la fois vécu passionnément la révolution culturelle française et traversé les événements comme Fabrice à Waterloo. Formé à l'institut de psychanalyse de la rue Saint-Jacques, j'ai essayé d'épouser au moins l'identité de psychanalyste, mais je n'y suis pas parvenu. Je suis comme la goutte qui file entre les doigts pour s'en aller rejoindre la source...»T.N.

  • Élie : vieillissant, désabusé, divorcé, désencombré des illusions sur la vie. Voici comment on pourrait décrire ce psy aux méthodes particulières qui dirigea longtemps un centre d'ethnopsychiatrie au coeur de Paris. C'est un spécialiste en
    « étrangeté ».
    Un petit migrant roumain, aux cheveux hirsutes et aux yeux immenses de clarté, va dérouter Élie, autant que ses compagnons du quotidien, le fripier Samuel tenant boutique boulevard Arago, Le-Poète jamais avare d'une récitation, ou Le-Professeur et ses problèmes cardiaques. Oui, un garçon de dix ans, silencieux et intense. Est-ce lui qui déplace les tables à distance, fait exploser les pierres précieuses des colliers ou guérit les maladies les plus réfractaires d'un doigt
    posé sur la plaie ? Sorcier ou « immigré nouvelle génération » ? Imposteur ou messie de nos temps troublés ?
    Il faut prendre garde aux étrangers que nous croisons : parmi eux se cachent des êtres d'exception.

  • L'influence qui guérit

    Tobie Nathan

    Lorsqu'il s'agit de soigner des malades venus d'Afrique, du Maghreb, des Antilles, les « guérisseurs », malgré l'irrationalité de leurs pratiques, sont bien plus efficaces que les médecins armés de leurs médicaments et de leur « science ». Ce livre nous propose de comprendre les méthodes de ces guérisseurs. Il montre aussi comment la psychiatrie occidentale peut s'inspirer de démarches traditionnelles pour aider des patients venus d'une autre culture. Tobie Nathan est professeur de psychologie clinique et pathologique à l'université de Paris-VIII et directeur du centre Devereux d'ethnopsychiatrie.

  • « Jusqu'à ma rencontre avec Gabriela, personne ne m'avait jamais incité à examiner au plus près Jésus, la personne de Jésus. L'homme donc, et non la religion qui a découlé de son enseignement. Si l'on examine son parcours, Jésus a essentiellement parlé, réuni et guéri. C'est à l'analyse de ce personnage, politique et thérapeute, que j'ai voulu consacrer ces pages. »
    Tobie Nathan
    Cette édition numérique comporte les illustrations en couleur.

  • Quand un cheikh kabyle d'Algérie fabrique un talisman constitué d'un mélange de sel bénit, de graines, de fragments de poterie et d'un morceau de papier sur lequel il a inscrit une sourate du Coran, qu'il coud le tout dans un petit sachet et qu'il offre celui-ci au patient comme seule réponse à sa demande de soins, cela ne relève pas de la magie, mais d'une logique impalpable, non discursive, véhiculée par des objets, des rythmes, des chants ou des sacrifices d'animaux. Comprendre cette logique singulière, propre aux sociétés traditionnelles, est indispensable à la prise en charge des patients migrants, de plus en plus nombreux, qui ont conservé dans la structure même de leurs symptômes la cohérence de leur système psychiatrique. Tobie Nathan est professeur de psychologie clinique et pathologique à l'université de Paris VIII, où il dirige le Centre Georges Devereux, spécialisé dans l'aide psychologique aux familles migrantes.

  • Tous nos fantasmes sont dans la nature. Preuve en est la copulation des insectes, qui offre le spectacle des fantasmes sexuels humains décrits par la psychanalyse, qu'il s'agisse des préliminaires, de l'acte en lui-même ou du comportement post coïtum. Les punaises pratiquent le viol ; l'abeille-reine castre le fauxbourdon avant de s'envoler avec son pénis, accomplissant le fantasme de bisexualité ; quant au fantasme de mort, il est aussi bien réalisé par des femelles moustiques, des araignées que par la mante religieuse, fécondées tandis qu'elles tuent et/ou dévorent le mâle. À partir de recherches éthologiques et de sa propre pratique clinique, l'auteur constitue un étonnant répertoire des comportements (du papillon aux termites), qui lui permet d'analyser de manière originale les rapports de la pensée et du corps dans la théorie psychanalytique et plus généralement le type de lien qui peut unir le fantasme au réel. Un livre culte depuis sa première édition en 1979. Tobie Nathan, professeur des Universités, écrivain et diplomate, est notamment l'auteur d'Ethno-roman (Grasset, Prix Femina essai 2012) et de Les Nuits de Patience (Rivages, 2013).

  • 613

    Tobie Nathan

    Abraham Abadie, c'était un bon gros psychiatre bien tranquille. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à lui cavaler au train ? Ce clodo, d'abord, et puis cette bande de Bongolais, la DST, et le Mossad par-dessus le marché. Voilà que Dieu s'y mettait lui aussi. Mais il avait les nerfs solides , le psychiatre. Les nerfs, c'était son métier, après tout ! Professeur à l'université Paris-VIII, Tobie Nathan est notamment l'auteur de « L'Influence qui guérit » aux Éditions Odile Jacob. Il a également publié plusieurs romans, dont « Saraka Bô » , qui a été porté à l'écran.

  • « On ne tombe pas amoureux au gré des rencontres, charmé par un corps harmonieux, un doux visage, une belle âme, mais parce qu'on a été l'objet d'une capture délibérée : objets magiques, philtres, parfums, prières, rites, paroles ésotériques, nourritures ou boissons préparées. J'explore ici les stratégies les plus efficaces. J'ai aussi recueilli les confidences des amoureux et les plaintes de certaines personnes en souffrance. Ces mêmes pensées poursuivent leur chemin dans l'intimité des coeurs et parfois dans les cabinets de psy. Toute mon expérience me permet de vous présenter ici à la fois un guide pratique et les clés de ce qu'est vraiment la passion amoureuse. » T. N. ?Tobie Nathan est professeur de psychologie à l'université Paris-VIII. Il est le représentant le plus connu de l'ethnopsychiatrie en France. Il a notamment publié L'Influence qui guérit, Psychanalyse païenne et Psychothérapies, ainsi que, récemment, La Nouvelle Interprétation des rêves, qui ont été de très grands succès. 

  • « Qui veut connaître l'étranger, celui qu'il ne connaît pas, doit avoir fait l'expérience de la rencontre avec un invisible non humain, faute de quoi il errera dans un monde regorgeant de semblables. »Accueillir l'étranger ne relève pas de l'amour du prochain, de la bonté ou d'une humanité bien pensante, c'est une expérience radicale et existentielle de l'altérité.

  • Malgré leurs ressemblances, voire, même, malgré l'influence qu'ils ont pu exercer les uns sur les autres, admettons enfin que le dieu des Juifs est différent du dieu des catholiques, des orthodoxes, des protestants, de celui des musulmans sunnites, des chiites, des dieux indiens, des multitudes de bouddhas...Pour Tobie Nathan, ce principe est la condition même d'une possibilité de paix - fille de la singulière similitude des hommes entre eux, malgré l'hétérogénéité de leurs dieux.
    Les guerres prennent de plus en plus la forme de " guerres de religions ". Est-ce la faute de croyants qui connaissent mal leur religion ?... qui ignorent que toutes les divinités ne sont que l'expression d'une même idée de dieu ? En reprenant le récit biblique, en particulier celui de la Genèse, Tobie Nathan interroge cette idée qui fait consensus et ne fait que traduire, d'après lui, la naïveté de ceux qui rêvent de paix.
    Mais le dieu des juifs est-il vraiment le même que celui des catholiques ? Ce dernier est-il le même que celui des orthodoxes, des protestants ou des musulmans sunnites, chiites ? Sans parler de la galaxie des dieux indiens, des multitudes de bouddhas... Avons-nous un dieu unique, même s'il est prié différemment ? Pouvons-nous faire, avec Tobie Nathan, une proposition radicalement nouvelle : les hommes seraient semblables mais ce sont leurs dieux qui seraient différents.
    Quelles en seraient les conséquences politiques ? Une telle idée serait-elle plus raisonnable, plus proche des faits et, surtout, plus efficace que les idées courantes ? C'est en exploitant ce postulat que Tobie Nathan nous invite à de nouvelles propositions pour fabriquer la paix.

  • Psychotérapies

    Tobie Nathan

    Comment guérit-on de troubles psychiques ? Quelle psychothérapie nous donne le plus de chances de guérir ? Est-on sûr que tout n'aurait pas fini par s'arranger de soi-même ? Dans ce livre, Tobie Nathan et ses collègues passent au crible toutes les méthodes thérapeutiques qu'offre la psychologie actuelle : psychanalyse, ethnoanalyse, thérapie cognitive, comportementale, systémique... Leurs dispositifs thérapeutiques - du divan à l'amulette -, leurs manières de prendre en charge les traumatismes psychiques, leurs effets thérapeutiques et leur efficacité sont minutieusement décrits et analysés. À lire avant de consulter...

  • La médecine se révèle souvent très efficace dans la prise en charge technique des maladies infectieuses. Elle l'est beaucoup moins dans les relations avec les patients. Lorsque ces derniers sont d'une culture totalement différente de celle de leur médecin, le malentendu est particulièrement grave. À travers six cas cliniques, ce livre raconte l'histoire d'une collaboration exceptionnelle entre une équipe de l'Hôpital Necker-Enfants-Malades et un groupe d'ethnopsychanalystes qui se sont réunis pour mieux accompagner les malades et leurs familles. Une expérience pionnière qui ouvre des perspectives nouvelles pour changer les modes de soin.  Professeur de psychologie clinique et pathologique à l'université de Paris-VIII, Tobie Nathan est directeur du Centre Georges Devereux. Il est l'auteur de nombreux ouvrages à succès, notamment L'Influence qui guérit.

  • Anglais Wandering Souls

    Tobie Nathan

    • Polity
    • 13 Décembre 2019

    In September 2014, the French government entrusted Tobie Nathan with the task of counselling radicalized young people who had been drawn to jihadism and in this book he recounts his experiences of some of the young people he met and counselled. He describes what he heard, felt and perceived in his encounters with these young people and their loved ones as he tried to understand the forces running through them and tried to grasp what their fate held in store for them. In so doing, he shows that the history of radicalizations is not the history of `natures' but of metamorphoses - an unpredictable journey, with moments of immobility punctuated by sudden intoxication at the thought of other futures. It is a history of wandering souls who find themselves unable to form a narrative of origin and in thrall to harmful forces but who may find a way home one day. This deeply humane and engaging book will be of great interest to everyone concerned with the issue of radicalization and with the deep and growing challenges our societies face in accommodating difference.

  • Les techniques de " divination " traditionnelles s'opposent à celles du " diagnostic " médical. Elles nous obligent à repenser une psychopathologie enfin scientifique. Ce livre, devenu une référence depuis sa première parution en 1995, est un véritable manifeste de l'ethnopsychiatrie. Édition augmentée de deux textes.
    Nous croyons savoir ce que font les guérisseurs : ils s'appuient sur les croyances (irrationnelles) des patients et agissent de manière " symbolique " ; s'ils obtiennent des résultats, c'est grâce à leur capacité d'écoute. Nous croyons aussi savoir ce qu'est la médecine moderne : une médecine très technique, rationnelle, mais trop peu à l'écoute des patients. Dans ce livre, Tobie Nathan et Isabelle Stengers montrent que cette opposition est trompeuse. Selon Tobie Nathan, les guérisseurs sont intéressants justement parce qu'ils n'écoutent pas les patients : les techniques de " divination " s'opposent à celles du " diagnostic ". En interrogeant l'invisible, en identifiant ses intentions, ceux-ci construisent de véritables stratégies thérapeutiques dont les guérisseurs africains sont des virtuoses. La médecine moderne se caractérise, elle, par son empirisme et non pas par sa rationalité. Le thème de la rationalité sert à combattre les autres techniques de soin.
    Ce livre, véritable manifeste de l'ethnopsychiatrie, bouleversera tous ceux qui ont affaire avec le soin et la médecine. Au-delà, l'objectif du psychologue et de la philosophe est de nous obliger à repenser le rapport entre la culture occidentale et les autres. Cette nouvelle édition est complétée avec deux textes où les auteurs répondent à leurs contradicteurs.

  • Professeur de psychologie à Paris-VIII, Tobie Nathan utilise l'ethnopsychiatrie pour soigner les migrants. Au lieu d'imposer une vision freudienne, il cherche avec eux, dans leurs mots et coutumes, les moyens de réparer leur monde. « Tobie Nathan ose préconiser des amulettes, prescrire des sacrifices... Pire ! Il préfère les ghettos des cités, parce que ces tours préservent les cultures des migrants... Antirépublicain. Sorcier, gourou, imposteur, IMPOSTEUR ! »Voilà ce qui décida Catherine Clément à y regarder de plus près. Née en 1939, normalienne, philosophe, formée à la psychanalyse, auteur des premiers livres sur Claude Lévi-Strauss et Jacques Lacan, après de nombreuses années vécues à l'étranger, elle a l'esprit libre, débarrassé des préjugés français.« Juive de mère, survivante, ayant tiré de là une force titanesque, c'est ça aussi, Catherine, l'art de continuer à se saisir des objets du monde avec la même peur et la même urgence qu'au sortir de la guerre », écrit Tobie Nathan à son propos. Ils se sont affrontés joyeusement un été, et puis ils ont cherché à ravauder le monde, lui avec ses grigris, elle avec son divan.

  • We think we know what healers do: they build on patients' irrational beliefs and treat them in a `symbolic' way. If they get results, it's thanks to their capacity to listen, rather than any influence on a clinical level. At the same time, we also think we know what modern medicine is: a highly technical and rational process, but one that scarcely listens to patients at all.
    In this book, ethnopsychiatrist Tobie Nathan and philosopher Isabelle Stengers argue that this commonly posed opposition between traditional and modern medicine is misleading. They show instead that healers are interesting precisely because they don't listen to patients, using techniques of `divination' rather than `diagnosis'. Healers construct genuine therapeutic strategies by identifying the origins of symptoms in external forces, outside of the mind of the sufferer. Modern medicine, for its part, is characterized by empiricism rather than rationality. What appears to be the pursuit of rationality is ultimately only a means to dismiss and exclude other forms of treatment.
    Blurring the distinctions between traditional and modern practices and drawing on perspectives from across the globe, this ethnopsychiatric manifesto encourages us to think in radically new ways about illness, challenging accepted notions on the relationship between sufferer and symptom.

empty